Les réseaux “baroques” du président Macron à Marseille

Enquête
le 15 Oct 2021
22

Le président de la République revient à Marseille, ce vendredi et ce samedi. Une visite plus formelle et sans paillettes. Mais pour laquelle le chef de l’État s'appuie, comme à chacun de ses passages, sur des personnes ressources issues d'horizons divers.

Lors de ses visites à Marseille, comme en septembre, le président s'appuie sur des personnalités très variées. (Photo : Violette Artaud)

Lors de ses visites à Marseille, comme en septembre, le président s'appuie sur des personnalités très variées. (Photo : Violette Artaud)

Pas de grand-messe. De la discrétion. Six semaines après sa visite du tout début septembre, le président de la République revient à Marseille ce vendredi et ce samedi. Le chef de l’Etat est de retour pour assurer que les préconisations listées dans son plan “Marseille en grand” sont suivies de premiers effets. Notamment sur la […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    “personnes ressources issues d’horizons divers” et “personnalités très variées”
    bon, ok, tout ça pourrait être positif, et bien évidemment que macron s’est “un peu” informé. c’est la moindre des choses qu’on puisse attendre d’un président.

    la seule réflexion que cela m’inspire, c’est : et alors ? on fait quoi ?

    Signaler
  2. ISMAEL TOUMI ISMAEL TOUMI

    Très bon article !

    Signaler
    • Fougère Fougère

      Mouais… Pas sûr que les habitants de Marseille soient consultés et écoutés.

      Signaler
  3. Patafanari Patafanari

    Il fait son Groucho Marx avec les militants LREM:
    « Jamais je ne voudrais faire partie d’un club qui accepterait de m’avoir pour membre.« 

    Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Le fait est …

      Signaler
  4. Forza Forza

    “…ou s’il est abonné à Marsactu” :-)))))

    Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Et pourquoi pas !-)))

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Une façon d’écouter les Marseillais•es, c’est de lire non seulement les articles, mais aussi les commentaires sur Marsactu – même si ces derniers correspondent seulement à des points de vue personnels et garantis 0% d’objectivité ! 😉

      Signaler
  5. BRASILIA8 BRASILIA8

    Ils ont surtout senti que de Muselier à Payant en passant par Vassal il y a un certain nombre d’élus prêt à tout, et même à devenir Macron compatibles, pour conserver leur place .

    Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Et le pire, c’est que c’est vrai ;-(

      Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Le -T final ajouté au nom du maire est délibéré, n’est-ce pas ?

      Signaler
  6. Fougère Fougère

    Moquais… Pas sûr que les habitants de Marseille soient consultés et écoutés.

    Signaler
    • Fougère Fougère

      “Mouais.. “

      Signaler
  7. TINO TINO

    Macron est conscient que LREM c’est le néant politique et intellectuel, sans attache locale. Donc il faut bien compenser cette absence en organisant des “réseaux baroques”.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Dans votre commentaire,vous pouviez souligner aussi la vacuité des politicards locaux en général.

      Signaler
  8. FM84 FM84

    Campagne électorale de M.Macron: épisode 2!

    Signaler
  9. juH juH

    Avec les noms donnés dans l’article, on comprend mieux sa volonté de transformer l’école en start up (même si c’est le dada de son ministre de l’EN depuis qu’il officiait sous sarko).

    Signaler
  10. kukulkan kukulkan

    mouais, tout ces gens restent des gens assez riches souvent issus d’un milieu aisé, entrepreuneurs, politiques, hommes d’affaires, conseillers… Pas étonnant donc que Macron soit détaché du peuple comme toute la classe politique et qu’ils ne proposent jamais une véritable démocratie…

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      “Une véritable démocratie” c’est celle qui vous donne raison plutôt qu’à d’autres 😀
      En attendant les 150 personnes invitées cet aprem dans le 13e à préparer des ateliers sur l’ESS sont bien des acteurs et des militants de l’entrepreneuriat dans l’économie sociale et solidaire dans les quartiers. Tous “assez riches” je ne sais pas.

      Signaler
  11. LN LN

    “Ils” ne se pencheraient qu’un peu sur les propositions des commentateurs de Marsactu, ca m’irait bien parce que certains sont plutôt bons sur les thèmes actuels. Et “ils” ressentiraient bien 1) le ras le bol general de cette armée de branquignols en déroute et 2) la crainte que cette Metropole ne bouge d’un iota et finisse comme d’habitude par nous prélever en impôts un peu plus, pour s’assurer une rente à défaut de savoir faire autre chose.
    On peut toujours rêver 😒

    Signaler
  12. jasmin jasmin

    C’est plutôt sain qu’il n’écoute pas uniquement ou surtout les députés et militants LREM, sinon il cautionnerait et entretiendrait un fonctionnement de cour. Si ses députés veulent avoir son oreille, ils sont contraints de transpirer un peu pour avoir le pouls de la population, et se construire une légitimité basée sur l’action et l’engagement, et avoir des résultats concrets pour les gens de leur circonscription, donc par le mérite et non uniquement par l’appartenance à un parti ou un clan.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire