À Marseille, La République en marche joue au chamboule-tout à cinq mois des municipales

Décryptage
le 16 Oct 2019
8

La République en marche a finalement décidé de ne pas désigner tout de suite son candidat. Elle veut désormais construire "un arc progressiste" dont émergerait la future tête de liste à Marseille. Chargé d'une mission de prospection par Paris, Jean-Marc Borello va "faire le tour des talents" pour éclairer la décision.

L'enjeu

Le bureau exécutif de La République en marche missionne Jean-Marc Borello pour élargir son casting en vue des municipales.

Le contexte

Depuis des mois, LREM et ses alliés peinent à définir leur stratégie et leur tête de liste pour cette élection.

« Remettre les compteurs à zéro alors que c’est mal emmanché, c’est une saine solution », souffle le doyen de la fac de droit et macroniste Jean-Philippe Agresti. « On allait dans le mur », renchérit la députée Cathy Racon-Bouzon. En quelques mots, ces deux macronistes viennent de résumer le virage opéré par la République en marche ce lundi […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire