Les dessous d’une réforme métropolitaine à marche forcée

Décryptage
le 13 Sep 2021
13

D'ici décembre prochain, les élus locaux doivent aboutir à un projet de refonte de la métropole. Loin de sortir de nulle part, cette réforme est en fait en discussion depuis des mois. Notamment au Sénat où, durant l'été, les parlementaires locaux avaient déjà eu à se positionner. Rembobinage.

Aujourd'hui constituée de 92 communes, la métropole est appelée à se réformer. (Photo Emilio Guzman)

Aujourd'hui constituée de 92 communes, la métropole est appelée à se réformer. (Photo Emilio Guzman)

Et soudain la réforme de la métropole est sortie du chapeau présidentiel. Dix jours après l’intervention d’Emmanuel Macron au Pharo, la machine est lancée, remettant une nouvelle fois sur le métier un ouvrage maintes fois débattu. En réalité, les discussions autour de cette réforme institutionnelle capitale pour le territoire ont commencé il y a plusieurs […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Selon le sénateur LR Stéphane Le Rudulier, “les communes de la métropole ne veulent pas subir les conséquences d’une mauvaise gestion de la ville-centre”. Mais que sous-entend-il donc aussi bruyamment ici, sachant que Marseille a été gérée pendant 25 ans par ses amis LR, dont on connaît la rigueur et la compétence ? Franchement, je ne vois pas.

    Signaler
  2. Mistral Mistral

    Il est temps que cette Métropole devienne enfin démocratique et qu’on passe au suffrage universel pour sortir de ces petits arrangements entre amis.
    Et qu’on en profite pour changer de nom c’est la seule Métropole française qui porte le nom de deux villes !!! Et Marseille (860000 hab) est en 2e position derrière Aix (140000 hab) !

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Le nom, à la limite, je m’en fiche – bien que la métropole de Lyon ne s’appelle pas “Villeurbanne-Lyon”. Mais la métropole des maires, ça suffit, elle a prouvé sa paralysie due au campanilisme à courte vue : oui, il faut une élection au suffrage universel au périmètre de la métropole.

      Signaler
    • Thauvinus Thauvinus

      Rien à rajouter sur ces points !

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Article édifiant sur la politique de boutiquiers et d’epiciers de nos zėlus.Comme le souligne 8e au sujet de Le Rudulier et de son commentaire au sujet de la gestion passée de sa famille politique,je conçois que nous lui décernions une Casanova d’honneur.Il vient lui aussi de redécouvrir l’eau chaude.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Ce suffrage indirect est insupportable au même titre que celui du Sénat.
    De toutes les façons la métropole ou bien le département un est de trop.
    Alors dans la droite ligne du “campanilisme”, joli terme d’ailleurs, le canton d’Arles va nous dire , mais nous ne sommes pas d’accord pour de sombres raisons ou d’autres d’ailleurs.Alors les angoisses existentielles de De Carolis et consorts au bout d’un moment, il faudra bien les mettres sous le tapis.
    Espérons que la pression soit suffisament forte de la part de Paris pour faire plier des petits marquis et marquises.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      +1 ; et au delà
      – que Vassal ait la force de s’imposer à sa majorité fondée d’abord sur les maires “ruraux” qu’elle tient en les gavant de subvention du Conseil départemental ;
      – que Vassal soit capable de surmonter la détestation de Marseille et des marseillais qui est la pathologie de la droite depuis 25 ans (y compris et même d’abord les élus de droite marseillais) ;
      – que Vassal soit capable de cesser sa guérilla contre la majorité municipale de Marseille.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Joli terme, oui, le campanilisme. Mais ici, il ressemble de plus en plus à du campanihilisme.

      Signaler
  5. marseillais marseillais

    Et qu’en pense la sénatrice marseillaise Carlotti ?

    Signaler
    • Mars, et yeah. Mars, et yeah.

      Elle se prononcera quand elle aura trouvé dans quelle gamelle elle doit manger pour continuer à grenouiller à nos frais après la prochaine élection. Vivement que tous ces gens qui se détestent et qui nous détestent meurent de leur propre venin.

      Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Marseillais , un phénomène Carlotti. Démarre avec GUERINI, puis DELANOE,puis VAUZELLE,puis GUERINI again, qu’elle lâche à cause des affaires ( elle a découvert le pot aux roses, sans jeu de mots), révélation auprès de HOLLANDE se fait nommer ministre et file son poste de députée au légendaire AVY ASSOULY ( qui est depuis avocat , car député.On crois réver)et termine en beauté avec MENUCCI . Elle coule aujourd’hui des jours heureux au Sénat où son activité n’est pas épuisante.Et notre sénatrice avec ses yeux de chat évoluant dans ce monde politique me fait penser à cette fable de notre ami La Fontaine ” La Chatte métamophosée en femme” qui lui va comme un gant.LIsez la , cela est charmant et ma foi fort vrai.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Cette lettre d’un haut niveau de réflexion politico-religieuse se termine par un “amicalement” qui sonne bizarrement.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire