Les bibliothèques de Marseille attendent toujours leur printemps

Décryptage
le 3 Jan 2022
25

L'arrivée du Printemps marseillais n'a pas réussi pour l'heure à enrayer le déclin de la lecture publique. Malgré les annonces d'embauche, les bibliothèques fonctionnent en mode dégradé. Faute de personnel, l'Alcazar n'ouvre que cinq heures par jour.

L'intérieur de l'Alcazar, vaisseau amiral des bibliothèques de Marseille. Photo : B.G.

L'intérieur de l'Alcazar, vaisseau amiral des bibliothèques de Marseille. Photo : B.G.

Ils promettaient la révolution, des bibliothèques dans chaque arrondissement avec – luxe suprême – du personnel en nombre suffisant. Le mandat des élus du Printemps marseillais finit son premier tiers et rien n’a changé. Pire, la situation continue de se détériorer comme un livre démodé prend la poussière. Quelques jours avant les fêtes de fin […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. FM84 FM84

    Pour qui fréquente l’Alcazar ou une autre bibliothèque de Marseille, la plage d’ouverture reste largement insuffisant. Il faut mettre le paquet dans ce domaine-là aussi.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    La magie du nouvel an n’a pas opéré.
    Des abberations telles que le souci de fonctionnement des bibliothèques auraient dû disparaître comme le ramassage des bordilles, mais non ,les constantes marseillaises sont toujours là. Rien ne fonctionne, comme dab. C’est le foutoir
    L’inertie, le savonage de planche par certains fonctionnaires gaudinistes, et les toxiques habituels avec FO..
    Soyons complets, un peu plus d’autorite de la part du maire serait aussi la bienvenue en faisant un bon ménage municipal.
    Nous démarrons l’année en fanfare, grève annoncée,bordilles et gari toujours là,mais souhaitons-nous la bonne année quand-même sauf à cet imbécile de maître Gims.

    Signaler
  3. Oreo Oreo

    J’ai proposé en novembre l’achat d’un livre dont l’intérêt patrimonial me paraissait le rendre indispensable pour une bibliothèque à vocation régionale , il m’a été répondu qu’il n’y avait plus de crédit en 2021. Aussi, je intéressé par l’association des usagers, pour savoir s’ils seraient susceptibles de créer un fond des amis des bibliothèques de Marseille qui permettrait d’offrir des ouvrages qui n’entrent pas dans le cadre rigide et restreint de la commande publique : comptes d’auteur, achats hors grandes plate-formes d’édition, etc. Merci Marsactu de me communiquer les coordonnées de l’association des usagers ou de les publier.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Marsactu,
    Concernant la gouvernance des bibliothèques marseillaises ne soyez pas timide, creusez le système FO dans les bibliothèques de façon plus approfondie.
    Vos lecteurs verront alors la lumière dans les ténèbre.

    Signaler
  5. Zumbi Zumbi

    Il serait temps que les élus du Printemps Marseillais assument la conclusion que tout le monde tire, y compris eux-mêmes en privé : les tentatives de dialogue ont échoué, certains secteurs de l’administration municipale sont organisés pour ne rien faire, ont connaît les personnes qui ont accepté de travailler loyalement avec les “intrus” qui ont interrompu plus d’un demi-siècle de defferro-gaudinisme, et même celles qui ont été ravies d’enfin pouvoir faire le boulot pour lesquels nous les payons (très mal, c’est vrai).
    C’est une politique anti-mafia qu’il nous faut, condition d’une vraie politique sociale, de dialogues constructifs et de services réellement rendus au public, c’est-à-dire aux citoyen.ne.s électeurs.trices.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Tout à fait Zumbi !
      Les élus du PM devraient se souvenir que ce sont les syndicats dits de gauche qui, malheureusement, ne représentent plus que la défense des avantages acquis des fonctionnaires les plus planqués -ces derniers pour la grande majorité, votent d’ailleurs à droite –
      et en se drapant de la défense du service public ont été les principaux fossoyeurs des réformes du gouvernement Hollande. Par exemple dans le domaine de l’éducation : faire la coupure du mercredi et travailler le samedi était recommandé par les spécialistes de la petite enfance mais c’est le SNUIPP qui a eu la peau de cette réforme
      Le collège ne fonctionne pas, il ne fait que reproduire la ségrégation sociale mais le SNES a eu la peau de la réforme de Najat Vallaud Belkacem.
      Donc même causes, mêmes effets : de peur de froisser les syndicats, on ne fait pas les réformes pour lesquelles on a été élu et on semblera s’étonner, plus tard, que les électeurs, se sentant cocufiés, se tournent vers l’extrême droite.

      Signaler
  6. julijo julijo

    Je fais partie de ceux qui s’arment de patience, et qui pensent comme beaucoup qu’on ne balaye pas 25 ans d’incompétences si facilement. Et on le savait avant, ce ne serait pas si simple….
    Il n’empêche, il y a des domaines ou le poids du passé ( des manies, des procédures internes, du syndicat fo, des fainéants chroniques…), ne devrait pas tenir si on donne un grand coup de pied dans la fourmilière.
    La métropole, mère de beaucoup de maux, n’intervient pas de partout, donc allons-y, et cognez fort.
    Le PM a un programme à mettre en place, pour lequel les marseillais ont voté, et ils attendent.

    Signaler
    • julijo julijo

      et, au fait, bonne année à tous, évitez tous les virus, et bonne apnée avec les masques !! et des bonheurs…

      Signaler
  7. Marseille13 Marseille13

    Comme c’est facile de taper sur l’administration… allez , vous en reprendrez bien une couche …. 18 mois qu’il est aux manettes . La faim dans le monde , le chômage , le vaccin covid , allez monsieur Coppola encore un petit effort , c’est la faute de l’administration municipale. A gerber

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Pourquoi tant de haine Monsieur C : on échange, on discute, on dispute et sans s’insulter.

      Signaler
  8. Haçaira Haçaira

    Je trouve assez injuste d’accabler le PM alors que cette équipe n’est aux manettes depuis si peu de temps, Marseille est dans tel état de déréliction qu’ il faudrait au moins 5 mandats pour rattraper les décennies de magouilles, incompétences et fainéantise.

    Signaler
  9. Assedix Assedix

    Il est clair qu’un des espoirs suscités par le Printemps Marseillais était la remise en fonctionnement des services municipaux et que depuis l’accord sur la grève arraché par O. Fortin, les avancées se font attendre…
    En tout cas, pour ce qui est des bibliothèques je pense que J-M Coppola a raison de dire les choses franchement. Le pire c’est quand les élus deviennent complices des dysfonctionnements en niant les problèmes, comme l’avait fait J. Canicave après lors des élections régionales où des fonctionnaires municipaux s’étaient soustraits à la réquisition.

    Signaler
  10. leb leb

    Merci de pointer ce problème, en effet il s’agit d’un véritable défaut de service public. Usager régulier de l’Alcazar, je constate également que ce lieu est très investi par des collégiens, lycéens, étudiants qui n’ont pas assez de place ou des conditions correctes pour faire leurs devoirs chez eux. Dans une ville comme Marseille, des horaires aussi restreints sont scandaleux pour une bibliothèque centrale, cette dernière assure bien d’autres missions que le simple prêt de livres. Les horaires devraient être étendus au matin, et le lieu accessible également le dimanche et le lundi.

    Signaler
    • l'hirondelle attend toujours le Printemps l'hirondelle attend toujours le Printemps

      Effectivement, je me souviens que mes gosses et leurs copains y allaient souvent pour travailler au calme et sans être tentés par l’ordi et autres distractions. Sans parler des jeunes vivant dans des appartements sur-occupés. Et ça donne de bonnes habitudes pour aller bosser en BU quand iels deviennent étudiant.e.s. C’est vrai que ça devrait ouvrir toute la journée, tous les jours

      Signaler
  11. Mistral Mistral

    Un élu communiste ancien syndicaliste fâché avec les syndicats !!! Même la CGT son ancien syndicat ?
    Rien ne va plus !
    Trêve de plaisanterie il est grand temps de mettre en place une politique anti-mafia comme le propose @Zumbi, ou plutôt anti système mafieux, car à Marseille il n’y a pas réellement de mafia organisée mais des systèmes mafieux dans beaucoup d’organisations, et notamment à la Ville.
    Je ne peux que conseiller aux élus du Printemps Marseillais de prendre rendez-vous avec Cesare Mattina qui a beaucoup travaillé et écrit sur le sujet.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Si jamais vous êtes à la maison , ou ailleurs et que vous avez un peu de temps (162 pages) , je vous prescris 1 volume de p.j martin dont le médicament se nomme “ordures connection”, edition de l’Ecailler (2012). C’est une “british” qui dédit son ouvrage aux “honnêtes gens de Marseille et d’ailleurs” et qui passe en revue les combines, turpitudes et autres abjections, bassesses,compromissions et ignominies de nos zélites locales zélues au département et à la mairie.
      La quatrième de couverture décrit bien au travers de cette “fiction”:”l’ampleur de la machination qui broie le pays des cigales et dépeint avec humour noir les travers de soçiete marseillaise”.
      Réalité ou fiction ? . Plutôt de la réalité fictionnée . Un régal !

      Signaler
  12. gastor13 gastor13

    Je ne comprends pas que Payan ne puisse pas règler le problème, tout avait l’air si facile quand il était dans l’opposition ! De plus comme on retrouve les mêmes problèmes dans le personnel municipal (pour les cantines, les crêches, les piscines, les bibliothèques, les musées) que dans celui de la Métropole (pour la gestion des déchets par exemple) que ne fait-il pas là aussi un arrêté comme il l’a fait pour sommer Martine de rendre Marseille propre !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Il ne vous a pas échappé que les anciens de la mairie sont les mêmes qu’au département et à la métropole. Les mêmes causes produisant les mêmes effets , sauf pour Paul Valery.
      Payan est maire oui sans doute , mais Ruè est toujours là , les mêmes causes et vous connaissez la suite.
      Ma seule interrogation à cette situation est pourquoi Payan a conservé l’Ingeniore ?
      Pour les autres , ils sont mauvais , c’est un point acquis,définitif, évident et indiscutable.
      Mais fichtre , pourqoui avoir gardé Pâtriqueuuuuuu ?

      Signaler
  13. Patafanari Patafanari

    Si l’on commence à embaucher les fonctionnaires municipaux pour leur zèle et leurs compétences, comment on va faire pour gagner les élections ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Si je vous suis, l’agent électoral de Payan c’est Rué ?

      Signaler
  14. niki niki

    L’association des usagers des bibliothèques de Marseille a mis en ligne une pétition / lettre ouverte au maire, voici le lien : https://chng.it/szzckcLn
    A partager sans modération…

    Signaler
  15. jasmin jasmin

    Est ce qu’il est possible d’envisager le recrutement de jeunes en contrat d’apprentissage de libraire dans nos librairies? est ce qu’il est envisageable d’utiliser l’association des amis des biblithèques, pour qu’ils retroussent leurs manches et se mettent aux fourneaux pour servir le public dans les bibliothèques, même de manière temporaire? Est ce qu’on peut recruter une armée de volontaires aimant les livres pour seconder les titulaires pendant que la situation est étudiée?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire