Le combat sans fin de la gardienne d’une école polluée pour faire reconnaître sa maladie

Reportage
le 5 Oct 2022
1

Ce mardi, la justice se penchait sur le dossier de Michèle Rosa-Sentinella. La gardienne de l'école Oasis-Aygalades (15e) atteinte d'un cancer de la peau et traversant une dépression, attaque la Ville de Marseille après avoir vécu 30 ans dans un logement de fonction avec un jardin pollué.

La pollution dans les terres de l'école Oasis-Aygalades est connue depuis 2011, mais la mairie n'a démarré des travaux qu'en 2017. (Photo : VA)

La pollution dans les terres de l'école Oasis-Aygalades est connue depuis 2011, mais la mairie n'a démarré des travaux qu'en 2017. (Photo : VA)

“Je me suis mise en maladie parce que j’avais trop peur, je n’y arrivais plus…”, jure Michèle Rosa-Sentinella, avant de fondre en sanglots à l’autre bout du téléphone. Comme depuis 2018, lorsqu’elle a décidé d’avoir recours à la justice, la gardienne de l’école Oasis-Aygalades, dont les sols ont été reconnus comme pollués, se sent à […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Un dossier qui n’est pas simple. Mais qui nous rappelle que des écoles et des habitations, des jardins, des terrains de jeux ont été construits sur des terrains toxiques, et que la municipalité Gaudin une fois informée (on peut penser qu’ils ne “savaient pas” avant les rapports d’expertise des sols…) n’a rien fait pour protéger les enfants, les personnels, les habitants. Et que ces situations ne sont pas réglées.
    Courage Madame !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire