La soirée en montagnes russes du Printemps marseillais

Reportage
le 29 Juin 2020
74

Après une campagne hors-norme, la gauche marseillaise a vécu dimanche soir une nuit électorale en yo-yo, passant des premiers sondages annonçant une victoire écrasante, aux résultats d'une majorité incertaine du milieu de la nuit.

« Ah, bon, c’est pas gagné ? » Il est minuit et quelques dizaines de militants piétinent devant le QG du Printemps marseillais, rue Friedland. La fanfare qui avait commencé à jouer gaiement à 22 heures commence à s’essouffler mais tient la durée. « Les chiffres qu’on a vus à 21 heures, c’était quoi alors ? », enchaîne un […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    On peut compter sur Martine Vassal, qui a affirmé hier soir n’avoir « pas perdu », en dépit de la claque qu’elle a reçue dans son propre secteur, pour s’accrocher. Si la droite reproche à Michèle Rubirola de n’être « pas prête », elle est en revanche probablement prête à tout pour faire durer le système dont elle profite. Mèfi !

    Signaler
  2. Marble madness Marble madness

    1 – Martine Vassal pourrait s allier au fn pour gagner.
    2 – il faut abroger cette loi scélérate PLM qui n a été faite que pour faire perdurer le systeme à Marseille.

    Signaler
    • Minh Derien Minh Derien

      La « loi scélérate » et la loi PLM, c’est-à-dire celle préparée par Gaston Defferre, en 1982 ; à qui elle bien rendu service en 1983, au détriment de… Gaudin.
      Je me demande même si en 2001, Gérard Collomb et Bertrand Delanoë n’en ont bénéficié à Lyon et Paris et Anne Hidalgo en 2014…

      Signaler
  3. petitvelo petitvelo

    Où donc le choix « courageux » de Monsieur Bacchi nous aura t’il amené ?

    Signaler
    • patrick patrick

      quel % aurait du faire bacchi pour envoyer des conseillers municipaux à la mairie centrale ?

      Signaler
    • sansnom sansnom

      @patrick, d’après mes calculs avec 12,5% ils auraient eu un siège, avec 25% deux siège et s’ils avaient gagné avec un score serré avec 34% ils auraient eu 11 sièges (3 et 2 pour les autres).

      Même un siège aurait été intéressant car ça aurait permis d’avoir une majorité absolue avec une alliance avec Samia Ghali.

      Mieux vaut être maire de Marseille avec le risque d’un secteur RN ou risquer de perdre la mairie sans RN (en sachant que la victoire du rassemblement républicain n’était pas certain) ?

      Signaler
  4. Elric Menescire Elric Menescire

    Merci à monsieur bacchi effectivement… Quand les gens comprendront que TOUS les coups sont permis, ils arrêteront de jouer aux candides.

    Stephane Ravier à en effet DÉJÀ gagné, même si le courageux camarade bacchi croit que le fait d’avoir abandonné ses électeurs l’aurai fait perdre : quand ravier s’alliera avec vassal pour rendre la cette ville ingouvernable, le pm ne pourra rien faire à part compter les coups.

    Hier soir, Marseille et le pm ont en fait perdu.

    Signaler
  5. MarsKaa MarsKaa

    Vassal a perdu dans le 6-8, B. Gilles dans le 4-5, la droite ne garde que 3 secteurs, sur la ville Vassal est 10 points derrière Rubirola…. la droite a perdu, c’est une gifle magistrale pour Martine Vassal qui s’affichait gagnante depuis un an.

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Le Printemps Marseillais a fait le taf, ils ont gagné : ils ont affaibli la droite marseillaise, gagné des bastions, fait un score remarquable sur la ville.
    Alors certes, la victoire de la mairie n’est pas acquise, mais on ne gagne pas un tel combat du 1er coup. Surtout dans ce système hors d’âge, antidémocratique où la liste qui arrive en tête n’est pas assurée d’avoir la mairie, et où des personnalités sont prêtes à tout pour avoir un strapontin, ou un susucre.

    Signaler
  7. MarsKaa MarsKaa

    Haut les coeurs, nous avons gagné une bataille complexe, grippé le systeme, ouvert un espoir de changement radical : le combat continue !

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      J’admire votre optimisme. J’adorerais le partager.
      Mais avez vous déja réellement fait de la politique ? Surtout ici ?

      Certes il y a de beaux scories hier, des victoires remarquables (le 6/8, et même le 4/5),mais hélas, mille fois hélas, ça ne suffira non seulement pas pour GOUVERNER la ville mais en plus, quand vous dites que ça va gripper le système vous avez entièrement raison… Mais vous croyez que ça se fera à l’avantage du PM ?

      Quand la ville sera ingouvernable, car la maire n’aura aucune majorité pour faire passer ses réformes…
      Quand les alliance de circonstance lr/rn(ça n’est pas comme si ça n’était pas jamais arrivé, sur tout ici, surtout dans le camp gaudin) feront capoter la moindre résolution au conseil municipal..

      Que croyez vous qu’il adviendra au terme d’un mandat qui n’aura RIEN fait avancer pour les marseillais ?

      Signaler
    • Assedix Assedix

      Vous avez parfaitement raison, Elric. Je suis sûr que Martine Vassal et Stéphane Ravier ont sabré le champagne ensemble en se frottant les mains dans la perspective de 2026…
      Le pessimisme est aussi un aveuglement.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Ce qu’il adviendra, Elric ? Eh bien ils seront réélus, comme Gaudin. Les Marseillais ne tiennent pas trop rigueur à leur maire de ne pas les faire avancer 😉 et ça peut durer 25 ans…

      Signaler
  8. patrick patrick

    quel % aurait du faire bacchi pour envoyer des conseillers municipaux à la mairie centrale ?

    Signaler
    • sansnom sansnom

      D’après mes calculs avec 12,5% ils auraient eu un siège, avec 25% deux siège et s’ils avaient gagné avec un score serré avec 34% ils auraient eu 11 sièges (3 et 2 pour les autres).

      Même un siège aurait été intéressant car ça aurait permis d’avoir une majorité absolue avec une alliance avec Samia Ghali.

      Mieux vaut être maire de Marseille avec le risque d’un secteur RN ou risquer de perdre la mairie sans RN (en sachant que la victoire du rassemblement républicain n’était pas certain) ?

      Signaler
    • LN LN

      Allez, Bacchi ! Dis-nous un peu maintenant ce que tu as bien pu négocier pour nous mettre ainsi dans la m…
      Tout ne repose pas sur toi, bien sûr, mais quand même un peu non ? Sinon, bien dormi ?

      Signaler
    • Tarama Tarama

      Ça n’est pas déterminant comme le montre le calcul de Sansnom. Le gros regret est dans le 11-12, 300 voix d’écart…
      Le système de vote montre toute son inanité, et grâce à lui, le système clientéliste des Ghali, Boyer et consorts bouge encore.

      Signaler
  9. Dorothée Lombard Dorothée Lombard

    L’optimisme béat n’est pas de mise, c’est sûr. D’abord parce que plus de la majorité des inscrits ne se sont pas déplacés pour voter ! En sorte que, même si le Printemps Marseillais est arrivé en tête, il n’a en fait été choisi que par 1 marseillais sur 5… C’est bien peu. Ensuite il y a le système et ce que ça implique d’arrangements plus ou moins scabreux. Tout de même, j’espère que nous n’aurons pas le même scénario qu’en Amérique : les voix au Printemps et la mairie à la Droite ! Mais c’est sûr ça va être difficile, et même si la Mairie est gagnée, parce qu’on n’efface pas comme cela 25 ans de système Gaudin. D’autant que si les élus changent, les techniciens ne peuvent pas forcément changer. Malgré tout cela, aujourd’hui je suis heureuse : Martine Vassal a perdu le 6-8, et Stéphane Ravier n’est plus le maire du 13-14. Rarement des nouvelles m’ont fait autant plaisir que ces deux-là ! Plusieurs personnes de ma connaissance, qui ont soutenu activement le Printemps, doivent être très contentes et je m’en réjouis pour elles. Quant à moi, comme souvent ces dernières années, j’ai voté contre des gens plutôt que pour quelqu’un. Mais ce matin je me sens de nouveau l’envie de m’impliquer davantage, la victoire est teintée d’inquiétude mais elle m’a donné un regain d’énergie.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      ok, le nombre de voix est bas, mais avec ses électeurs Michèle Rubirola remplirait le vélodrome tandis qu’avec Martine Vassal, le virage sud resterait vide. Ca fait quand même une différence importante

      Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Oh les enfants ! . Un pas de géant est fait , il ne reste que quelques enjambées pour terminer le boulot. Vassal , s’est pris une rouste à domicile. Gilles s’est pris une fessée à la maison et Ravier retourne à ses chères études. Gaudin en sous mains est en train d’essayer de magouiller comme à son habitude en tentant de soudoyer et d’acheter. Concernant les Shirley et Dino de St Barnabé ils ont quelques suspicions aux fesses.
    Ne soyons pas d’un optimisme béat , tout va être difficile demain , il n’y a pas besoin de faire le coup de l’héritage tant la décrépitude de cette ville est évidente Alors faisons confiance à cette équipe , ils vont y arriver.

    NB : petite remarque concernant FR3 Provence , inviter des repris de justice pour commenter les résultats, cela fait bizarre . Quoique , c’était finalement bien représentatif de cette municipalité.

    Signaler
    • Mars1 Mars1

      Effectivement, Dominique Tian arrivant sur le plateau de la télévision sans connaître la situation et demandant aux journalistes les résultats en cours, puis reprenant en boucle que Gaudin a fait du bon travail à Marseille en citant le Mucem (décision de l’Etat et non de la Ville) mais reconnaissant après une journaliste que, oui bon, les écoles, le logement, il y avait quelques problèmes… c’était très représentatif de cette municipalité qui a gardé comme 1er adjoint un tel personnage sans sourciller malgré sa condamnation en justice.

      Signaler
    • julijo julijo

      ah c’est sur que c’était bizarre tian, tout seul….sans arguments sans réponses….bah tien, comme d’hab.
      A sa décharge, et le présentateur l’a dit : ils n’ont trouvé personne d’autre !!!! seul tian qui n’a peur de rien, s’est présenté !! c’est plutôt de l’inconscience que du courage…mais bon c’était le digne représentant du « système des nuls »

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      J’ai vu Tian aussi, très dilettante comme d’habitude, mais pas agressif pour deux sous et l’air de s’en f… complètement

      Signaler
  11. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Les nombreuses irrégularités du scrutin ont complétement faussé ces élections dès le départ, et les candidats restant pour le second tour sont issus du premier tour : procurations bidons, utilisation de fichiers d’adresses détournés, communication des mairies de secteur, du département et de la métropole en faveur de Vassal, etc.

    Tout cela justifie parfaitement l’annulation de ce scrutin et la mise sous tutelle immédiate de la ville de Marseille pour l’organisation d’un nouveau scrutin.

    Signaler
  12. Amusernameatleast Amusernameatleast

    Le Printemps Marseillais n’aura pas su gagner au Nord, ils n’ont pas su trouver le personnel politique (Coppola et Bacchi, PCF, fallait-il vraiment compter sur eux ?) pour parler à une population qui s’est détournée de la politique (voir les taux de participation dans ces secteurs sur les 2 tours).
    Et puis, on tient comme acquis à la droite le siège obtenu par Lisette Narducci dans le 2-3, qu’en sera-t-il exactement. Guériniste qui a su si bien trahir pour un strapontin et une (petite) place au Soleil.

    Signaler
  13. barbapapa barbapapa

    Plusieurs motifs de satisfaction :
    – La droite fascisante a perdu son secteur et n’en a pas gagné d’autres
    – Les listes Rubirola écrasent en voix et en pourcentages les listes Vassal, leur tête de liste est battue dans son fief par une inconnue de la société civile.
    En toute logique, en toute morale, la mairie devrait être dirigée par le Printemps Marseillais.

    Mais, on est à Marseille et c’est de la politique
    – Ghali est prête à tout, à renier sa posture dite de gauche, à trahir ses électeurs, il faut faire avec… mais pas trop car autrement c’est le PM qui se renierait
    – le ver (de la taille d’un serpent) est dans le fruit. Au premier tour, le PC agit en folie totale en se présentant seul dans le 13/14 alors que c’est le seul endroit où il fallait s’allier à tout prix contre le RN. Puis il se retire en sachant pertinemment que c’est presque offrir la ville à Vassal ??? Le journal organe du PC La Marseillaise des « fédérés » fait jour après jour la campagne pour Vassal ???? sans presque jamais ne serait-ce que citer le nom de Rubirola. Ils n’ont pas honte, 40 ans après, ils refont le coup du vote en sous main pour Giscard d’Estaing.
    Malgré ce, en communiquant le détail des tractations au public et aux médias, il est possible au PM de quand même diriger la ville.
    On peut aussi demander au Général Galtier d’honorer l’armée française en refusant les sales combinaisons qui iraient contre la volonté des marseillais : il a été élu par beaucoup de voix de gauche, il ne peut pas moralement participer à une mairie contre le vote de ses habitants, participer à une équipe municipale qui triche et va même jusqu’à voler le vote de personnes gravement atteintes d’alzheimer

    Signaler
    • JB de Cérou JB de Cérou

      En démocratie « normale », ce serait une excellente victoire, et peut-être même, la meilleure condition pour sortir de la faillite morale, économique et sociale de notre ville: une maire toute neuve, avec une équipe neuve, obligés par la contrainte de la majorité relative à bien expliquer ses projets, à négocier projet par projet comme Rocard premier Ministre, des majorités d’idées et de projet pour le bien commun de la Ville. Bref, une mandature de refondation collective ne serait pas du luxe car il n’y a d’argent pour aucun programme, mais seulement pour assurer la continuité des services publics. Avec le recrutement de deux ou trois grands managers publics formés ailleurs (Paris, Nantes…) dans des équipes solides, on pourrait faire le job.
      Mais avec l’atavisme et le cynisme de la gaudinie (rappelons le deal de Gaudin avec le front national de jean-marie Le Pen, pour prendre la présidence de la
      Région, tout est possible, même le pire pour conserver le pouvoir.

      Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      La morale, ces gens-là n’en ont pas. Vous n’avez pas encore compris ? Ils sont allé jusqu’à faire voter des malades d’alzheimer en EHPaD… Je ‘e sais pas ce qu’il vous faut de plus. Gaudin avait su gagner en s’ alliant avec le fn en 1986, en l’assumant même, pour rafler la région. Je le cite « la priorité c’est de battre les socialo-communistes ».

      Les bisounours se sont encore fait flinguer hier soir…

      Signaler
    • Amusernameatleast Amusernameatleast

      Oui, si le PM veut un avenir à long terme il faudra apprendre à faire sans le PCF dans le 13-14-15-16.
      Oui également, le Général Galtier est porté au pouvoir dans le 13-14 par un électorat hétéroclite, avec une faible adhésion idéologique et très faible en voix . Qu’est-ce qu’il en fera?
      La fin du système Gaudin ouvre un champ des possibles, oui de l’air.

      Signaler
  14. MarsKaa MarsKaa

    Il ne s’agit pas pour ma part d’optimisme béat, mais de regarder les faits. Le pari du PM, qui etait tres mal parti, auxquels peu de gens croyait, à cause des dissensions internes, et écrasés que nous etions par l’assurance du clan Vassal-Gaudin, est réussi. Ils ont affaibli les LR, et Vassal ne triomphe pas.
    Ce sont des faits et il ne faut pas bouder notre plaisir.

    Signaler
  15. MarsKaa MarsKaa

    Mais qui croyait que gagner la mairie aujourdhui etait chose aisée ? Et que cela allait tout changer ? N’oublions pas les magouilles affairistes, les arrangements entre amis, le clientélisme et….le mur de la dette.
    Aujourd’hui prendre la mairie est symbolique mais ça ne suffira pas.
    La force du PM doit se deployer au dela de ces élections, dans tous les milieux, et tous les secteurs, pour que les magouilles soient mises à jour.
    Vu l’état de la ville, de ses services et de ses finances, le boulot ne fait que commencer. Et une première étape est franchie.

    Signaler
  16. Rémy D Rémy D

    Martine Vassal a perdu, elle est 10 points derrière Michèle Rubirola et elle a perdu la Mairie du 6-8 fief soit-disant imprenable de la droite marseillaise, elle ne peut pas devenir Maire de Marseille, les marseillais ne le comprendraient pas, ne les oublions pas.
    Si les élus LR nous volent cette élection j’irai brûler ma carte d’électeur devant la Mairie, et je ne serai certainement pas seul à réagir de cette façon.

    Signaler
  17. MarsKaa MarsKaa

    Ne brûlons pas nos cartes d’électeurs, elles sont précieuses.
    Manifestons avec des casseroles, comme en Islande, occupons les lieux publics, dénonçons haut et fort toutes les magouilles.

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Ils s’en foûtent complètement de vos manifestations ! Au contraire, ils en rigolent.

      Je pense que le prochain maire s’appellera royer-perrault je lâche pas ça comme ça, si vous n’avez pas encore compris ce qui est en train de se tramer c’est que vous êtes bien naïf, désolé de le dire. C’est fini. FINI

      Signaler
  18. skan skan

    Intéressantes réactions, oscillant entre espoir et déception…personellement j’ai un goût d’inachevé malgrès tout, les planètes covid/procurations/alliance_écolo/etc semblaient alignées pour forcer le destin et offrir la mairie au PM, mais je retiens des erreurs stratégiques majeures dans les quartiers Nord. Et au delà de ces erreurs, je retiens que le PM n’a pas réussi à imposer sa voix dans ces quartiers, faire voter déjà et ensuite faire voter PM. Ce sont pourtant les populations qui payent le plus cher l’incurie des années Gaudin&co, mais le PM a je pense raté sa campagne dans ces quartiers, qui se joue sur le terrain au plus près des gens et pas dans les négos entre partis qui ont pompé beaucoup d’énergie. A méditer pour les futures échéances

    Signaler
  19. Kitty Kitty

    L’alliance PC-Vassal dans les 7ème et 8ème secteur a porté un coup terrible à l’aventure du PM. Maintenant il ne lui reste plus qu’à supplier Sainte S. Ghali pour qu’elle accepte d’apporter ses voix. S. Ghali qui est la représentante de ce système clientéliste qui a tué Marseille. Vraiment le PC aura été en dessous de tout depuis le début. Comment pourrait-on gouverner avec lui sachant qu’il se fout complètement de la vie des 850 000 marseillais. Ce qui l’intéresse : l’argent de Vassal (CD) qui arrose les villes qu’il gouverne.
    Quant à B. Gilles, s’il apporte ses voix à Vassal, il rejoindra S. Ghali dans ce qui se fait de pire dans le milieu marseillais.
    Finalement, Stéphane Ravier lui, dans sa mairie n’a jamais pourri la vie de ses administrés (et je préfère préciser que le RN n’est pas du tout ma tasse de thé).

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Faut arrêter de dire n’importe quoi quand même : ravier n’a rien pourri, vraiment ? Les associations locales d’aide aux familles et aux jeunes sabotées ? Les subventions coupées ? Les déclarations stigmatisantes et indignes d’un élu de la république ?

      Signaler
    • Amusernameatleast Amusernameatleast

      Je suis d’accord sur le fait que le PM a perdu le nord de Marseille en pensant pouvoir s’allier au PCF, son appareil et leurs deux têtes de liste tocardes, Coppola et Bailly.
      On ne refera pas l’histoire, mais il sera utile de savoir s’ils auraient pu faire différemment et pour l’avenir, sur qui s’appuyer.
      Je ne suis pas électeur du 15-16 et je me garderai bien de donner des leçons, mais pensons-y bien : entre COPPOLA, bien que PM, et GHALI, bien qu’elle soit ce qu’elle est, j’aurais hésité longtemps.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Vous faites bien @Kitty de ne point vouloir donner de leçons, car il vaut mieux, pour ce faire, savoir de quoi on cause. Et vous semblez bien ignorer largement l’ampleur, les méthodes et la prégnance des réseaux clientélistes patiemment construit par la « madone de Marseille. » Car si le clientélisme est le premier pilier du système et s’y décline partout, suite à son instauration par le P »S » et la démocratie chrétienne y’a déjà quelques décennies, il s’y décline, fait main, dans diverses versions, s’hybride avec des formes diverses et avariées de communautarismes…domaines dans lesquels la marche arrière n’existe malheureusement pas.
      Pour faire image, et concernant les négociations en cours, si j’étais négociateur en chef du PM et en avait la possibilité, je serais prêt à céder à Ghali 2 postes de sénatrice pour le prix d’un, 2 piscines aux roucas et un agrandissement du terrain…. ce serait pas cher (car dans sa  » position », elle va demander cher, que ce soit à Vassal ou au PM.). Le vrai prix à payer, celui qui va couter un prix considérable, politique, social, sociétal, c’est de renforcer sa capacité de redistribution sur son secteur, et donc le clientélisme, les réseaux, leurs méthodes…tout ce qui mène notre ville dans le gouffre, et en même temps renforcera donc sa position, son pouvoir sur les concernés… et partant sa capacité à nous refaire le coup dans 6 ans. Une véritable rente vous dis je!
      Mais bon, le PM s’est mis lui même dans la position dangereuse où il se trouve 1 En refusant d’intégrer des représentants des collectifs à sa table et en ne conservant des « citoyens » rien que le mot (c’est très tendance). 2 En refusant de faire exception à cette erreur stratégique dans le 7ème secteur, et ainsi d’atténuer et corriger cette erreur sur un secteur primordial. 3 En désertant le terrain le lendemain du 1er tour (chose présentée publiquement par M Rubirola comme une « décision collective », il faudra qu’il y ait quelque explication à ce propos)…
      Et puis, même si l’émotion est forte et prends souvent le dessus, il faut savoir en rester aux faits. Je rappelle donc à ceux qui parlent d’alliance PC/Vassal sur les quartiers nords, que la décision de Ghali de retirer sa liste du 7è secteur pour laisser la place à celle de Vassal a été immédiate, plus rapide encore que celle de Bacchi (et c’était pas facile d’être plus rapide que Bacchi!), suivi dès le lendemain de l’annonce par Vassal du retrait de sa liste dans le 8è secteur pour soutenir celle de Ghali. On a assisté de fait à une alliance très claire Vassal/Ghali (ce qui ne laisse pas d’inquiéter pour la suite….on verra) Je pense pour finir, qu’il vaut mieux que je précise que je n’indique pas cela pour masquer la responsabilité du PC, qui est massive, scandaleuse, et va lui couter très cher ,et ce n’est que justice (on dirait d’ailleurs vu d’ici, que ça a bien commencé!). Juste pour éviter toute fausse interprétation de mes propos et intentions : Ceux qui voudraient se « rassurer » à ce propos peuvent lire mes posts de la campagne.

      Signaler
  20. Tarama Tarama

    Bravo au printemps marseillais et à Michèle Rubirola pour leur belle campagne et leur victoire.
    Malheureusement Marseille est Marseille, et le vieux système clientéliste bouge encore, dans le 11-12 et ses procurations foireuses ou le 15-16 petit royaume de Madame Ghali, qui se retrouve en pivot de l’élection avec moins de 3% des voix sur la ville.

    Signaler
  21. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    D’accord avec Elric et beaucoup d’autres ici.
    Scénario probable pour moi :
    Vassal gardant le Département et sa caisse va garder la Métropole.
    Marseille passera à un élu du clan Tessier qui prendra Samia Ghalli et Bruno Gilles à des postes d’adjoints éminents.
    Les communistes et les socialistes formeront un groupe d’opposition domestique en échange de quelques faveurs, les communistes ayant sans doute déjà été payes lors du retrait de Bacchi, Benoît Payan, y gagnera les moyens de s’attaquer à la Circonscription détenue aujourd’hui par Said Ahamada.
    Si cela se réalise :
    Fortin, Camard, Rubirola, l’espoir repose sur vos épaules, soyez une véritable opposition et travaillez avec les vôtres pour reconstruire en totalité une gauche moderne à Marseille !!

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Et voilà, quelqu’un de lucide. Reste à répondre à LA question : la camarilla habituelle réussissant une fois de plus à voler les élections aux marseillais, combien de temps avant le prochain effondrement d’immeubles à Marseille ? Combien de morts supplémentaires qui auraient pu être évitées ?

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Elric si les 3 dames ont l’énergie de dégainer Stormbringer 😉

      Signaler
  22. Louise LM Louise LM

    J’ai alerté plusieurs fois, ici et ailleurs sur la stratégie perdant/perdant dans le 13 14
    D’abord au premier tour Bacchi s’impose aux dépends de Bensaada (FI) qui était beaucoup plus connu. Résultat un score médiocre de 15 %
    Ensuite Bacchi décide de se retirer et ofrre un boulevard à Vassal en lui offrant sur un plateau des élus et en privant le PM des siens
    Résultat : si Ravier n’est pas maire de secteur, il sera peut-etre dans une majorité LR-RN au CM
    le jeu joué par Bacchi est pour le moins trouble dans cette histoire
    Dommage que personne n’ait pu l’en empêcher
    On risque de se prendre encore 6 ans de droite corrompue et d’extrême droite
    alors que le PM après une belle campagne est nettement majoritaire en voix
    Consternant

    Signaler
    • juH juH

      C’est sûr que Bensaada est beaucoup plus connu avec ses 5 %

      Signaler
  23. Elric Menescire Elric Menescire

    Bon selon mes sources, les tractations avec ghali ne donnent rien côté pm, elle semble vouloir rouler pour vassal.

    Ça se précise, je pense que Royer-perrault ou un autre du clan teissier, plus légitime que Martine qui s’est fait quand même viandée dans le 6/8,sera élu maire, grâce à la collusion ghali/vassal/Gilles.

    Un vol électoral de plus…avec plus de 12 000 voix d’écart, c’est les perdants qui gagnent de nouveau.

    Félicitations à Deferre-Gaudin, qui réussit à encore une fois à nous dégommer avec sa loi dégueulasse, même enterré il se paie encore notre gueule.

    Petit question : combien de temps avant le prochain effondrement d’immeubles, d’après les vous ?

    Signaler
  24. ALAIN B ALAIN B

    Si les verts avaient fait l’union dès le 1er tour
    Si les verts et les insoumis n’avaient pas fait de liste dans le 13/14
    Si des verts n’avaient pas rejoint la liste de Samia GHALI au 2ème tour
    SI ….

    Heureusement qu’il y a eu une union et cela nous pouvons remercier ceux qui y ont cru dès le départ et en particulier le PCF, les verts qui ont préféré l’exclusion de leur parti
    Maintenant il restera à Samia GHALIE de choix entre les intérêts des marseillais et ceux du 15/16 ou bien ses intérêts personnels

    Maintenant il faudra lutter pour quel que soit la nouvelle équipe pour faire avancer le programma du PRINTEMPS MARSEILLAIS,

    Mais saluons tous ces militants qui se sont battus toutes ces semaines sur le terrain parce que sans eux la PRINTEMPS MARSEILLAIS n’existerait pas

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Bacchi à obtenu quoi en échange de sa trahison, selon vous ?

      Car c’est bientôt le seul « si » que vous omettez. Si bacchi n’avait pas offert les 13/14 à vassal sur un plateau, nous serions en train de fêter la victoire en ce moment même.

      Mais bon, pas grave, vous pouvez vous autocongratuler quand même.

      C’est à se demander si le pcf veut vraiment le pouvoir… On sait tous ce qu’il en est, au fond…

      Signaler
    • ALAIN B ALAIN B

      Je ne l’omet pas mais c’est par rapport à tous ce qui est dit précédemment
      C’est un choix politique, nous pourrions en discuter pendant longtemps et essayer de comprendre
      Les choiix sont faits, mais les mêmes qui ne croyait pas à la réussite du printemps marseillais sont les souvent les mêmes qui qont pessimistes pour la suite
      Maintenant la responsabilité est dans le choix de Samiq GHALI, il ne faut pas se tromper de combat

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Tout a été fait par le Printemps Marseillais pour éviter de conclure un accord avec Samia Ghali et on peut le comprendre. Mais maintenant, il va falloir « y passer » bon gré mal gré. Au vu de la nette victoire du Printemps, pas sûr que ça coûte plus cher aujourd’hui qu’hier. Car au fond, la marge de manœuvre de Ghali est assez étroite. Se porter au secours de la droite défaite la disqualifierait définitivement. Je ne crois pas qu’elle ira pas jusque là et si elle était tentée, ses colistiers la suivraient ils ?

      Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Pas la peine de vous fatiguer.

      Comme je le faisais plus haut, mes sources me confirment que ghali va rouler pour vassal.

      C’est plié.

      Signaler
    • Assedix Assedix

      Mais du coup, Elric, pourquoi ne pas communiquer vos sources aux journalistes de Marsactu? J’imagine qu’ils ne manqueront pas de vérifier votre scoop et de le relayer, s’il est fiable.

      Je persiste à penser que S. Ghali a plus à gagner à s’allier au PM. Mais vu la campagne passée, j’imagine qu’elle demandera sans doute la mise en retrait de Coppola, qu’il faudra lui accorder.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Elric, je veux bien que vous citiez vos sources…

      Signaler
    • Kitty Kitty

      Samia Ghali doit choisir entre les intérêts des marseillais ou bien ses intérêts personnels. Alain B, vous venez d’arriver à Marseille ? vous ne savez pas de quoi Mme Ghali est capable pour conserver son poste de sénateur, sa villa au Roucas Blanc et sa piscine (qu’elle n’avait pas le droit de construire d’ailleurs) ?
      Entre l’alliance du PC avec Vassal dans les quartiers nord et S. Ghali comme alliée potentiel, mais comment a t’on pu en arriver là ? Quelle tristesse de s’être fait rouler dans la farine à ce point.

      Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      @ Laurent malfettes

      Mes sources, ce sont des camarades élus hier soir sur la liste du PM, et qui ont participé ce matin même aux tentatives de rapprochement avec ghali. C’est du quasi-totalité direct ce que je vous sors là.

      Signaler
    • Amusernameatleast Amusernameatleast

      @Elric : c’est un bruit que j’ai entendu. Samia Ghali est en train de faire monter les enchères et le suspense. Elle ne va se laisser prendre trop facilement, elle a été tricarde pendant des mois voire des années, ce n’est pas en une matinée qu’elle va laisser le PM faire le chemin jusqu’à elle.
      En revanche, c’est un jeu dangereux auquel il faut faire attention : si l’on est de vraiment de gauche (et ils sont 8 PS dans sa barque), on n’oublie pas et on ne pardonne pas. 8 morts, 3500 déplacés et relogés.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Elric merci pour la précision. La discussion sera difficile, mais rien n’est plié à cette heure. Samia Ghali est une redoutable négociatrice, il suffit de voir comment, à quel prix et avec quelles conditions de credit elle a négocié l’achat de sa maison du Roucas puis la régularisation de sa piscine… ça va être dur pour Vassal aussi 🤣

      Signaler
  25. marseillais marseillais

    Ghali risque effectivement de rouler pour Vassal.
    Et nous retiendrons de ce scrutin que le PC a été le fossoyeur du PM !
    Plutôt une stratégie du PM qui a touché ses limites en offrant au PC les quartiers nord considérant qu’ils demeuraient encore sous leur influence, ce qui est faux depuis fort longtemps.
    Dans le partage du gâteau entre partis les animateurs du PM, méprisant les militants des quartiers populaires, sans aucun réseau local, plus bobos que prolos, se sont appuyés sur des considérations archaïques de la politique, estimant que les staliniens pouvaient encore représenter la classe ouvrière et les quartiers populaires.
    Le PC plafonne à 5% dans notre ville et n’est plus ce qu’il était !
    Certains ont mal pensé qu’ils pouvaient renaître de leurs cendres.
    Là où le PM a réussi son pari auprès des classes moyennes et supérieures, bobos, écolos, et réussi des scores impressionnants, il s’est complètement planté dans les quartiers nord.
    Bachi/Coppola ont une lourde responsabilité partagée par l’incompétence de certains « grands penseurs » de la direction du PM, très mauvais stratèges.
    Bachi qui a fait du fini/parti a méprisé ses électeurs.
    Copolla, malgré d’indéniables qualités, représente trop la vieille garde pour faire rêver des gens qui sont dans la misère.
    Désespérant.
    En m^me temps, c’était écrit.

    Signaler
    • Amusernameatleast Amusernameatleast

      Complètement d’accord. Le PCF entre incompétence, cynisme et misérabilisme est le premier responsable de l’échec au Nord avec un jeu de dupe dans le 13 14 qui restera dans les annales.

      Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Tout est dit….

      Signaler
    • Tarama Tarama

      Faut-il se réjouir que des quartiers entiers soient encore tant sous la coupe du clientélisme ?

      Signaler
    • juH juH

      Et donc, qui le PM aurait dû mettre dans les quartiers nord pour faire mieux que le PCF ? Le PS ? des Verts ? Le problème est surtout que les gens n’y votent pas. Et que certains y votent pour service rendu. Même si je n’approuve pas le désistement du PCF dans le 13/14, il s’est présenté dans deux secteurs parmi les plus difficiles.

      Signaler
    • patrick patrick

      arrêtez d’utiliser ce terme de bobo, il n’y en pas ou très peu à marseille les salaires y sont trop bas. le bobo n’est pas un prof ou un ingénieur clients de biocoop. un couple bobo c’est 15 k€ / mois vous en avez beaucoup à marseille ?

      Signaler
    • juH juH

      @assedix,
      comme je vous l’écris, j’étais contre le désistement de Bacchi, et le passage en force (même si sur ce point, les responsabilités sont des deux côtés à mon sens). Mais imaginer qu’un autre candidat aurait fait beaucoup plus que le PCF, est une erreur. Donc stigmatiser l’intégralité du PCF est injuste. Les comptes se règleront à moment donné au sein du parti. Enfin, je l’espère.

      Signaler
  26. Brallaisse Brallaisse

    Amusernameatleast , pourquoi employer les termes d’ incompétence, de cynisme et de misérabilisme ?. Tout ceci est volontaire et bien soupesé.
    Ils n’ont qu’entête une chose le matérialisme mais pas au sens marxiste du terme . Celui de passer à la gamelle , de parler de travail sans avoir jamais travaillé et surtout de bénéficier d’avantages et de bonnes fins de mois.
    Comme disait l’autre , le capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme et le communisme c’est l’inverse. Vérité vérifiée une fois de plus.

    Signaler
    • juH juH

      Ah revoilà un brallaisse bien anti-communiste comme on l’aime. On s’était posé des questions sur son état se santé depuis que son champion (celui qui avait sa tête en gros sur les affiches) s’était cassé la gueule. Il semblait être devenu de gauche ! C’est sûr qu’il est bien au courant du parcours des gens qui adhèrent au PCF. Forcément, ils ne font pas le poids face twiteurs et startuppers à deux balles qui en sauraient bien plus selon lui sur le travail que d’autres qui ont passé leur vie à militer. Et si on veut des avantages et des bonnes fin de mois sans trop forcer, ce n’est surtout pas au PCF qu’il faut avoir sa carte mais chez vos petits copains.

      Signaler
  27. leb leb

    En définitive ce n’est pas un putsch à la cubaine qui nous attend, mais un putsch à la marseillaise.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Plutôt une nuit des « longs couteaux » entre factions de droite (au sein du parti Nazi c’était d’ailleurs entre un 29 juin et un 2 juillet 1934 que cette « explication » a eu lieu) ; dont le peuple marseillais sera le spectateur impuissant et les élus du PM encore plus.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Je ne crois pas (et plus précisément je ne veux pas croire) à tous ces scénarios catastrophes, qui pourraient peut-être prospérer dans d’autres circonstances. Mais la victoire de la gauche est nette, tant sur le plan numérique que sur le plan symbolique, et toute tentative de la confisquer créerait à coup sûr de graves désordres dont les protagonistes ne prendront pas la responsabilité (même si ça les démange).

      Signaler
  28. Minh Derien Minh Derien

     » il a fallu se familiariser avec l’arithmétique du scrutin par secteurs.  »
    A travers cette ligne de l’article, faut-il comprendre que certains, y compris parmi les candidats du Printemps marseillais, voire des leaders de cette liste, ne s’étaient pas familiarisés à cette arithmétique, AVANT hier ? En tout, n’auraient pas bien mesuré, entre les deux tours, les conséquences de la « désertion castanérienne » dans le 13-14, laissant LR et le RN se partager la totalité des 16 conseillers qui participeront à l’élection du maire ou de la maire de Marseille ?
    Surprenant, non ?

    Signaler
  29. Brallaisse Brallaisse

    Felix , comparaison hasardeuse , si je puis me permettre. Cette équipe est pitoyable , c’est sûr , ce sont des assassins de la politique , c’est sûr , mais incapables de tout. Et heureusement !

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Oui… j’ai un peu chargé la barque…

      Signaler
  30. Orsu Orsu

    Naïf Printemps marseillais , qui se réjouissait dimanche soir de l’élimination du RN alors que le général apportait 12 voix inespérées voix à M.Vassal
    Naïf Printemps marseillais qui dimanche soir vers 22 hrs voyait M.Rubirola , maire de Marseille , semblant ignorer ces régles spécifiques voulues par Gaston D
    Naïf Bacchi qui en se désistant offre la mairie à M. Vassal

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire