Incendie de la Montagnette : la dangerosité de la voie SNCF était connue depuis l’an pèbre

Enquête
le 25 Juil 2022
4

Des projections d'étincelles dues à un frein défectueux sur un train de fret sont à l'origine de l'incendie qui a détruit un tiers du massif de la Montagnette. Ce genre de départs de feu est observé depuis des décennies aux abords du massif de la région de Tarascon. Associations environnementales et syndicat forestier dénoncent l'absence d'aménagements pare-feu.

Dans la Montagnette à proximité de la voie ferrée d'où est parti l'incendie le 14 juillet 2022. Photo : PID

Dans la Montagnette à proximité de la voie ferrée d'où est parti l'incendie le 14 juillet 2022. Photo : PID

Un faucon crécerelle s’envole d’un pin au tronc cramé. D’un battement d’ailes poussif, l’oiseau fatigué part chercher refuge dans un autre vestige d’arbre. Une semaine après l’incendie démarré le 14 juillet dans la Montagnette, c’est un panorama de désolation qui s’offre à voir depuis les hauteurs. 1600 hectares ont été ravagés sur les communes de […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    la SNCF n’y est pour rien elle a nettoyé le long de la voie “Le débroussaillage a été fait avant cet été en avril-mai, sur 7 mètres de long conformément à nos obligations soumises à arrêté préfectoral” sur la partie droite non brulée je n’ai pas l’impression que le débroussaillage concerne une bande de 7,00m et il aurait mieux valu le faire sur X km de long et 7,00m de large !
    de toute façon c’est la faute du propriétaire non identifié du wagon
    comme d’habitude responsable mais pas coupable même l’Etat qui n’ai pas en mesure de mettre en œuvre les moyens nécessaires, d’après le ministre la France a suffisamment de Canadair le seul problème c’est le nombre d’avions en état de vol

    Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Bien vu, mais soit SNCF Réseau n’utilise pas les mêmes mètres, soit le prochain épisode ce sera “c’est pas nous c’est le sous-traitant”, de quoi fuir ses responsabilités et allonger les procédures judiciaires à venir. La sous-traitance généralisée ça sert essentiellement à ça.

      Signaler
  2. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Alors que tout le monde, localement, sait que la zone, d’où est parti le feu, est à risque, il n’y a eu, avant l’incendie, et malgré le risque supplémentaire engendré par la sécheresse, personne pour vérifier alerter, et agir dans le cas où les travaux de débroussaillage, auraient été insuffisants, non seulement le long de la voie ferrée, mais aussi dans la colline. On a l’impression que tout le monde se renvoie la balle en espérant la placer dans les buts de l’État et de la SNCF, qui ont le dos d’autant plus large, que leurs moyens sont « contraints ».

    Signaler
  3. Pierre Gallouin Pierre Gallouin

    La problématique est exactement la même avec les départs de feu des autoroutes. Ils sont encore plus nombreux malheureusement que celui des transports ferroviaires. Sur Septèmes, concentration d’autoroutes, A51, A7, nous en avons connu plusieurs sur les 3 dernières années, dont un qui a failli s’entendre sur la ville.
    La construction de murs anti-bruit serait indirectement une protection contre ce danger.
    Association Septémoise pour la réduction des nuisances de l’autoroute, membre FNE13, http://www.chutt.org

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire