Gérard Bramoullé dompte de peu la fronde anti-Joissains au sein du Pays d’Aix

Reportage
le 1 Déc 2021
6

Après la charge violente de la maire d'Aix contre la présidente de la métropole, l'élection du président du conseil de territoire s'annonçait périlleuse. Mardi, son premier adjoint a su calmer les inquiétudes des élus locaux, obtenant une courte majorité.

Le premier adjoint aixois a été élu président du conseil de territoire mardi. (Photo JV)

Le premier adjoint aixois a été élu président du conseil de territoire mardi. (Photo JV)

L'enjeu

Le conseil de territoire du Pays d'Aix, échelon intermédiaire de la métropole, élisait mardi son nouveau président après la démission de Maryse Joissains.

Le contexte

Les tensions entre Aix et la métropole sont récemment montées d'un cran, en raison des pressions du gouvernement pour réformer l'institution, et notamment les reversements financiers aux communes.

Aix et le Pays d’Aix sont un don de Dieu. Et on n’achète pas un don divin. C’est par ces arguments que Gérard Bramoullé, nouveau président du conseil de territoire du pays d’Aix et premier adjoint d’Aix-en-Provence, a arraché son élection à Coudoux mardi 30 novembre en remplacement de Maryse Joissains (LR), démissionnaire en raison […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. VitroPhil VitroPhil

    Juste de la mauvaise tragédie.
    A quand l’indépendance du pays d’aix?

    Signaler
  2. Richard Mouren Richard Mouren

    Un exemple parfait des conséquences délétères du millefeuille territorial : Région, Département, Métropole, Territoire (6 pour notre métropole), Commune, Mairie d’Arrondissement (pour Marseille). Il est à remarquer que le vice-président de la Métropole et vraisemblablement vice-président du Pays d’Aix est un élu représentant 1243 habitants de St Marc Jaumegarde (2018) comparés à 1.800.000 de la Métropole. Démocratie en marche, qu’ils disaient.

    Signaler
  3. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    L’attitude de ces élus est celle du copropriétaire d’une résidence qui veut tout individualiser : inepte. Si on refuse de vivre en société, il faut en accepter toutes les conséquences, et pas plus Aix que Marseille n’en a les moyens, qu’ils soient financiers, structurels ou fonctionnels (on coupe les routes et le courant si on ne vit pas ensemble…).

    Signaler
  4. RML RML

    Qu ils ont eu de mauvaises habitudes ces maires! Et conséquemment leurs administrés.
    Jésus a aussi dit qu il fallait donner l argent aux pauvres, non? C’est bien la peine de citer la Bible!

    Signaler
  5. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Vassal et Los Vassalitos pas capables de prendre un conseil de territoire (promis à une mort certaine) malgré les magouilles internes… “Je suis là depuis 20a”, comme profession de foi, on a quand même vu mieux. C’est dire le niveau.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      C’est même tout à fait contre-productif. L’une des raisons pour lesquelles notre territoire fait du surplace, c’est aussi parce qu’une petite coterie d’hommes et de femmes politiques s’accroche pendant des décennies au pouvoir, au détriment des idées neuves et du rajeunissement.

      On devrait orner les salles des conseils municipaux de la phrase « Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, qui ont tous été remplacés ».

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire