Estacade ou cagade ?

À la une
le 6 Nov 2012
20

Bouygues a sorti les tapis orange. Le maître d'oeuvre des travaux du Vieux-Port, le président de la communauté urbaine (PS) Eugène Caselli, est attendu pour la visite d'une des estacades en cours d'achèvement. Ces plates-formes sont destinées à accueillir les activités des clubs nautiques et vont donc repousser sur le plan d'eau lesdits clubs qui squattaient jusque-là le domaine public, bien à l'abri derrière les fameuses barrières blanches. 

Justement, avant l'arrivée de l'aréopage d'élus, des plaisanciers aux visages fermés regardent ce carré de béton muni d'une grue et flanqué d'un bâtiment en chêne dessiné par Sir Norman Foster. À la question "alors heureux ?" Les regards virent au noir. "Vous n'avez là que des présidents de clubs nautiques. Et tout ce que je peux vous dire, c'est que c'est un scandale". Son collègue de droite enchérit : "Où vous avez vu une rénovation de port où on diminue la surface du plan d'eau ? Et là, c'est une petite estacade mais en face, où je suis, la plateforme fait 200 m2. Bientôt, on ne verra plus la mer".

Point Gaston

Décidément le projet dessiné par Michel Desvigne et Norman Foster ne passe pas : ni le pavage "glissant", ni la minéralité sans verdure, ni surtout les barrières disparues. "Avant les gens venaient s'accouder aux barrières et nous regardaient travailler, regrette le collègue de gauche. Demain, avec les plates-formes, il y aura deux mètres cinquante entre eux et nous. Comment on peut se parler à une telle distance ? Ils veulent un Vieux-Port pour les touristes et les promeneurs mais ils se plantent. Les touristes qui viennent ici veulent du Pagnol. Et nous, du Pagnol, on en faisait. Maintenant, y en aura plus".

A l'arrivée des élus, motus et bouches cousues. Pas moyen non plus qu'ils déclinent leurs identités. "On n'est pas fous. On est en pleine négociation des nouveaux tarifs. On va pas se flinguer". Sur le pont, Eugène Caselli s'empare du micro et vante cette estacade qui "respecte la tradition tout en faisant entrer le Vieux-Port dans la modernité et Marseille dans le XXIe siècle". Le député (PS) Patrick Mennucci se félicite : "Les plus anciens se souviendront que la suppression des barrières avait été décidée par Gaston Defferre mais qu'il n'avait pas réussi à le faire. Cela a été fait dans le respect de nos traditions nautiques. Ici, ce n'est pas Cannes ou Mandelieu".

Le président de la Société nautique, Bernard Amiel, est moins lyrique : "C'est une révolution. Une révolution qui s'est faite gentiment, agréablement". Quant au futur dépositaire de l'estacade, le président du Yacht motor club, Pierre Durroux, il remporte la palme du laconisme : "On est content que ça se termine parce que ça n'a pas été facile du tout".

"Un aspect proche du container"

Pris à part, il n'est guère plus disert : "On attend de voir. Pour l'heure, on est plutôt dubitatif. Faut voir à l'usage. Il y a des choses bien comme la récupération des huiles et des peintures. Avant, tout partait à l'eau". Il regarde la grande grue blanche en affectant un air dubitatif, raccord avec ses propos. "Maintenant, on a une grue. Avant on n'en avait pas. Mais vu qu'on a de plus en plus de bateaux de 15 mètres qu'elle ne pourra pas soulever. Je ne sais pas trop à quoi elle va nous servir"

Pourtant, l'architecte Michel Desvigne soutient que "le projet a été mené en totale concertation, club après club. Ce n'est pas un hôtel de luxe. On a voulu garder un aspect brut, proche du container. Il s'agit avant tout d'un espace de travail". Les plaisanciers qui profitaient des barrières pour se faire des petits gueuletons et des apéros les pieds dans l'eau devront donc se remettre au boulot.  

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Quel gachis!

    Signaler
  2. Avé Avé

    Quelqu’un d’entre vous s’est-il déjà arrêté pour discuter avec les plaisanciers, ou admirer leur travail ? Sans blague…

    Signaler
  3. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Bien sur que c est un gachis: 50 millions d euros pour enlever des barrieres, changer les pavés, faire des cabanes en bois qui ressemblent à des conteners, supprimer le peu d espaces verts qu on avait pour y mettre du beton, faire une place gigantesque où on se demande bien ce qu on va y faire, oui c est du gachis. Il y a tellement à faire dans notre ville. Il était pas bien notre Vieux Port? En plus, cet espace ne sera ni piéton, ni roulant. Comme d habitude à Marseille, on n a pas eu le courage de trancher ce qui fait qu on aura un truc mi chèvre-mi chou où les voitures continurons à circuler mais dans des conditions épouventables. Sans compter qu on n a pas augmenter la capacité des parkings et que les marseillais qui voudraient venir se ballader, ils font comment pour garer leurs voitures? et c est pas avec les transports en commun qu on a à Marseille qu on va laisser nos voitures à la maison. J aimerai bien savoir qui s est qui a pondu une idée pareille?

    Signaler
  4. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Tiens Puig, vous voilà de retour? Vous etes plus prompt à défendre tous ces projets qu à répondre sur les tambouilles politiques Gaudin-Caselli au sujet du Parc des Calanque…Quant à vos commentaires méprisants et déplacés sur les plaisanciers, je vous en leisse seul juge. Pour ce qui est du contempleur de l immoralité en politique et de l argent du contribuable, c est sur qu il y a de quoi faire et de quoi dire en ce moment: entre la Tour Construta, le tram rue de Rome et le vieux port, ca fait quelques millions. Comme moi, il y a beaucoup de gens qui ne se résignent pas devant le gâchis de l argent public. Chacun sa vision.

    Signaler
  5. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Arcoa, si ce que vous dites est vrai, je comprends mieux maintenant les commentaires de Puig et leur abscence de neutralité. Si vous dites la vérité, c est grave de tenir de tels propos notamment a l égard des plaisanciers mais pas seulement. Je comprends maintenant pourquoi il y avait une telle volonté de defendre des projets et de défendre des choix politiques pourtant indéfendables de M. Caselli. Et je ne ferai pas de commentaires sur la nature et le contenu de certains post qui , si ce que vous dites est vrai, sont tristes et désolants de la part d un elu. Mais j ose espérer que vous vous trompez!

    Signaler
  6. vérité 13 vérité 13

    En tous cas, le Puig, il est trés au fait des dossiers et il parle comme si il y avait eu accès: les arbres de Vezzoni, le granit… j’espère que les propos qu’il tient ne sont pas ceux d’un élu. Non seulement il a des paroles limites par rapport aux plaisanciers, aux taxis et aux cabanoniers mais en plus il traite Gaudin de gros boulet. C’est plus feutré à MPM ou au conseil municipal! Mais l’hypocrisie en politique n’a pas de limite. Plutôt que de se moquer des gens et de les insulter, qu’il s’attaque aux vrais problémes: les transports, la propreté, le logement, l’emploi. c’est ce qu’on attend de nos élus

    Signaler
  7. Anonyme Anonyme

    Woua le niveau des commentaires ici ! énorme ! 😀

    Signaler
  8. vérité 13 vérité 13

    Puig,
    y a plus personne qui pense que vous êtes un citoyen lambda. Il suffit de reprendre vos post depuis que vous êtes apparu sur le site après un article sur la métropole pour comprendre. En tout cas, çà vous a pas fait perdre votre ton méprisant et votre côté donneur de leçon. c’est bien triste

    Signaler
  9. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Pour bien comprendre sa ville, faut-il encore la vivre au quotidien, y travailler, y habiter, connaitre tous les jours difficultés pour s’y déplacer, pour utiliser les transports en commun, etre confronté à la galère pour trouver un logement ou une place en creche. Alors là oui, sans doute, on a conscience où sont les vraies priorités et on mesure l urgence de certaines attentes des gens. Et là, on se rend peut etre compte, dans un instant de lucidité, qu on est a coté de la plaque.

    Signaler
  10. vérité 13 vérité 13

    Puig, ne nous donner pas des leçons sur le respect des autres alors qu’à travers vos commentaires, ne transpire que mépris, complexe de supériorité et auto-satisfaction. Vous prenez les vrais gens pour des débiles mentaux mais on n’a pas attendu vos belles phrases et vos grandes théories pour vivre et avancer. Heureusement d’ailleurs. Et soyez convaincu que nous sommes pas idiots au point de vous prendre pour un citoyen lambda. Comme on dit dans pour les films, ” Toute ressemblance avec un personnage existant n’est évidemment que fortuite!”

    Signaler
  11. Anonyme Anonyme

    Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme.

    Signaler
  12. Placeauxjeunes Placeauxjeunes

    Puig, présentez-vous aux élections dites vous. Comme vous, c est ça?
    Ensuite, je n ai jamais dis que tous les élus étaient pourris. Que chacun se fasse son opinion. Enfin, je ne vois pas ce qui peut vous permettre de dire que les élus qui arriveront aprés ceux qui sont aujourd hui en place seront pire que ceux que nous avons actuellement. Vous avez une bien haute opinion de vous meme.
    Quant au Vieux Port, vous avez le droit de le défendre comme votre bébé et trouver ca génial . Nous, on a le droit de trouver que ce n était pas l urgence du moment meme si on est moins intelligent que vous

    Signaler
  13. vérité 13 vérité 13

    Ha,HA,HA,Puig, vous êtres trop drôle:améliorations de la vie quotidienne avec les travaux du Vieux-Port!! On doit pas avoir la même définition de la vie quotidienne. Remarquez, peut être que si j’habitais à Cannes ou dans le Lubéron, je considérerai que les pavés et les cabanes en bois du Vieux_Port font partis de mon quotidien! Moi, mon quotidien, c’est pas vraiment ça. Quant à dire comme vous le faites que le fascisme c’est quand les vrais gens n’écoutent pas l’avis autorisé des spécialistes, par respect pour les personnes qui ont connu le vrai fascisme, je vous laisse la paternité de vos propos.

    Signaler
  14. puig puig

    Visiblement, votre vie quotidienne, c’est d’aller asphyxier vos concitoyens sur leurs lieux de vie, de travail, de loisir ou de promenade, et de profiter impunément du vol du domaine public par quelques privilégiés.
    Jolie mentalité clanique, camouflée sous des oripeaux de vertu et de défense du bien commun dont vous vous rengorgez à longueur de post, mais qui ne sont là que pour camoufler bassesse et esprit étroit.
    Ah que ce projet du Vieux Port aurait été bel et bon si vous aviez pu en tirer des avantages personnels et non partageables ! Aucun grief de fond, aucune critique constructive, juste une opposition de principe, “parce que”, bien grasse, bien populiste et bien égoïste, “parce que ça ne me profite pas directement.”
    Une vision bien méprisable de la vie en société, du bien commun, de la citoyenneté et du civisme, hélas encore bien partagée par nombre de nos concitoyens et de nos élus. Dont vous n’êtes que trop représentatif.

    Signaler
  15. vérité 13 vérité 13

    Cher Puig,
    vous devenez vraiment à court d’argument au point d’en devenir insultant et caricatural avec ceux qui n’ont pas la même opinion que vous. C’est décevant de la part de quelqu’un comme vous dont on sent l’inspiration sociologique et qui prône à longueur de post l’ouverture d’esprit, la réflexion constructive et collective. Je reconnais que vous avez pas une tâche facile en étant obligé de défendre ce que beaucoup considère comme une gabegie d’argent public c’est à dire l’installation des services administratifs de MPM dans la Tour grand luxe, le choix absurde du tram rue de Rome ou la pertinence des travaux du vieux-port. Vous faites ça avec une conviction qui se rapproche de l’héroïsme. Ceci étant, ce n’est pas une raison pour insulter ceux qui sont moins enthousiasmes ( c’est rien de le dire!) que vous sur ces choix politiques. montrez l’exemple sur la bonne tenue de nos échanges. merci

    Signaler
  16. vérité 13 vérité 13

    cher Puig JV…,
    votre tonalité est déjà un peu moins agressive et un peu plus respectueuse. Mais vous déformez mes propos et faites semblant de ne pas comprendre: je ne suis pas contre tout, je pointe du doigt ce qui me parait être des erreurs graves et des choix politiques critiquables:
    – le déménagement des services de MPM dans une tour luxeuse, pour un prix indécent par rapport aux difficultés que nous connaissons
    – le choix de faire un tram rue d Rome alors que les quartiers sud et nord sont complètement enclavés
    – claquer 50 millions d’euros dans le vieux-port qui me semble pas une priorité au regard des besoins en matière d’équipements publics dans cette ville: équipements sportifs et culturels de proximité, insuffisance des crèches, état général des voiries, manque de parkings.
    Voilà, vous voyez que ce n’est pas tout critiquer. C’est exprimer une opinion sur des choix politiques précis. En revendiquant juste le droit de ne pas être d’accord avec vous sans être taxé d’abruti, de mouton égaré dans les bars ou de “beauf marseillais”. Tout le monde n’a pas la chance d’être immergé dans les dîners parisiens et les cercles des intelligences reconnues.

    Signaler
  17. Anonyme Anonyme

    Bonjour,
    Dans le cadre d’un exposé nous faisons un sondage sur internet pour avoir l’avis des marseillais et des non marseillais sur le projet du vieux port de Marseille.

    https://docs.google.com/spread […] RmFHNUE6MQ

    Signaler
  18. Anonyme Anonyme

    Bonjour,
    Enfin ! enfin les Marseillais vont avoir accès à la mer dans le VIeux Port auparavant préemptée par les plaisanciers.
    Au fait, combien sont-ils ces préempteurs ? Car enfin, ils font la fine gueule alors que sont construites un nombre important de ces estacades avec en plus à chaque fois une grue ! Pour combien de personnes tous les contribuables paient-ils ici ?
    Qu’ils se taisent et s’estiment heureux. Pour ma part si il se trouve une association prête à déposer plainte contre cette injustice j’adhère !
    Ces malotrus n’ont qu’à payer la facture, pas les Marseillais qui empruntaient le Quai Rive Neuve en longeant des barrières et en ayant un trottoir minuscule pour marcher. Assez de ces passe droits: le bord de l’eau pour tous ! Non mais.

    Signaler
  19. Jean Aimarre Jean Aimarre

    Sans parler de cet article qui malheureusement passe à coté des vraies questions de fond en se faisant le porte parole de plaisanciers imbus bien triste d’avoir perdus leurs petits privilèges.

    Cher Mr Puig, qui que vous soyez, je vous assure que je ne partage pas le pessimisme qui caractérise trop souvent les réaction conservatrices de nos voisins, et bien que je soit convaincu de la nécessité de ce projet, au regard du retard de la ville en terme d’aménagement urbain, il n’en demeure pas pour autant pertinent à tous égards.
    Notamment le choix de reporter les associations nautiques sur le plan d’eau.

    Étayons,

    Ces plateformes, présentés par les éminents concepteurs dont vous partagez le choix, sont fort nombreuses et occultent, il faut bien le dire, une partie du paysage. Quoi que le report des usages du quai eût permis de libérer ce dernier, pourquoi dès lors avoir choisi de faire cadeau de ces nouvelles installations à des associations aux privilèges indus, qui se gausses encore en calomniant un projet qui leur fait la part belle.
    Pourquoi maintenir au coeur de la ville une activité de carénage aux conséquences chimiques lourdes (n’en déplaises aux cuves en tout genre), à l’impact ragoutant, équipée de grues titanesques, là où tout ces rigolos du dimanche auraient pu aller mettre leurs bateaux en carène au pharo et se regrouper tous ensemble sur une seule plateforme.

    Au lieu de cela, nos chers plaisanciers, qui ont certainement l’oreille de quelques élus, sont tous logés pignon sur rue au coeur du vieux port, et ce au frais de la princesse, laissez moi vous dire que ça, c’est scandaleux!

    D’ailleurs j’aimerais que ces mêmes élus aient le courage et la transparence de nous dire combien de nos impôts ont été dépensés pour ces quelques privilégiés qui savent apparemment donner de la voix. Qu’ils ne nous disent pas que la maigre redevance qu’ils payent couvrira le coût des plateformes, conteneurs en bois massifs, grues géantes et pontons tout neufs…!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire