Marsactu - Journal d'investigation Marseille et sa région

Tous les articles

Législatives : ceux qui sont affaiblis, ceux qui en sortent renforcés

Décryptage
5

Il y a les élus, les battus et ceux qui ne se présentaient pas et comptent les points. Si dans les Bouches-du-Rhône la vague...

Tour des circonscriptions : vague Macron contenue, pas d’élus FN et Mélenchon député

Actualité
0

Arrivée 4e dans les Bouches-du-Rhône à la présidentielle, La République en marche enverra neuf représentants issus du département à l’Assemblée nationale. Si l’on ôte...

Boyer contre Chamassian : dernier round serré à l’ombre du vote FN

Actualité
9

Sur le plateau de France 3 Provence, mercredi après-midi, le débat entre les deux candidats en lice dans la première circonscription n’a pas su...

Bref

Mélenchon, Boyer, Ahamada : découvrez les sept nouveaux députés de Marseille

Quatre députés pour la République en marche, deux pour LR, un pour la France insoumise : les résultats de ce second ...

Second tour des législatives : 35,9 % de participation dans les Bouches-du-Rhône à 17...

À 17 heures, le taux de participation pour le second tour des législatives était de 35,86 % dans les Bouches-du-Rhô ...

Le ministre de l’Intérieur en visite électorale ce samedi à Marseille

L'équipe de campagne de la candidate La République en marche, Corinne Versini annonce la venue de Gérard Collomb à ...

Le duel du second tour

Pascal Chamassian (LREM)

Valérie Boyer (LR)

Élue

Les contours

La sortante

Valérie Boyer (LR)


Députée depuis 2007. Se représente.

L'enjeu

Promise à un ministère en cas de victoire de François Fillon à la présidentielle, Valérie Boyer, fidèle parmi les fidèles, a beaucoup perdu au soir du premier tour. Elle tentera tout de même de conserver la 1ère circonscription alors que le FN enregistre sa plus grosse progression à Marseille sur ce territoire, totalisant 29 % des voix. Il sera emmené par un transfuge de la droite républicaine, le conseiller régional Franck Allisio, au mois de juin. Valérie Boyer a déjà démarré une campagne très marquée à droite.

L'inconnue

Valérie Boyer a largement défendu, parfois même avec une certaine maladresse, son champion. Si les affaires ont pénalisé François Fillon, les électeurs en tiendront-ils rigueur au visage local le plus médiatique parmi ses soutiens ? Les adversaires de Valérie Boyer ne manqueront pas, en tout état de cause de la ramener à son statut de porte-parole de l’ancien candidat. La voie de la réélection est étroite avec l’investiture de Pascal Chamassian pour la République en marche sur sa gauche et le transfuge de LR au FN, Franck Allisio sur sa droite.

Les candidats

Les nuances des candidats ont été attribuées par le ministère de l’Intérieur.

Les résultats de la présidentielle

Partage par email