Devenus embarrassants, les gilets jaunes d’Aix expulsés de leur local municipal

Info Marsactu
le 10 Avr 2020
1

À la fin de l'hiver 2019, au cœur de l'effervescence du mouvement des gilets jaunes, la mairie d'Aix leur avait accordé à titre gracieux un local dans une ancienne école du quartier d'Encagnane, en attente de destruction. Au fil des mois ont grandi les tensions entre les occupants et la collectivité et celle-ci a cherché à les faire partir. C'est désormais chose faite, à la faveur du confinement.

L'ancienne École maternelle Giono à Aix. Capture d'écran Google street view.

L'ancienne École maternelle Giono à Aix. Capture d'écran Google street view.

Depuis mars 2019, les gilets jaunes avaient leur propre local à Aix-en-Provence dans l’ancienne école maternelle Giono, promise à la démolition dans le cadre d’une opération de rénovation urbaine pilotée par l’État, qui connait des retards. Trois occupants du lieu, qui avaient choisi de passer leur confinement sur place, en ont été expulsés par les […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Marie-Claire DELAIRE Marie-Claire DELAIRE

    On donne un doigt, ils prennent un bras..; quels que soient le « on » ou le « ils »…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire