Des cafards mettent à l’arrêt un quart du réseau de bus de la RTM

Actualité
le 5 Juil 2023
17

Une partie du réseau des bus marseillais a été paralysée, mardi 4 juillet. En cause : la prolifération de blattes dans les véhicules, immobilisés pour être traités.

La ligne 89 fait partie des lignes concernées par l
La ligne 89 fait partie des lignes concernées par l'arrêt ce mardi. (Photo Emilio Guzman)

La ligne 89 fait partie des lignes concernées par l'arrêt ce mardi. (Photo Emilio Guzman)

Dans les bus marseillais, les cafards se baladent sur les sièges, le tableau de bord, la boîte de vitesse et les aérations. Vingt-deux lignes de bus ont été immobilisées ce mardi pour cause d’infestation. Des procédures de fumigation ont été mises en place, entraînant l’impossibilité d’utiliser les véhicules pendant le traitement. Les usagers se sont retrouvés bloqués par l’arrêt d’environ un quart du réseau, le site de la RTM ne diffusant, par ailleurs, aucune information sur le sujet.

La prolifération des blattes, sous les yeux des chauffeurs de bus désemparés, serait due aux récentes fortes chaleurs. Nicolas Ruiz, secrétaire général du syndicat Force ouvrière à la RTM alerte : “nous avons des milliers et des milliers de cafards dans nos bus, ce n’est pas possible de travailler dans ces conditions. Même si on ne les voit pas tout le temps, tous les véhicules sont infestés“. L’alarme a d’abord été tirée dans le dépôt d’Arenc puis à celui de la Rose par des chauffeurs épuisés par la situation.

Les bus du réseau RTM subissent la prolifération de cafards à la suite des fortes chaleurs. (Photo : Nicolas Ruiz)

Chaque premier mai, la RTM profite du jour férié pour désinfecter l’ensemble des 200 bus du réseau. Mais cette année, les traitements de désinsectisation n’ont pas vaincu les insectes rampants qui envahissent les transports publics. Il a donc fallu recommencer. Nicolas Cauvarel, directeur du réseau bus et tramways de la RTM, assure “prendre le problème très au sérieux : l’entièreté du parc est traitée par fumigation pour endiguer la prolifération observée depuis une semaine“.

Il y a un problème d’insalubrité générale. Quand on prend le bus le matin, il est déjà sale.

Nicolas Ruiz (FO)

Il y a un problème d’insalubrité générale. La même serpillière est utilisée pour plusieurs dizaines de véhicules. Quand on prend le bus le matin, il est déjà sale, c’est une mascarade”, déplore le représentant syndical. Il ajoute qu’à la prise de service, des cadavres de cafards jonchent le sol de certains bus.

Une réunion a eu lieu, ce mardi 4 juillet, pour que les syndicats échangent avec la direction sur les conditions d’hygiène et de sécurité dans les véhicules. Le syndicat Force ouvrière n’est pas satisfait de l’issue des discussions. “Il faut cesser de ne faire que des traitements de surface, il faut vraiment nettoyer chaque bus de fond en comble pour endiguer l’invasion“, insiste Nicolas Ruiz.

La RTM, de son côté, assure que le réseau reprendra son organisation normale dès ce mercredi 5 juillet. À moins que “l’infection ne persiste et qu’il faille réaliser une autre fumigation” prévient Nicolas Cauvarel.

Cet article vous est offert par Marsactu
Marsactu est un journal local d'investigation indépendant. Nous n'avons pas de propriétaire milliardaire, pas de publicité ni subvention des collectivités locales. Ce sont nos abonné.e.s qui nous financent.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Les responsables de cette inaction ne prennent sûrement pas le bus… mépris pour les usagers et les chauffeurs. Aucun sens du service public.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      ajoutez aussi l’incivisme des clients qui laissent leur emballe de sandwich, les canettes…

      Signaler
  2. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Marseille. Bientôt 3000 ans. Une ambition d’être une ville du 22ème siècle. Et des problèmes quotidiens dignes du 19ème.

    Signaler
    • jacques jacques

      De Jacques
      Au 19e siècle il n’y avait que des trams à chevaux pleins de courants d’air et les passagers ne les prenaient pas pour des mc do.

      Signaler
  3. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    Vu mon métier, je connais bien les réseaux de transport public en France. Je cherche un autre cas de réseau partiellement paralysé en raison de la présence d’insectes. Vainement.

    Marseille ne subissant pas un microclimat qui expliquerait cette invasion de blattes (la chaleur a bon dos, elle a régné aussi ailleurs ces dernières semaines), il faut peut-être que la RTM et la métropole se posent quelques questions.

    Signaler
    • jacques jacques

      La cucaracha
      La cucaracha
      Non se puede caminar
      Porque se tienne
      marijuana pour fumer.

      Signaler
  4. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    y a les bus mais les trams, qu’est ce qu’on en dit…?

    Signaler
    • jacques jacques

      Les trams sont climatisés et ces petites bêtes aiment la chaleur et l’obscurité

      Signaler
  5. vékiya vékiya

    je pense que la rtm va nous sortir : “c’est de la faute des édolos, on ne peut plus utiliser certains produits…”

    Signaler
  6. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Marseille en grand, c’est ça.

    Signaler
    • jacques jacques

      De Jacques
      Au 19e siècle il n’y avait que des trams à chevaux pleins de courants d’air et les passagers ne les prenaient pas pour des mc do.

      Signaler
  7. jacques jacques

    Si vous êtes aussi allergiques que ça aux cafards, n’allez jamais au resto ni aux USA où les blates sont grosses comme mon pouce.
    Bon, ça mis à part , c’est vrai que ce n’est pas terrible mais ça va avec le reste de la ville

    Signaler
  8. jacques jacques

    Si j’osais : un bon vieux cocktail et le bus est recuré du plancher au toit

    Signaler
  9. GlenRunciter GlenRunciter

    Je ne suis pas inquiet car chez FO ils sont costauds coté fumigation.

    Signaler
  10. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    “le site de la RTM ne diffusant, par ailleurs, aucune information sur le sujet”
    oh ben ça alors la RTM ne communique pas avec ses usagers ? Les bras m’en tombent.

    Signaler
    • Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

      Moi aussi, les bras m’en tombent, parce que les opérateurs de transport, partout, sont tenus d’informer les usagers, en situation normale comme en situation perturbée.

      Ici, la métropole et la RTM s’en foutent complètement. Comme elles se foutent de la continuité du service public. Tous les prétextes sont bons pour interrompre celui-ci. Après tout, les gens n’ont qu’à prendre leur voiture.

      Signaler
  11. petitvelo petitvelo

    J’ai un rêve … que tous les actions “com’ , strass et paillettes” : JO, mondial de ci, capitale truc de ça, bonne année … soient réinvestis vers des actions de FOND-ctionnement pour une ville efficace et agréable pour tous ses habitants

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire