Cinq mois après sa condamnation, Jean-Noël Guérini continue sa vie de sénateur

Décryptage
le 27 Oct 2021
9

Reconnu coupable le 28 mai dernier de prise illégale d'intérêts par le tribunal de Marseille, le parlementaire siège toujours au Sénat malgré la peine d'inéligibilité qui devait s'appliquer séance tenante. Le dossier est en cours d'instruction... mais avance à pas de sénateur.

Condamné à une inéligibilité avec exécution provisoire, Jean-Noël Guérini n'a pas encore démissionné de son mandat de sénateur. (Photo : Emilio Guzman)

Condamné à une inéligibilité avec exécution provisoire, Jean-Noël Guérini n'a pas encore démissionné de son mandat de sénateur. (Photo : Emilio Guzman)

“Monsieur Jean-Noël Guérini appelle l’attention de madame la ministre de la Mer sur les nombreux poulpes qui envahissent les côtes bretonnes depuis le début de l’été 2021.” Cette question écrite, cruciale, à lire sur le site du Sénat, a été transmise par le sénateur des Bouches-du-Rhône à la membre du gouvernement le 14 octobre dernier. […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Assedix Assedix

    Un article fort éclairant sur les rouages administratifs de la justice.
    Une petite chose m’étonne cependant : vous envoyez un gros tacle au bureau du Sénat alors que celui-ci, d’après vos propres infos, ne fait que respecter l’usage “habituel” en laissant au ministère de la Justice le soin de monter le dossier.
    Et par ailleurs, vous ne semblez pas envisager que la juge en première instance, en rendant une décision provisoire dont l’application ne dépend pas d’elle, avait sans doute connaissance de la procédure administrative impliquée.
    En clair, la juge qui a demandé l’application immédiate de l’inégibilité n’était-elle pas parfaitement consciente que la procédure n’arriverait jamais à son terme avant l’appel ?

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Jusqu’au bout, ce type aura été indigne et lâche. Pendant ce temps, le petit délinquant occasionnel est puni sans délai ni mansuétude.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Cher 8e , tout à fait d’accord, en rappelant que les loups ne se mangent pas entre eux.Souvenons nous des séances d’auto amnisties parlementaires.

      Signaler
    • gastor13 gastor13

      Ce personnage est indigne d’une fonction électorale c’est certain. Mais qui lui a donné cette fonction ? N’oublions pas que les sénateurs sont élus par les grands électeurs.. combien de pourris parmi eux ?

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Les “grands” électeurs sont parfois vraiment très petits. Il s’en trouve parmi eux qui ont aussi permis l’élection de Ravier, alors que l’arithmétique électorale lui était défavorable. Les élections sénatoriales, entre copains et coquins, sont une anomalie qui ne grandit pas la démocratie.

      Signaler
  3. Christelle Christelle

    J’aurai mieux compris qu’il s’accroche comme un poulpe à son rocher Corse !!!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et si vous voyez le programme immobilier qu’à fait le frangin à Calenzana,je ne vos dis que cela.

      Signaler
  4. Daniel Bourély Daniel Bourély

    Le monde pourri des politiciens véreux : car faut dire ce qui est , aucun sénateur ,trice, ne relève en séance “de débat ” le fait que Guérini est un escroc, et qu’il devrait être en prison. Donc, complices et faux-culs, après on s’étonne de l’abstention…

    Signaler
  5. petitvelo petitvelo

    De l’utilité du Sénat et des sénateurs , cet ancrage territorial irremplaçable …

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire