Pascal Messaoudi vous présente
D'où tu parles ?

Le Marseille de Capucine alias Asinine

Chronique
le 23 Fév 2019
0

Un lieu, une voix. Avec cette chronique intitulée "D'où tu parles ?", le documentariste sonore Pascal Messaoudi explore le lien intime entre un lieu et l'illustre connu ou inconnu qui prend plaisir à le fréquenter. Pour cet épisode, il s'est rendu boulevard national, dans la colocation de Capucine alias Asinine, jeune rappeuse drômoise fraîchement débarquée à Marseille. Une parenthèse sonore à déguster les yeux fermés.

Photo : Pascal Messaoudi.

Photo : Pascal Messaoudi.

Sa vie étudiante à Marseille, Capucine alias Asinine ne l’imaginait pas tout à fait comme ça, depuis sa Drôme natale. « Plutôt comme dans les séries américaines aseptisées », se remémore-t-elle. « D’un petit village à la rue Curiol, connue pour la prostitution », la jeune fille à peine majeure change de monde, sans s’y attendre. Seule dans un appartement, elle déprime, et dans la rue, voit des choses « assez terribles ». Un moment difficile sur lequel elle rebondit. « J’ai forcé le destin », raconte celle qui s’épanouit en rappant. Capucine alias Asinine a désormais son cocon dans une colocation boulevard National. Celui où l’on se construit, chante et dessine sur les murs, avant de prendre son envol.

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire