[Instants d’été] Ombres et lumière de Saint-Mauront

Chronique
le 14 Août 2021
18

Une position corporelle, une expression sur un visage, des couleurs, des lumières. Clic ! Emilio Guzman a saisi pour Marsactu ces instants d'été des Marseillais qui restent et investissent l'espace public.

Le contraste est saisissant : d’un côté, les rues tortueuses d’un ancien faubourg ouvrier où les petites maisons s’étagent en balcons depuis la colline Bellevue. De l’autre, l’horizon se barre de tours blanches éclatantes. Il y a celles anciennes du parc Bellevue, 143 rue Félix-Pyat et celles toutes neuves des Docks libres qui lui font face. Au pied des tours comme au creux du village, les habitants vivent l’été entre la lumière écrasante et l’ombre salutaire, ici, à Saint-Mauront.

Emilio Guzman a promené son objectif dans cet entre-deux estival : la lumière des jeux d’eau au pied des tours, la quiétude ombragée du jardin Spinelly, une association d’habitants qui donne vie à cet espace communautaire où picorent les poules et soufflent les saxos.

(Pour plus de confort de lecture, cliquer sur une image puis faire défiler)

 

 

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Laurentbouisset8 Laurentbouisset8

    Muchas gracias, Emilio, pour cette belle mosaïque d’instants saisissant bien le contraste entre l’ombre et la lumière. Que ce soit Saint-Mauront ou Caracas, ton appareil photographique saisit la vie au vol comme un ballon en contre-attaque. Nul effet trompeur de ta part, ni volonté d’enjoliver, juste un œil tendre s’approche du vécu et révèle des clichés simples et forts.

    Signaler
  2. picto13 picto13

    Loin des clichés habituels sur les quartiers Nord, ces photos sensibles révèlent des lieux inattendus, l’énergie qui les fait vivre, l’invention, le partage entre les générations qui ici n’est pas un vain mot… Merci Emilio, ces photos sont puissantes et réjouissantes !

    Signaler
  3. GENIA GENIA

    Mes ancêtres les Gaulois ?
    Marseille fait-elle encore partie de l’Europe où serait-elle devenue une extension de l’Afrique ?
    A vérifier.
    La magie d’un artiste arrive à tout embellir, où qu’il aille.
    Néanmoins, lorsqu’on habite ce quartier, on est beaucoup moins portée au romantisme..

    Signaler
  4. Regard Neutre Regard Neutre

    Lumière sombre et humour
    La lecture de cette chronique “Ombres et lumière de Saint-Mauront “m’a enthousiasmé jusqu’à l’intitulé de la photographie n°10/22 qui me désespère.
    L’ombre sur le constat de l’auteur ternit les sourires lumineux des enfants rayonnant sur le reportage photographique.
    ​Leur avenir a-t-il un futur?
    Les poules sont par ailleurs en liberté, les poulets sont absents.
    Que font les pouvoirs publics pour éradiquer ce fléau mortifère?
    Pauvre de nous.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Photographies tout à fait représentantives des quartiers d’El Biar ou de Ben Aknoun.Ah zut c’est Saint Mauront, du moins pour le moment.
    Puisque vous êtes dans l’esthetisation de Marseille, il faut que vous ésthetisier l’article du Monde paru aujourd’hui rappelant les dix neuf meutres commis à fin juillet

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Il va falloir ésthetiser aussi la lutte du gang des comoriens qui s’affrontent aux gitans ( source Le Monde), ésthetiser aussi les gamins de douze ans qui chouffent, les tournantes et ainsi de suite.
    L’esthetisation arrive aussi à faire des photos remarquées même dans les pires bombardements ou catastrophes.
    Pour en revenir à ces quelques photos , que disait cette touriste britannique au sujet de Marseille ?
    Voilà où nous en sommes, nos politiques ont réalisé leurs phantasmes, Marseille orientale.
    Étranger dans sa propre ville , situation un peu bizarre.
    .

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Oui et alors , cela fait des années que nous la savons et que nous le voyons.Ceux qui payent des impôts ont fournis la matière première ,a savoir l’argent, pour éradiquer cette pauvreté .
      Résultats,c’est de pire en pire. Nos zéros de z’élus n’ont rien fait à part se lamenter , faire travailler les sociologues, experts et autres fumistes qui pondent rapport sur rapports à coup d’euros,nos euros, pour constater,alors ils constatent.Nos z’élus de quelques bords qu’ils soient assurent leurs élections à coup de subventions bien ciblées au profit de présidents d’associations qui font voter,et la masse des habitants se brossent.Et cela dure,sans parler du refus d’arrêter d’empiler les logements sociaux aux mêmes endroits, et les mêmes maires ,y compris de gauche,se disent horrifies que la mixité sociale ne fonctionne pas.
      Alors présidents de métropole,de région PACA, du 13 et maires de Marseille successifs et de quelques obédiences que ce fut , socialistes et républicains

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      C’est juste. La seule façon de s’en sortir serait une longue politique d’empowerment portée par les habitants eux-mêmes, mais il faudrait simultanément arrêter d’empiler les pauvres au même endroit, or il en arrive toujours plus.

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    N’ont rien fait.Et maintenant cynisme du cynisme ,on esthetise la pauvreté.Cela est odieux.
    Alors avant de donner des leçons de morale à deux balles, posez vous la bonne question, qu’on fait les politiques pour sortir ces personnes de cette situation y compris et surtout les gens de votre famille politique, ceux de droite je n’en attendais rien et ils n’ont rien fait.
    Alors toutes les années nous faisons notre devoir de contribuables, nous donnons les moyens aux politiques sur la base d’engagements qu’ils ne respectent pas . Et bien là résultante de cette non volonté et de ces incompétences,ces gens ne s’en sortent pas , ils n’évoluent pas ,ne s’ouvrent pas,se tournent vers la délinquance et l’argent facile,et je ne parle même pas des religieux extrémistes à l’affût.

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Alors cher Félix , merci de nous rappeler la situation de ces quartiers, heureusement que vous êtes là car franchement nous ne nous en étions pas aperçus.
    Nous ne nous en étions tellementment pas aperçus que nous sommes étrangers dans notre propre ville.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Hou là ! Brallaisse, la canicule vous met de mauvais poil ;-D))

      Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Pas du tout cher Félix, de temps en temps,il faut remettre l’église au milieu du village, et le politiquement correct me hérisse.

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Cher Félix, une piquounette, plutôt que d’employer un anglicisme, vous auriez dû dire responsabilisation, mais cela est vrai vous maniez sans doute un concept 😋

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Un de mes étudiants me l’a déjà fait il y a deux ans en me demandant d’employer “capacitation”, mais je me suis aperçu qu’il n’y avait que lui qui comprenait ce que cela voulait dire.
      Je trouve qu’empowerment est bien précis, comme l’étaient le couplet conclu par “producteurs sauvons nous nous mêmes, préparons le salut commun” ou l’introduction d’un programme par les mots “l’émancipation des travailleurs sera l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes”. C’est, modernisé, ce sens que contient empowerment quand je l’emploie.

      Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Félix ,on ne me l’a fait pas ,comme vous dîtes, et votre étudiant se pensant malin avec sa capacitation est complètement passé à côté de la plaque.Mais il vrai qu’aujourd’hui cela est tendance de manier des mots , surtout anglais,cela donne l’illusion de maîtriser des concepts.
    Et dans les “business school” aujourd’hui,ces dernieres font feu de tous bois.avec peu derrière.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Même pas ! Il était de l’université publique ! Pas de KedgeBS… ceux de KBS s’en tiennent aux anglicismes 😀

      Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Le niveau n’est pas mieux,du moins parmi les premières années 😩

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire