Pascal Messaoudi vous présente
20 ans en 2020

« Faire avancer Marseille »

Chronique
le 7 Mar 2020
0

Un peu adulte, complètement, pas encore. Comment vit-on lorsqu'on a 20 ans en 2020 à Marseille ? Pour cette nouvelle chronique sonore, le documentariste Pascal Messaoudi part à la rencontre des femmes et des hommes nés en 2000. Khalil Feldjaoui raconte sa ville avec le sérieux d'un jeune homme conscient des enjeux.

Khalil Feldjaoui « va partir » sur ses 20 ans en avril. Il y part comme on avance dans la vie à cet âge, avec détermination. N’allons pas dire que Khalil est déter’. Lui s’affranchit clairement de ce vocabulaire. Il n’a pas besoin de parler jeune, il l’est. Il est aussi étudiant en droit à l’université Aix-Marseille, natif du 15e et passionné de politique locale. Il suit donc avidement la campagne en cours. Avec sérieux.

Khalil reconnaît que ses centres d’intérêts l’éloignent un peu de son cercle d’amis. À 20 ans, il est déjà « nostalgique » du temps d’avant où les réseaux sociaux n’étaient pas si développés. Où le noyau villageois de Saint-Antoine avait des « commerces de proximité » et pas seulement de la restauration rapide. Du coup, il se voit bien « faire de la politique » pour faire « avancer Marseille« , travailler dans les collectivités locales, faire reculer la pauvreté. On peut être sérieux quand on à 20 ans.

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire