Chroniques de Marsactu

Chronique
le 27 Août 2016
1

Erika Riberi, Joël Gombin, Ezéchiel Zerah, Yves Vernin… À l’automne 2015, les lecteurs de Marsactu ont découvert de nouvelles plumes avec l’arrivée des chroniques dans l’édition week-end. Notre volonté était d’installer des rendez-vous réguliers et d’ouvrir le journal à d’autres écritures non journalistiques, parfois uniquement photographiques dans le cas d’Yves Vernin. Au fil du temps, la rigoureuse alternance mensuelle s’est faite plus souple et d’autres chroniqueurs (Michea Jacobi et le collectif Bureau des guides) sont venus apporter leur patte. L’ex-correspondant du Monde à Marseille et écrivain Michel Samson a pour sa part occupé une case spéciale, en semaine, avec sa chronique hebdomadaire du palais de justice de Marseille, aujourd’hui terminée.

Nous les avons regroupées dans cette page pour mettre en lumière une nouvelle fois la richesse de cette première saison du nouveau Marsactu. La rentrée ne s’accompagnera pas de mercato dans ces chroniques même si elles continueront d’évoluer au gré des envies de la rédaction, des trajectoires des chroniqueurs et pourquoi pas des propositions qui nous parviendront. Bonne lecture !

La chronique littéraire d'Erika Riberi

Tous les mois, nous vous proposons une plongée littéraire avec Erika Ribéri. Une thèse à la fac et une émission sur Radio Grenouille en cours, elle trouve encore le temps de nous proposer une chronique des auteurs et ouvrages qui prennent langue avec le territoire.

Fureur de vivre sur la Corniche Kennedy

Chronique
1

Aujourd'hui dans sa chronique littéraire, Erika Riberi parcourt le livre "Corniche Kennedy", de Maylis de Kerangal, récemment adapté au cinéma par Dominique Cabrera.

Un indien dans la ville

Chronique
2

Aujourd'hui dans sa chronique littéraire, Erika Riberi parcourt le livre "À la grâce de Marseille", de James Welch.

Frontières intérieures

Chronique
0

Aujourd'hui dans sa chronique littéraire, Erika Riberi nous propose d'étudier les frontières intérieures de Marseille à travers deux livres, deux auteurs.

La chronique data de Joël Gombin

Chaque mois, le politiste Joël Gombin mouline des données et les habille d’une représentation graphique (carte, diagramme, etc.) pour analyser notre territoire et ses enjeux.

A boire !

Chronique
0

Pour cette première chronique de l'été, Joël Gombin nous invite à nous désaltérer et à découvrir de nouveaux bars, petits bistrots de quartier ou pubs bondés. Le tout en cartes, bien évidemment. 

À Marseille, ce n’est pas Mélenchon qui a fait reculer le FN

Chronique
4

Chaque mois, Joël Gombin mouline des données et les habille d’une représentation graphique. Ce week-end, il s'intéresse à l'évolution des scores du FN entre les régionales 2015 et le premier tour de la présidentielle. Une contre-performance qui ne doit pas tant au leader de la France insoumise qu'à une percée moins forte au sein de l'électorat droitier.

Les parrains des Bouches-du-Rhône

Chronique
0

On s’intéressera ici aux parrains de ceux qui voudraient être président de la République, espèce relativement rare à vrai dire.

La chronique gastro d'Ezéchiel Zérah

Un peu d’éclectisme dans Marsactu ne peut pas faire de mal. Du coup, une fois par mois, Ezéchiel Zérah nous propose une chronique gastronomique.

À la recherche du marron glacé non aubagnais

Chronique
0

Avec Noël imminent, quitte à faire dans le marronnier, autant charger la barque et causer marrons glacés. Bonne nouvelle, Marseille est l’un des (rares)...

À Marseille, le bon fromage n’est pas servi sur un plateau

Chronique
10

Chaque mois, le chroniqueur culinaire Ézéchiel Zerah nous offre sa vision de l'art de la table à Marseille. Il suit la piste des rares...

Marseille a un grain de café

Chronique
4

Notre chroniqueur gastronomique Ezéchiel Zerah explore les grandes et petites adresses où boire son café à Marseille.

La chronique photo d'Yves Vernin

Nous avons choisi de vous offrir un regard décalé sur Marseille. La photographie d’Yves Vernin joue des formes aigües, des lignes brisées, des reflets, des jeux d’ombres et de lumière. Il se décrit parfois en pêcheur qui laisse son regard glisser au fil des rues avant de saisir un instant d’humanité qu’il offre en partage.

Dans les fresques du Cours Julien

Chronique
0

Yves Vernin aime les gens. Plongé dans la foule, il capte leurs expressions, leurs positions, prises sur le vif, dans l’espace public. Il aime aussi les clairs obscurs, les superpositions, les gestes qui se croisent et se rassemblent dans le boîtier de son appareil.

Festival, mon héros

Chronique
0

Yves Vernin aime les gens. Plongé dans la foule, il capte leurs expressions, leurs positions, prises sur le vif, dans l’espace public. Il aime aussi...

Gare Saint-Charles, entre ombres et lumière

Chronique
0

Yves Vernin aime les gens. Plongé dans la foule, il capte leurs expressions, leurs positions, prises sur le vif, dans l’espace public. Il aime aussi les clairs obscurs, les superpositions, les gestes qui se croisent et se rassemblent dans le boîtier de son appareil. Pour Marsactu, il a rassemblé quelques photos de la gare Saint-Charles, récemment endeuillée par un attentat.

Michea Jacobi, le nouveau piéton de Marseille

Michea Jacobi est un artiste marcheur qui arpente la ville et, de temps en temps, en fait la chronique. Ecrivain, graveur, dessinateur, il fait un inventaire à hauteur d’homme des curiosités qu’offrent la ville et ses paysages. Il trie ce qu’il voit en suivant les 26 lettres de l’alphabet. Il a ainsi accumulé des garages à la lettre G, des usines pour le U, des maisons d’angle pour le A.

[Massilia amorosa] Double annonciation

Chronique
1

Le tableau intitulé The Cholmondeley Ladies (Londres, Tate britain, N° d’inventaire T00069, artiste inconnu) représente sur un large panneau de bois deux dames alitées tenant leurs...

[Massilia amorosa] Copropriété

Chronique
1

Le bâtiment B est le plus haut des bâtiments de la Rouvière. C’est une falaise contre la falaise des calanques, un dernier défi porté...
video

[Massilia amorosa] Le carré d’or

Chronique
1

De Périer à Callelongue, le huitième tire la langue le long de la Méditerranée. C’est comme s’il défiait tout le reste de Marseille. Je...

La chronique balade du Bureau des guides

Le Bureau des Guides du GR2013 propose une chronique qui met en lumière un aspect du territoire de la métropole. Quelque part entre l’enquête et la promenade, la poésie et le diagnostic urbain, les créateurs du sentier vous invitent dans les coulisses du GR2013. Mises bout à bout, toutes ces histoires forment la trame d’une culture métropolitaine partagée.

365 km en 13 jours en solitaire

Chronique
3

La nouvelle présidente du comité départemental de randonnée pédestre des Bouches-du-Rhône, Marianne Clarté, a parcouru l’intégralité du GR2013 en solo en 13 jours. Entre anecdotes personnelles, diagnostic territorial, confession de randonneuse et analyse d’itinéraire, l’ancienne élue écologiste et militante partage ici sa façon de marcher.

La carte du Marseille végétal

Chronique
5

Le GR2013 n’est pas qu’un projet culturel ou touristique: c’est aussi un équipement urbain, qui valorise les relations de la ville à la nature. Randonneurs, urbanistes, écologues, architectes, naturalistes, artistes, élus… Ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la nature en ville. Un groupe de chercheurs a établi une nouvelle carte de Marseille, qui indique non pas le bâti, mais la présence du végétal en ville. Cette carte, publiée dans un ouvrage intitulé "Petit atlas d'une ville-nature": Jardins urbains et cultures buissonnières à Marseille, paru en avril 2017, marque une nouvelle étape dans l’usage et l’aménagement de la ville. Pour découvrir la réalité de cette écologie métropolitaine sur le terrain, RV les 20 et 21 mai au premier bivouac du GR2013.

Tétrodon, une maison mobile pour un sentier métropolitain

Chronique
1

Dessiné par des artistes-marcheurs, le Sentier métropolitain GR2013 est maintenant investi par des artistes-constructeurs, qui souhaitent l’équiper d’abris, de tables d’orientations, de refuges pour...

La chronique du Palais de Michel Samson

Depuis des mois, Michel Samson se rend tous les jours au Palais. L’ancien correspondant du Monde, journaliste et écrivain, y enquête sur la justice au quotidien, sur ses réalités multiples et les images qu’elle renvoie. Dans cette chronique hebdomadaire, il parle des vies qu’on croise à la barre, des mots qu’on y entend.

[Sorties de crises ] Pour les journalistes, raconter le réel sans le présentiel

Chronique
0

Cette dernière chronique printanière essaiera de comprendre ce que les journalistes, qui ont vécu les embarras des confinements pendant une année, garderont de cette...

Accueil des réfugiés : retrouver quand même le sourire

Chronique
0

Lundi 20 h 30. Romain, l’animateur de Ramina (Réseau d’accueil des minots non accompagnés) attend devant le commissariat de Noailles sur la Canebière :...

Le difficile retour au réel des retraités

Chronique
1

Arthur l’adolescent était content de découvrir la visio grâce aux confinements. Michèle, 69 ans et retraitée du travail social, a trouvé, elle, des avantages...

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. VitroPhil VitroPhil

    Félicitations à toute l’équipe c’est un plaisir renouvelé chaque week end de vous lire.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire