Pascal Messaoudi vous présente
Bruits d'ici

[Bruits d’ici] Dans le coffre-fort de l’atelier Sud Side

Chronique
le 30 Oct 2021
1

Lorsque Pascal Messaoudi va quelque part, il pose son micro et puis il écoute. Pour cette nouvelle série de chroniques sonores, il s'en va traquer l'histoire qui se cache dans chaque lieu et se révèle avec les sons et la parole des hommes et des femmes qui l’habitent. Pour cette rentrée, il plonge dans le coffre-fort de Sud Side, fabrique des décors de la Cité des arts de la rue.

Raphaël, dans l'atelier Sud Side. Photo : Pascal Messaoudi

Raphaël, dans l'atelier Sud Side. Photo : Pascal Messaoudi

Raphaël Joffrin nous fait visiter les ateliers Sud Side situés à la Cité des arts de la rue aux Aygalades. C’est la fin de journée, le calme est revenu, les machines se sont arrêtées. L’aventure des ateliers Sud Side a commencé en 1998, à la suite d’un garage producteur de side-cars du même nom né en 1985. Une bande de motards passionnés de motos anciennes s’est mise à construire des structures et des décors pour le spectacle vivant. Aujourd’hui dans leurs ateliers de 1800 mètres carrés, ils sont une référence dans le paysage des arts en espaces publics et dans le domaine culturel.

Raphaël a débarqué ici il y a 15 ans. Certainement comme les autres, parce qu’il aime le rock’n’roll et les motos anciennes mais aussi parce que c’était un ouvrier et qu’il était spécialisé dans la charpente. Un savoir faire utile à Sud Side puisque leur œuvres peuvent monter très haut…

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Est-il apparenté à Eva Joffrin, artiste plasticienne également et fille de Lionel notre ancien premier ministre? Un certain penchant pour la profusion, le grouillement pourrait incliner à répondre par l’affirmative si le biologique avait quelque influence sur l’expression du génie de ces deux magnifiques représentants de la nouvelle génération de créateurs .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire