Pour cause de JO, la Ville pourrait imposer la construction des hôtels boulevard Rabatau

Contournement
Bref
Lisa Castelly
4 décembre 2017 4

Le Conseil d’État vient de confirmer une nouvelle fois l’annulation des permis de construire de deux hôtels prévus sur le boulevard Rabatau, annonce La Provence. Les recours déposés à l’origine par des riverains visaient des problèmes de stationnement dans les projets située entre les numéros 2 et 20 du boulevard (lire notre article). Le Conseil d’État confirme en effet que le permis de construire autorise, à tort « une partie du stationnement des véhicules en dehors du terrain d’assiette du projet » [lire la décision en intégralité].

La Ville a d’ores et déjà déposé des permis modificatifs « avec du stationnement en souterrain », précise Laure-Agnès Caradec, élue à l’urbanisme, au quotidien. Mais ces permis sont aussi visés par des recours des riverains, toujours en cours d’examen. L’élue annonce en revanche que la Ville pourrait avoir recours à une « procédure dérogatoire » dans le cadre des jeux olympiques de 2024. Le futur complexe hôtelier est en effet pensé pour répondre aux besoins en logement du village olympique, prévu pour se situer dans le parc Chanot. « Permis ou pas », les deux hôtels pourraient donc bien voir le jour malgré les recours des riverains.

4
commentaires
Source : La Provence

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    « Permis ou pas »… L’acharnement bétonneur de la nullicipalité, quoi qu’en pensent les citoyens ou le Conseil d’Etat, force l’admiration. Vraiment. Je suis admiratif. Tant de mépris pour l’électeur et pour le droit, ça mériterait un « Clou rouillé des valeurs républicaines », si ce « trophée » existait.

    Signaler
  2. Antoine de Meria Antoine de Meria

    Madame CARADEC non pas élue à l’urbanisme mais au bétonnage continue d’ignorer la loi. Je me demande ce que fiche le nouveau préfet, d’ailleurs ,face à des z’élus qui font un grand bras d’honneur au Conseil d’Etat.
    Ce qui est inquiétant dans cet épisode c’est que la « canzonetta » commence avec les jeux olympiques.
    Rappelons nous il y a quelques semaines le projet avancé de constructions temporaires mais pas tout à fait, quand même, sur l’hippodrome de BORELY à l’occasion des JO.
    Je vous file mon billet que les projets VINCI, EIFFIAGE et consorts son déjà prêts

    Signaler
  3. LaPlaine _ LaPlaine _

    La Ville pourrait-elle s’imposer une rénovation de la voirie et du bâti, délabrés tous les deux en mains endroits?

    Signaler
  4. Cehere Cehere

    Après les constructions en zone inondable au Roucas Blanc, les constructions sans permis à Chanot. C’est beau l’olympisme.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire