Pour cause de JO, la Ville pourrait imposer la construction des hôtels boulevard Rabatau

Contournement
Bref
Lisa Castelly
4 Déc 2017 4

Le Conseil d’État vient de confirmer une nouvelle fois l’annulation des permis de construire de deux hôtels prévus sur le boulevard Rabatau, annonce La Provence. Les recours déposés à l’origine par des riverains visaient des problèmes de stationnement dans les projets située entre les numéros 2 et 20 du boulevard (lire notre article). Le Conseil d’État confirme en effet que le permis de construire autorise, à tort « une partie du stationnement des véhicules en dehors du terrain d’assiette du projet » [lire la décision en intégralité].

La Ville a d’ores et déjà déposé des permis modificatifs « avec du stationnement en souterrain », précise Laure-Agnès Caradec, élue à l’urbanisme, au quotidien. Mais ces permis sont aussi visés par des recours des riverains, toujours en cours d’examen. L’élue annonce en revanche que la Ville pourrait avoir recours à une « procédure dérogatoire » dans le cadre des jeux olympiques de 2024. Le futur complexe hôtelier est en effet pensé pour répondre aux besoins en logement du village olympique, prévu pour se situer dans le parc Chanot. « Permis ou pas », les deux hôtels pourraient donc bien voir le jour malgré les recours des riverains.

4
commentaires
Source : La Provence

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...
  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    « Permis ou pas »… L’acharnement bétonneur de la nullicipalité, quoi qu’en pensent les citoyens ou le Conseil d’Etat, force l’admiration. Vraiment. Je suis admiratif. Tant de mépris pour l’électeur et pour le droit, ça mériterait un « Clou rouillé des valeurs républicaines », si ce « trophée » existait.

    Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Madame CARADEC non pas élue à l’urbanisme mais au bétonnage continue d’ignorer la loi. Je me demande ce que fiche le nouveau préfet, d’ailleurs ,face à des z’élus qui font un grand bras d’honneur au Conseil d’Etat.
    Ce qui est inquiétant dans cet épisode c’est que la « canzonetta » commence avec les jeux olympiques.
    Rappelons nous il y a quelques semaines le projet avancé de constructions temporaires mais pas tout à fait, quand même, sur l’hippodrome de BORELY à l’occasion des JO.
    Je vous file mon billet que les projets VINCI, EIFFIAGE et consorts son déjà prêts

    Signaler
  3. LaPlaine _LaPlaine _

    La Ville pourrait-elle s’imposer une rénovation de la voirie et du bâti, délabrés tous les deux en mains endroits?

    Signaler
  4. TaramaTarama

    Après les constructions en zone inondable au Roucas Blanc, les constructions sans permis à Chanot. C’est beau l’olympisme.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire