Une mission parlementaire sur la réhabilitation de l’Étang de Berre démarre ses travaux

Palourdes
Bref
le 10 Oct 2019
1

La commission du développement durable de l’Assemblée nationale a décidé de mettre en place une mission parlementaire d’information pour la réhabilitation de l’étang de Berre. Sa première séance s’est tenu ce mercredi. Constituée d’une vingtaine de députés, elle est menée par le député des Bouches-du-Rhône LREM Jean-Marc Zulesi, qui a été nommé rapporteur. « Cette mission élève la réhabilitation de l’étang de Berre au rang de problématique nationale, explique le parlementaire au siteMaritima. Il est fondamental que la représentation nationale se positionne sur un sujet si essentiel pour la biodiversité et l’aménagement de notre territoire ».

Les membres de la commission devrait notamment effectuer une visite sur place, en plus de s’appuyer sur les nombreuses expertises scientifiques sur le sujet (Lire notre dernier article sur l’état actuel de l’Étang de Berre). Jean-Marc Zulesi, qui avait co-signé au cours de l’été une lettre ouverte à l’État pour sauver l’étang, compte sur la mission pour « apporter un regard neutre, indépendant des intérêts politiques partisans » et souhaite proposer des « solutions concrètes et documentées pour l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’équilibre halieutique de l’étang ». Il y a quelques mois, les experts du ministère de l’écologie et de la transition écologique rendaient un rapport dans lequel, aucun solution d’envergure pour sauver l’étang de Berre n’était avancé (lire notre article qui revient sur ce rapport).

Source : Maritima

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. KaroKaro

    Une mission de plus qui viendra compléter la longue liste des études sur le sauvetage de l étang de Berre qui calent les armoires de tous les services de l État et des collectivités depuis près de 30 ans . Et pendant ce temps l étang crève. .. la maison brûle et on attend de brûler avec elle . Poutant des solutions existent il manque juste du courage politique ( qualite rare dans ce terrioire ) et des moyens qui sont gaspillés ailleurs …

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire