Un faux-plafond cède dans une école du 13e arrondissement

chute
Bref
Jean-Marie Leforestier
30 Jan 2019 5

Un faux-plafond de l’école Malpassé-les Oliviers s’est effondré ce lundi alors que les enfants étaient en récréation, rapporte La Provence. « Des travaux ont été effectués et la classe devrait retrouver son aspect initial dès mercredi », indique l’inspection d’académie au quotidien. La mairie confirme et promet « un contrôle de toutes les autres classes » de l’école.

Encore une école qui s’écroule à Marseille .. heureusement les enfants n’étaient pas en classe 😡😡 ça suffit !!!

Publiée par Magali Escot sur Mardi 29 janvier 2019

Source : La Provence

A la une

À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste
"Je suis fatigué de ces négociations. J'ai besoin de mes sous. J'ai l'impression que c'est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié...
[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    plus que 443 écoles à contrôler !

    Signaler
    • leravidemiloleravidemilo

      Dans l’attente, et par mesure de précaution, il conviendrait de mettre les enfants en récréation perpétuelle jusqu’à la fin des vérifications et travaux (avec leur accord préalable bien sur).
      Cela permettrait d’envisager, sous un autre angle, la question, visiblement tabou, de la mise sous tutelle de cette ville (dont les élus sont majoritaires dans les conseillers et vice présidents de la groooosssseu métropole, afin de bien expliquer aux autres (élus) comment c’est qu’il faut s’y prendre).
      Puisqu’il n’y a pas de victimes , il est permis d’en rire….jaune ( comme les gilets).

      Signaler
  2. TaramaTarama

    C’est le troisième cas de plafond qui s’écroule dans une école depuis décembre. Deux fois un dimanche, maintenant pendant une récréation.
    Jusqu’à quand aura-t-on de la chance, avant que le drame n’arrive…

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    « La polémique politicienne et manichéenne qui est organisée à l’encontre de la ville de Marseille est indigne, inacceptable et intolérable. »

    « Evidemment, on peut toujours trouver un robinet qui ne fonctionne pas à une endroit, du Linoléum qui se décolle, voire un toit qui fuit. » (https://www.francetvinfo.fr/societe/education/le-gouvernement-demande-au-prefet-d-evaluer-les-conditions-de-fonctionnement-des-ecoles-de-marseille_1300871.html)

    Bref, circulez, y a rien à voir. De la part de M. Yves Moraine, l’homme qui a à coeur de « défendre inlassablement le bilan de Jean-Claude Gaudin ».

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire