Un amendement voté pour rééquilibrer la construction de logements sociaux par arrondissement

Disparités
Bref
le 13 Déc 2021
1
Construite en 1972, la cité Air Bel compte 1200 logements sociaux. (Photo D.R.)

Construite en 1972, la cité Air Bel compte 1200 logements sociaux. (Photo D.R.)

En marge des discussions autour de la loi 3DS (relative à la différenciation, la décentralisation et la déconcentration), un amendement relatif à la production de logements sociaux a été adopté par l’Assemblée nationale en fin de semaine dernière. Porté par le député La République en Marche (LREM) de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône, Saïd Ahamada, le texte va permettre d’opérer un rééquilibrage au sein des arrondissements des trois villes régies par la loi PLM, Paris, Lyon et Marseille.

Si l’objectif de la loi SRU d’une construction de 25% de logements sociaux à l’échelle de la ville – comme dans toute commune de plus de 3500 habitants – reste inchangé, l’objectif de l’amendement est de fixer un taux de 15% minimal par arrondissement. Le but est de favoriser la mixité sociale et d’éviter les fortes disparités. À Marseille, selon un rapport du Haut comité pour le logement de février 2020, le taux de logement social est de moins de 5% dans le 6e arrondissement et de plus de 40% dans les 14e et 15e.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pascal L Pascal L

    Je me répète : il fait bien de le demander et, surtout, de faire savoir qu’il l’a demandé.

    Certains “politiques” mènent des combats intéressants et ils doivent le faire savoir aux électeurs. C’est seulement après cela qu’ils pourront dire “j’ai essayé mais X ou Y m’en ont empêché”

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire