Tunnel Schloesing : début des travaux à la fin de l’année

TRAVAUX
Bref
Jean-Marie Leforestier
11 Avr 2018 10

La Société marseillaise du Tunnel Prado Carénage espère démarrer le nouveau tunnel Schlœsing à la fin de l’année. C’est un des éléments qui ressort du dossier en vue de l’étude d’impact du projet déposé devant les services de l’État et détaillé par La Marseillaise. Ce passage souterrain entre le boulevard Schœsing et le tunnel Prado Carénage entraînera aussi la destruction – ensuite « compensée » – de 3% du parc du 26e centenaire et de l’auto-pont qui coiffe la place Ferrié.

Ce projet doit encore recueillir l’aval de la Commission européenne. Celle-ci doit encore valider le montage financier au regard des règles de concurrence. En effet, c’est sans appel d’offres qu’a été attribué ce chantier [lire notre article], qui sera réalisé par SMTPC (filiale de Vinci et Eiffage) en échange du prolongement de 7 ans et 11 mois de la lucrative concession du Tunnel Prado Carénage.

10
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Je me languis de voir l’estimation budgétaire du machin et le réalisé pour de vrai
    Si cela est de la prévision à marseillaise, je crois que l’on va bien rigoler une fois de plus.

    Signaler
    • PromeneurIndignéPromeneurIndigné

      Il est douteux que les contribuables et les usagers marseillais rigolent Comme d’habitude on jette l’argent public dans ce tunnel alors qu’il existe d’autres priorités à Marseille dans les domaines des activités culturelles ,d’éducation, et sportives dans les quartiers populaires Il serait intéressant de faire une étude comparative sur le cout de la SNCF pour les usagers-contribuables et celui des réseaux autoroutiers dont Vinci à le monopole

      Signaler
  2. darkvadordarkvador

    Mai quoi, depuis des décennies, au cours de toutes les mandatures municipales (et d’avantage celle là c’est vrai) l’argent des contribuables a été vaillamment gaspillé, ou a bien profité à quelques uns… Cette fois encore, ce sera le cas. Il me tarde que le sieur Jean-Claude raccroche les gants (encore qu’il ne se soit pas beaucoup battu…). Il m’a été rapporté qu’au cours d’un déjeuner (il adoooore les déjeuners) Jean-Claude, parlant de sa succession, aurait répondu : « je m’en cague »… Voulez vous que je vous dise? je le crois…

    Signaler
    • libegafralibegafra

      Faisant suite à son « MEEEEERDE » du four des navettes, on a bien compris le message.

      Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Par contre cette construction obtenue sans appel d offre devrait permettre au plus beau poste de dirigeant de Marseille en l occurrence celui de président de la société du tunnel du Prado Carénage de pouvoir valoriser son poste grâce à cette construction.
    De président heureux il sera alors bienheureux

    Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Cette ville est magique. On y construit des tunnels dans tous les sens mais, curieusement, on les remplit ensuite de bagnoles alors que partout ailleurs on y met des métros. Sommes-nous maudits ou cons ?

    Signaler
    • Massilia fai avansMassilia fai avans

      I’d say both my friend

      Signaler
    • TaramaTarama

      En fait non même pas, les tunnels marseillais sont riquiquis (et très chers pour certains).
      A Barcelone ce sont plusieurs L2 enterrées qui traversent la ville (je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire, mais nos infrastructures locales sont plutôt ridicules en réalité).

      Signaler
    • ReuzeReuze

      C’est encore plus rageant quand on sait qu’à l’origine, le tunnel Prado-Carénage était un tunnel ferroviaire qui a dû être agrandi pour être affecté au transit routier au début des années 90.
      Les travaux n’ont d’ailleurs duré que 33 mois, ce qui est extrêmement rapide pour un chantier d’infrastructure de transport à Marseille.

      Signaler
  5. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Je cherchais simplement à dire que lorsqu’on veut construire un tunnel routier, on trouve apparemment sans mal une solution avec un concessionnaire. Mais pour un tunnel de métro, on attend un miracle…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire