Représentation de la République de Donetsk à Marseille : l’État va faire appel

Riposte
Bref
Julien Vinzent_
7 Sep 2018 1

Au lendemain du refus du TGI d’Aix-en-Provence de dissoudre l’association qui anime la “représentation” de la République populaire de Donetsk à Marseille, le ministère des Affaires étrangères annonce son intention de faire appel. S’il reconnaît que la justice a considéré que “son caractère illicite ne pouvait être établi au regard de la loi du 1er juillet 1901”, le Quai d’Orsay réaffirme que “l’objet de cette association est contraire à la position de la France qui soutient la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine”.

Face au commentaire de l’association, animée par l’ancien élu d’extrême-droite Hubert Fayard, qui y voyait une “reconnaissance” de l’État, le ministère souligne que “le tribunal de grande instance n’a pas considéré que cette association constituait une représentation diplomatique de la « République populaire de Donetsk ». Le rejet de la dissolution de l’association ne saurait donc en aucun cas être interprétée comme une reconnaissance par la France des autorités séparatistes autoproclamées.”

À lire en accès libre sur Marsactu : Bons baisers de Donetsk à Marseille

1
commentaires

Articles liés

A la une

La métropole de Martine Vassal se fera sans La République en marche
Bien sûr tout le monde s'est levé, comme de bien entendu Jean-Claude Gaudin a été acclamé et, comme annoncé, Martine Vassal a pu s'avancer...
Les six enjeux de l’élection programmée de Martine Vassal à la présidence de la métropole
Il y a des incertitudes que rien n'écarte jamais. Ce jeudi, tout le monde pressent une large élection de Martine Vassal, présidente intérimaire de...
L’association Accueil de jour, pilier de l’aide aux sans-abris, atterrit à la Belle-de-Mai
Après des mois, voire des années à appeler à l'aide, les salariés de l'association Accueil de jour commençaient à ne plus y croire. Rassemblés...
Mohamed Abbassi, sauveur téléguidé des McDo marseillais
Un patron "aux méthodes mafieuses" pour certains, un "très gentil monsieur" pour d'autres. Mohamed Abbassi, repreneur de cinq restaurants McDonald's de Jean-Pierre Brochiero, avec 13...
Ibrahim Ali honoré à l’Estaque, avec un soupçon de récupération politique
Une plaque pour Ibrahim Ali, c'est ce qui est demandé depuis 23 ans par ses proches et ceux qui militent pour la mémoire de...
Entre Castellane et Luminy, la métropole lance son bus B1 en oubliant la moitié des travaux
"Première rentrée pour la ligne de BHNS B1 Castellane - Luminy !" En ce 31 août, alors que des milliers d'étudiants s'apprêtent à retrouver...
  1. Regarder2016Regarder2016

    Le point de vue est modéré et sensé! Il faut parvenir à concilier des marqueurs territoriaux( tous inventés sur mesure) quelque part inéluctable et nécessaires avec l’ouverture au monde et aux autres.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire