Représentation de la République de Donetsk à Marseille : l’État va faire appel

Riposte
Bref
le 7 Sep 2018
1

Au lendemain du refus du TGI d’Aix-en-Provence de dissoudre l’association qui anime la « représentation » de la République populaire de Donetsk à Marseille, le ministère des Affaires étrangères annonce son intention de faire appel. S’il reconnaît que la justice a considéré que « son caractère illicite ne pouvait être établi au regard de la loi du 1er juillet 1901 », le Quai d’Orsay réaffirme que « l’objet de cette association est contraire à la position de la France qui soutient la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine ».

Face au commentaire de l’association, animée par l’ancien élu d’extrême-droite Hubert Fayard, qui y voyait une « reconnaissance » de l’État, le ministère souligne que « le tribunal de grande instance n’a pas considéré que cette association constituait une représentation diplomatique de la « République populaire de Donetsk ». Le rejet de la dissolution de l’association ne saurait donc en aucun cas être interprétée comme une reconnaissance par la France des autorités séparatistes autoproclamées. »

À lire en accès libre sur Marsactu : Bons baisers de Donetsk à Marseille

Julien Vinzent_
Journaliste.

Articles liés

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Regarder2016 Regarder2016

    Le point de vue est modéré et sensé! Il faut parvenir à concilier des marqueurs territoriaux( tous inventés sur mesure) quelque part inéluctable et nécessaires avec l’ouverture au monde et aux autres.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire