Bons baisers de Donetsk à Marseille : une ambassade d’opérette pour un pays fantôme

Décryptage
Julien Vinzent
2 octobre 2017 5

Élus locaux et membres de réseaux pro-russes d’extrême droite ont inauguré à Marseille un centre de représentation de la République populaire de Donetsk, un État non reconnu par la France. Dans une ambiance de James Bond de seconde zone, trois adjoints au maire de secteur sont tombés dans le piège.

Qui est qui ? L’interrogation parcourt les salons du Novotel Prado à Marseille, où la République populaire de Donetsk (RPD) célèbre l’inauguration de son « centre de représentation », dans un immeuble de bureaux à quelques pas de là. Hubert Fayard, « consul honoraire » de cet État séparatiste de l’est de l’Ukraine non reconnu sur la scène internationale,

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



5
commentaires

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire