Pour la première fois, la police municipale marseillaise ouvre le feu sur quelqu’un

Tir
Bref
Violette Artaud
30 Avr 2019 0

Les faits datent de dimanche dernier. En fin d’après-midi, un homme grille un feu rouge dans le quartier de Sainte-Marguerite (9e), rapporte La Provence. Trois motards de la police municipale constatent l’infraction et décident de suivre l’individu pour l’interpeller. Mais celui-ci refuse de s’arrêter et, s’engouffre dans un rue à contre-sens, peut-on encore lire dans le quotidien. C’est alors que le chauffard se serait retrouvé pris en étau entre un autre véhicule qui arrive en face et les trois agents à moto.

Tandis que l’un d’entre eux casse la vitre côté conducteur, poursuit La Provence, le chauffard entame une marche arrière. L’un des policiers se serait alors trouvé dans sa trajectoire lorsque que ses collègues décident d’ouvrir le feu. Ils touchent à trois reprises l’homme âgé de 28 ans, dont une à la gorge. Pour « protéger leur collègue, selon les premiers éléments de l’enquête », note le journal local. « Deux fois les policiers municipaux lui ont dit de lever les mains. Puis, il y a eu les coups de feu », raconte un témoin.

La mairie n’a pas souhaité s’exprimer sur la question, mentionnant le seul fait que « c’est la première fois que les agents, détenteurs d’armes depuis 2015, ouvrent le feu. » Pour le syndicat FO des territoriaux en charge de la police municipale et « en attendant la fin de l’enquête, tous les éléments témoignent d’un cas de légitime défense ». De son côté la CFTC on attend en revanche d’avoir plus d’éléments avant de communiquer plus avant.

Source : La Provence

A la une

La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...
[La gloire de nos pierres] La bastide de Pagnol devenue temple maçonnique
Souvenez-vous. Le petit Marcel Pagnol, la famille encombrée de paquets, qui traverse anxieusement les terrains de superbes demeures à l'aide d'une clé secrète, raccourci...
La mairie « privatise » une partie du chemin qui mène à la plage de Corbières
"C’est scandaleux qu’ils aient installé ça, en plus c’est pas un petit portique, quoi !", s'agace un passant. "Je viens ici tous les jours,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire