La grève à l’opéra prévue pendant les fêtes de fin d’année finalement annulée

entracte
Bref
Violette Artaud
29 Déc 2017 9

Le syndicat UNSAa des agents territoriaux de la Ville de Marseille a finalement décidé de retirer son préavis de grève à l’Opéra pour les 29, 30 et 31 décembre après une annonce de la mairie prenant en compte leurs revendications.

L’UNSA demandait depuis fin octobre l’ouverture de négociations pour la mise en place d’une prime statutaire spécifique, le paiement du reliquat des heures supplémentaires depuis octobre ainsi que le paiement de six jours fériés travaillés. Selon le syndicat, la mairie aurait une fois de plus offert la primeur de l’annonce au syndicat FO, qui n’appelait pas à la grève.

9
commentaires

A la une

Les six enjeux de l’élection programmée de Martine Vassal à la présidence de la métropole
Il y a des incertitudes que rien n'écarte jamais. Ce jeudi, tout le monde pressent une large élection de Martine Vassal, présidente intérimaire de...
L’association Accueil de jour, pilier de l’aide aux sans-abris, atterrit à la Belle-de-Mai
Après des mois, voire des années à appeler à l'aide, les salariés de l'association Accueil de jour commençaient à ne plus y croire. Rassemblés...
Mohamed Abbassi, sauveur téléguidé des McDo marseillais
Un patron "aux méthodes mafieuses" pour certains, un "très gentil monsieur" pour d'autres. Mohamed Abbassi, repreneur de cinq restaurants McDonald's de Jean-Pierre Brochiero, avec 13...
Ibrahim Ali honoré à l’Estaque, avec un soupçon de récupération politique
Une plaque pour Ibrahim Ali, c'est ce qui est demandé depuis 23 ans par ses proches et ceux qui militent pour la mémoire de...
Entre Castellane et Luminy, la métropole lance son bus B1 en oubliant la moitié des travaux
"Première rentrée pour la ligne de BHNS B1 Castellane - Luminy !" En ce 31 août, alors que des milliers d'étudiants s'apprêtent à retrouver...
Fermeture de la route des Goudes : “Si c’était facile, on l’aurait fait avant”
"Je comprends que le parc se penche sur la question, mais il y a d'autres pistes à explorer, s'agace Jean-Luc Ricca, conseiller municipal délégué...
  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    UNSA lance un préavis de grève justifié ou non , je n’en sais rien.
    La mairie informe l'”ingénieur” RUE (FO) , de la décision qui doit être prise au sujet des revendications émises par UNSA. Et non, l’on ne rêve pas.
    Ce pauvre Gaudin qui se croît maire de Marseille est en fait géré par un élagueur de platanes.
    Et l’on s’étonne de la qualité de la gestion de cette ville et de son état.

    Signaler
  2. LaPlaine _LaPlaine _

    Effectivement, ces “coucheries” municipalo-syndicales font des ravages et contribuent à la dégradation de cette ville. D’aucuns (ailleurs) disent en riant que c’est FO qui gère la ville au quotidien mais c’est dramatique , même si maintenant c’est un “ingénieur” fraîchement émoulu de l’Ecole Gaudini qui en a les rênes. La réponse de Grogodin est toujours la même : “vous voulez avoir une grève des éboueurs pendant deux mois? moi non”, c’est ce qu’on appelle le courage politique. Çà va être très dur à casser, tout çà, pour une éventuelle remise en marche de la ville et de ses structures.

    Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Si Gaudin avait un tant soit peu de courage politique ,cela se saurait.
    Cela fait 22 ans qu’il a baissé son pantalon face à FO . Chacun ses méthodes, mais la sienne et dirons nous ,politiquement particulière.
    Ajoutons veuleries, compromissions, trahisons, soumissions pour conserver ses présidences. Que voulez vous nous n’avons pas de politiques tels que Juppé ou bien Collomb à Marseille , nous n’avons que des Jean-Foutre préoccupés de leurs revenus tirés de la politique .
    La succession ?, Joisains et Vassal sont en train de régler le compte de Gaudin, il serait intéressant de connaître d’ailleurs le deal et de savoir qui des deux sera Blanche Neige ou bien la Reine à la fin de la partie?
    Si Vassal remplace Gaudin , rien ne change. Cette dernière a bien critiqué GUERINI sur la gestion du personnel du département , mais n’a surtout rien changé aux habitudes de la maison. Pas folle la guêpe.
    Une seule chose peut nous sauver , un OPNI (Objet Politique Non Identifié) type MACRON qui nous fiche en l’air tout ce bazar et qui mute d’ailleurs au cimetière St Pierre les dirigeants de FO en tant que grands chefs. Ce cimetière manque d’ailleurs d’entretien à part l’allée centrale. Tout pour la façade , comme d’habitude à Marseille . Une fois le ménage effectué , les mouches changeront d’ânes à coup de tickets restaurants, car il faut savoir que la politique à Marseille est de ce niveau.
    Sommes pas sortis de l’auberge ?

    Signaler
    • TaramaTarama

      Je ne souhaiterais pas Juppé ou Collomb pour Marseille. Eric Piolle, de Grenoble, par contre…

      Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Bref extrait d’un article du Ravi intitulé “Gaudin, camarade de Force Ouvrière”
    (http://www.leravi.org/spip.php?article1143), pour se rappeler pourquoi c’est FO qui a reçu la réponse aux revendications… de l’UNSA :

    « Gaudin va beaucoup trop loin. À cause de ses conneries, on a l’impression qu’on ne peut même pas aller voir un concert sans demander la permission à FO, s’énerve un grognard des luttes syndicales. On ne se demande même plus qui tient qui, on le sait, Gaudin mange désormais dans la main de FO. » Encore amusé, notre témoin se rappelle de l’avoinée qu’avaient reçue le directeur de cabinet du maire, le maire lui-même et quelques-uns de ses affidés lors d’un pince-fesses parce que l’un des vieux ennemis syndicaux d’Argy [à l’époque patron de FO Territoriaux et toujours directeur du Palais des Sports] y avait été invité.

    Dans le camp du maire, on feint de s’étonner de cette dérive. « Vous savez, après tant d’années à se côtoyer, des liens se tissent », tente Martine Vassal, adjointe au maire à la propreté. Au point d’avoir une secrétaire à l’hôtel de ville, vers qui le Palais des sports oriente pour prendre un rendez-vous avec le boss ? Moue consternée de l’élue, regard vers les chaussures.

    « Quand Defferre recevait le boss de FO, ce dernier écoutait. Il n’était pas en terrain conquis », croit se rappeler Michel Pezet, l’ex-dauphin du maire PS de Marseille. Plus imagé, Patrick Mennucci assure « que Gaudin n’est pas Defferre ». « Defferre était le patron du syndicat, qui se couchait devant lui, affirme le maire PS du 1er secteur. À présent c’est Jean-Claude Gaudin qui se met ventre à terre devant FO. » Bref, la poigne du patron manque pour tenir le marmiton…

    Signaler
  5. LaPlaine _LaPlaine _

    Pour “l’anecdote” on se souviendra que lors d’une grève des “tatas” dans les cantines scolaires, des parents d’élèves avaient téléphoné à la mairie pour avoir des précisions sur la présence ou non de personnels dans l’école de leurs enfants. On leur avait répondu de voir avec le “siège” de FO territoriaux…

    Signaler
  6. corsaire vertcorsaire vert

    Un élagueur de platanes patron de FO promu” ingénieur “cela donne des réunions cocasses ! Il faudrait lui envoyer Mme Macron pour lui donner des leçons de français et de diction !
    Le tandem Rue – Gaudin représente la pire espèce de magouilleurs qui tient notre ville en otage et dont il faut se débarrasser et vite ….s’ il reste quelque conscience aux adhérents FO il doivent agir .

    Signaler
    • libegafralibegafra

      Eh bien, si on se met à la place du camarade de FO, s’il n’a plus le syndicat pour le couvrir, il est un peu à poil face aux élus, qui se chargeront de l’essorer, de le remplacer par plus sympathisant, … avec la bénédiction de l’Etat qui veut moins de territoriaux pour pouvoir recaser les siens à la place. Ca n’excuse pas tout, mais ça explique beaucoup. C’est tout un contrat social à reconstruire.
      Cependant FO perd des points, ça s’est vu avec la métropole et ça pourrait continuer sur fond d’affaiblissement des syndicats en général.

      Signaler
  7. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Les adhérents FO profitent du système à fond , pourquoi en changeraient’ ils?.
    Tu veux être couvert vis à vis de ta hiérarchie adhère à FO.
    Tu veux être promu adhère à FO.
    Ton directeur te pose des problèmes , adhère à FO.
    Tu veux finir même avant d’arriver adhère à FO.
    Etc.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire