Le PCF13 devra encore attendre pour verser un siècle d’histoire aux archives départementales

Reporté
Bref
Lisa Castelly
10 Oct 2017 5

Pour le centenaire de la révolution d’octobre, le parti communiste des Bouches-du-Rhône voulait marquer le coup, en déposant officiellement aux archives départementales un siècle de ses propres archives. 55 000 documents, 2000 livres, 400 000 revues et journaux que ses dirigeants voulaient voir rejoindre la mémoire collective, « l’histoire du mouvement ouvrier », résume le secrétaire départemental Jérémy Bacchi. Une conférence-débat devait couronner la démarche le 8 novembre, dans l’enceinte des archives départementales.

Mais le département a mis un coup de frein à cette commémoration. « Il y a quinze jours, le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé en nous faisant savoir que le dépôt de nos archives devait être entériné en commission permanente », annonce Jérémy Bacchi à La Marseillaise. Un « contretemps » survenu alors que le PCF13 assure avoir préparé l’initiative avec les équipes des archives départementales. La conférence se tiendra donc finalement au Théâtre Toursky, et le transfert des fonds quant à lui, aura probablement lieu après la commission permanente de décembre, début janvier 2018.

5
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. MarsKaa MarsKaa

    « le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé. »
    tiens, donc, surprenant.
    un don aux archives doit passer par une approbation du cabinet de la présidente du conseil départemental ?
    ça se passe toujours comme ça, quelque soit l’origine du don, ou c’est parce que ça vient des communistes ?

    Signaler
    • ptit-marin ptit-marin

      ce sont les textes!!! simplement les textes

      Signaler
  2. Antoine de Meria Antoine de Meria

    Il faut bien que la « Présidente » fasse sa petite crise d’autorité.
    Elles se pense importante comme cela.
    Ce qui l’ennui c’est que le monde ouvrier transfére des archives à consulter , ce qui historiquement parlant est toujours intéressant. Par contre de son côté politique , à part des relevés bancaires je ne vois pas ce qui il y aurait à verser.

    Signaler
  3. barbapapa barbapapa

    On pourra y lire le dessous des négociations avec Gaston Defferre ? Tout sur le vote Giscard contre Mitterrand ?

    Signaler
  4. Antoine de Meria Antoine de Meria

    Tout à fait d’accord avec Barbapapa concernant l’épisode Defferre vs Communiste, ou bien la gestion des conflits au Port Autonome de l’époque.
    Donc cela serait dommage de ne pas y accéder .

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire