Le PCF13 devra encore attendre pour verser un siècle d’histoire aux archives départementales

Reporté
Bref
Lisa Castelly
10 Oct 2017 5

Pour le centenaire de la révolution d’octobre, le parti communiste des Bouches-du-Rhône voulait marquer le coup, en déposant officiellement aux archives départementales un siècle de ses propres archives. 55 000 documents, 2000 livres, 400 000 revues et journaux que ses dirigeants voulaient voir rejoindre la mémoire collective, « l’histoire du mouvement ouvrier », résume le secrétaire départemental Jérémy Bacchi. Une conférence-débat devait couronner la démarche le 8 novembre, dans l’enceinte des archives départementales.

Mais le département a mis un coup de frein à cette commémoration. « Il y a quinze jours, le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé en nous faisant savoir que le dépôt de nos archives devait être entériné en commission permanente », annonce Jérémy Bacchi à La Marseillaise. Un « contretemps » survenu alors que le PCF13 assure avoir préparé l’initiative avec les équipes des archives départementales. La conférence se tiendra donc finalement au Théâtre Toursky, et le transfert des fonds quant à lui, aura probablement lieu après la commission permanente de décembre, début janvier 2018.

5
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. MarsKaaMarsKaa

    « le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé. »
    tiens, donc, surprenant.
    un don aux archives doit passer par une approbation du cabinet de la présidente du conseil départemental ?
    ça se passe toujours comme ça, quelque soit l’origine du don, ou c’est parce que ça vient des communistes ?

    Signaler
    • ptit-marinptit-marin

      ce sont les textes!!! simplement les textes

      Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Il faut bien que la « Présidente » fasse sa petite crise d’autorité.
    Elles se pense importante comme cela.
    Ce qui l’ennui c’est que le monde ouvrier transfére des archives à consulter , ce qui historiquement parlant est toujours intéressant. Par contre de son côté politique , à part des relevés bancaires je ne vois pas ce qui il y aurait à verser.

    Signaler
  3. barbapapabarbapapa

    On pourra y lire le dessous des négociations avec Gaston Defferre ? Tout sur le vote Giscard contre Mitterrand ?

    Signaler
  4. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Tout à fait d’accord avec Barbapapa concernant l’épisode Defferre vs Communiste, ou bien la gestion des conflits au Port Autonome de l’époque.
    Donc cela serait dommage de ne pas y accéder .

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire