Le PCF13 devra encore attendre pour verser un siècle d’histoire aux archives départementales

Reporté
Bref
Lisa Castelly
10 Oct 2017 5

Pour le centenaire de la révolution d’octobre, le parti communiste des Bouches-du-Rhône voulait marquer le coup, en déposant officiellement aux archives départementales un siècle de ses propres archives. 55 000 documents, 2000 livres, 400 000 revues et journaux que ses dirigeants voulaient voir rejoindre la mémoire collective, “l’histoire du mouvement ouvrier”, résume le secrétaire départemental Jérémy Bacchi. Une conférence-débat devait couronner la démarche le 8 novembre, dans l’enceinte des archives départementales.

Mais le département a mis un coup de frein à cette commémoration. “Il y a quinze jours, le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé en nous faisant savoir que le dépôt de nos archives devait être entériné en commission permanente”, annonce Jérémy Bacchi à La Marseillaise. Un “contretemps” survenu alors que le PCF13 assure avoir préparé l’initiative avec les équipes des archives départementales. La conférence se tiendra donc finalement au Théâtre Toursky, et le transfert des fonds quant à lui, aura probablement lieu après la commission permanente de décembre, début janvier 2018.

5
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le parc national des Calanques fait tout un plan de ses merveilles et horreurs sous-marines
Le plongeur remonte sur le bateau et attrape sa feuille blanche et une règle. Il fait un croquis des reliefs marins avant de replonger...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
Pourquoi l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche traîne
Les commerces de l'escale Borély passent une nouvelle saison sans pouvoir ouvrir le dimanche. Le centre commercial du Prado connaît un premier été sans...
En période de pic comme le reste du temps, Marseille à la traîne pour réguler la voiture
Pendant deux semaines, la donne a changé. Pour décourager les visiteurs de passage de circuler en voiture, le tarif des horodateurs a été doublé,...
Après des mois de conflits, la cession du McDonald’s Saint Barthélémy frôle le drame
Sur la terrasse du McDonald's de Saint Barthélémy, ce mardi après-midi, le temps s'est comme arrêté. Une trentaine de salariés de ce fast-food des...
  1. MarsKaaMarsKaa

    “le cabinet de la présidente du conseil départemental s’y est opposé.”
    tiens, donc, surprenant.
    un don aux archives doit passer par une approbation du cabinet de la présidente du conseil départemental ?
    ça se passe toujours comme ça, quelque soit l’origine du don, ou c’est parce que ça vient des communistes ?

    Signaler
    • ptit-marinptit-marin

      ce sont les textes!!! simplement les textes

      Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Il faut bien que la “Présidente” fasse sa petite crise d’autorité.
    Elles se pense importante comme cela.
    Ce qui l’ennui c’est que le monde ouvrier transfére des archives à consulter , ce qui historiquement parlant est toujours intéressant. Par contre de son côté politique , à part des relevés bancaires je ne vois pas ce qui il y aurait à verser.

    Signaler
  3. barbapapabarbapapa

    On pourra y lire le dessous des négociations avec Gaston Defferre ? Tout sur le vote Giscard contre Mitterrand ?

    Signaler
  4. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Tout à fait d’accord avec Barbapapa concernant l’épisode Defferre vs Communiste, ou bien la gestion des conflits au Port Autonome de l’époque.
    Donc cela serait dommage de ne pas y accéder .

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire