Payan propose 10 millions d’euros pour le plan de la région contre la pollution des navires

cash
Bref
le 26 Juil 2022
8

Avec le récent épisode de pic de pollution à l’ozone, le débat sur l’accueil des navires de croisières s’est rouvert à Marseille. Dans un article du quotidien Le Monde, le maire Benoît Payan a partagé son souhait de participer à hauteur de 10 millions d’euros au plan “Escales zéro fumée”, voté par le conseil régional en 2019 pour 30 millions d’euros. Il vise à aider les ports et les armateurs à se doter d’équipements plus respectueux pour l’environnement, comme les filtres à particules ou le branchement électrique à quai. Pour le terminal croisières, l’électrification est prévue pour 2025. “J’aimerais que l’on gagne un an”, affirme le maire au Monde.

Anne Claudius-Petit, conseillère régionale à la transition énergétique, ainsi que plusieurs membres de la majorité régionale, avaient interpellé le maire de Marseille à ce sujet sur les réseaux sociaux, après la pétition de la Ville. Celle-ci demandait l’interdiction de l’arrivée des navires très polluants lors de pic de pollution et l’accélération de la réglementation des émissions. Elle a recueilli plus de 30 000 signataires en une semaine.

Source : Le Monde

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    Je croyais que le principe dans ce cas était pollueur payeur mais non c’est encore sur nos impôts
    La Ville de Marseille est-elle si riche que ça qu’elle dépense de l’argent pour les Jeux Olympiques de Paris, une dizaine de millions d’euros , nouvelles dizaines pour les pauvres armateurs …………
    Mr Payant je n’ai pas signé votre pétition pour que vous financiez le Port dit Autonome ou les croisières

    Signaler
  2. Patafanari Patafanari

    Benoît, le pot catalytique de ma bagnole doit être changé . Combien tu ( le contribuable marseillais) me files ?

    Signaler
  3. barbapapa barbapapa

    La logique voudrait que les profiteurs soient les payeurs, leur filer 10 millions d’euros du budget de la ville est intolérable. J’ai signé la pétition, et je le regrette beaucoup.
    Agissez vraiment en refusant d’une manière ou d’une autre les escales des bateaux non branchés à l’électricité, ceux qui arrivent du large avec du fioul pourri, ceux qui pourrissent la mer avec des scrubbers, arrêtez de donner des espaces portuaires aux petits trains, arrêtez les facilités aux terrasses du port qui profitent au GPMM et ruinent le commerce du centre ville !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Tapez plutôt sur le GPMM qui s’arqueboute sur ses positions pro pollueurs , les déclarations de Campagnola-Savon sont édifiantes .
      En revanche elle avoue que le développement de Marseille a été fondé autour du port.L’emploi du passé composé est édifiant de l’action de cette équipe.
      Pendant que le GPMM recule ,le gros soucis du conseil d’administration est la couleur des moquettes du nouveau siège social.
      GPMM et Club Croisières nient l’écologie depuis toujours, il suffit de regarder les dossiers depuis 10 ans et donnent maintenant des leçons d’ecologie et de travail en commun.
      Le GPMM est étanche à tout et ne n’agit que pour lui et ses propres intérêts.
      Alors les leçons de bonne conduite, que Campagnola-Savon se les gardent pour son usage personnel.

      Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    Brallaisse le GPMM fait ce qu’il veut chez lui sans demandez l’avis de personne
    mais ce n’est pas une raison pour électrifier les postes sur nos impôts si Mr Payant a besoin d’idées pour dépenser l’argent de la commune il peut s’intéresser aux bibliothèques, au piscines etc

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Vous oubliez que le GPMM est un établissement public. Il est un établissement industriel et commercial et qui doit gérer les installations portuaires marseillaises et sous la tutelle de l’Etat. Et qu’autonome il ne l’est pas.
    Alors si la trombine de Payan ne vous convient pas ,c’est votre droit, mais tapez où il faut taper.
    Si la ville de Marseille entre dans la danse avec Toulon, Nice et peut être demain Ajaccio ce n’est pas plus mal.
    Le problème des piscines ? Vu le nombre à construire, avec 10 millions vous en construisez 1.5 . C’est donc l’État et ou la Région et ou la Métropole et ou le Département qui pourront le faire.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      Vous pensez sérieusement que la Ville doit mettre 10 M d’euros pour éviter que ces bateaux crachent leur merde dans l’air marseillais et que passé Maïre ils pourront bruler leur “goudron” tranquillement puisque leurs fumées iront à Cassis, la Ciotat ………….
      PS: je ne vous savez pas un fervent supporter du PM

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Point 1 . Je ne suis pas un supporter de Payan.Mais n’étant pas un idéologue débile , il faut prendre les choses qui tiennent la route comme ellent viennent.
    L’idée de s’allier aux autres grands ports méditerranéens pour contrer les compagnies de ferries et de croisières avec leurs “sous-marins” ,les ports de commerces et clubs de la croisière ,dans le leurs dénies de pollution est une bonne chose.
    Je vais être cynique, mais qu’ils aillent brûler leurs merdes à Cassis,cela sera le problème de la mère Million,maire de Cassis” qui comme membre du club de la croisière Marseille et en charge du tourisme nie toute pollution.
    Elle réglera cela avec ses électeurs.
    Point 2 . 10 millions cela va,cela vient. Ils seraient mieux dans ma poche ,mais si vraiment cela contribue à régler le problème, pourquoi pas.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire