Passe d’armes sécuritaire entre Gérald Darmanin et la Ville avant sa visite à Marseille

Caméras
Bref
le 16 Fév 2021
8
Yannick Ohanessian, adjoint à la sécurité, a tenu un point-presse pour répondre aux déclarations du ministre de l'Intérieur. (Photo JV)

Yannick Ohanessian, adjoint à la sécurité, a tenu un point-presse pour répondre aux déclarations du ministre de l'Intérieur. (Photo JV)

Sur les ondes d’une radio nationale puis sur les réseaux sociaux et pour finir lors d’une conférence de presse au débotté : le ton est monté ce mardi entre la mairie de Marseille et le ministre de l’Intérieur. Trois jours après un double meurtre par balles sur la passerelle de Plombières (3e), Samia Ghali avait estimé sur RTL que “la bataille est perdue” face au trafic de stupéfiants. “Il manque de la police, des cars de CRS, on a fait un bond en arrière”, a-t-elle insisté.

“La mairie de Marseille refuse l’installation de caméras de vidéoprotection. Il faut arrêter d’être pyromane et pompier”, lui répondait Gérald Darmanin sur ce même plateau. Une pirouette abondamment reprise par la droite marseillaise, alors qu’un moratoire a été décrété par la nouvelle municipalité. Quelques heures plus tard, le ministre annonçait cependant sur Twitter “300 policiers en plus dont 100 en 2021” pour Marseille, ainsi que son intention de proposer au maire “d’accompagner cette démarche” lors d’une visite dans les prochains jours. Le ministre de l’Intérieur semble pointer la voie d’un contrat de sécurité intégré, une nouvelle forme de donnant-donnant inaugurée à Toulouse en octobre dernier.

“Ce contrat, nous le demandions. Nous sommes très heureux d’avoir enfin un écho”, s’est félicité l’adjoint au maire de Marseille délégué à la sécurité Yannick Ohanessian lors d’un point-presse improvisé, prêt à mettre le plan de recrutement municipal en face des promesses de l’État. Quant aux caméras, elles pourraient être installées non pas dans la rue mais “dans les services municipaux qui accueillent le public, où nous avons une forte demande”, suggère l’élu.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le tout petit Darmanin a le mérite d’avoir les idées simples de sa famille politique, l’extrême-droite. Des caméras de surveillance en plus et, hop ! finis les trafics de drogue et les règlements de comptes à Marseille. Pourquoi n’y avons-nous pas pensé plus tôt ? Chacun sait en effet que les voyous se débrouillent toujours pour être sous l’oeil d’une caméra lorsqu’ils passent à l’acte…

    Mais lorsqu’il s’agit de prévenir un attentat comme celui de Nice, ville la plus vidéosurveillée de France, pas de chance, les caméras sont inutiles. Et elles tombent malencontreusement en panne quand on en aurait besoin pour éclaircir une affaire de violence policière. C’est vraiment trop injuste.

    Signaler
  2. Pussaloreille Pussaloreille

    Résumé implacable. C’est en effet le propre des extrêmes de brandir des solutions simples pour résoudre des problèmes compliqués. Le drame étant que c’est justement cette tactique qui fait leur popularité.

    Signaler
  3. Tarama Tarama

    Si darmanin connaissait Marseille il saurait que les nouvelles caméras ont continué de pulluler depuis juin dernier, et que si moratoire il y a, on n’en voit pas encore les effets.
    Par ailleurs, l’efficacité de ces systèmes est très faible, sauf pour l’affichage politique et remplir les poches des sociétés qui les produisent (les élus ont-ils des pots-de-vin, c’est à se demander…).

    Darmanin essaie de refaire le coup qu’il joue à Grenoble. C’est vraiment le degré zéro de la politique. La police est une mission de l’État.

    Signaler
  4. Tarama Tarama

    Si darmanin connaissait Marseille il saurait qu’il y a 4 caméras sur le viaduc de Plombières, où a été perpétré cet assassinat.
    Nul doute ainsi que ses services disposeront de tous les éléments pour retrouver les auteurs et mettre fin aux règlements de comptes à Marseille.

    Signaler
  5. gastor13 gastor13

    Voir M Ohanessian déclarer que les caméras sont inutiles et n’empêchent pas les violences, puis quelques minutes après le voir proposer d’installer les caméras dans les services municipaux, c’est à se demander s’il sait ce qu’il dit. Car à quoi serviront des caméras inutiles dans les services publics ?

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Va savoir !? A surveiller ceux qui surveillent les caméras peut-être ? En matière d’usage de la vidéo LREM nous a habitué (avec l’affaire Griveaux) à une maîtrise totale de ce domaine technologique pourtant très avancé… Possible que notre Dard-malin soit en manque et que Ohanessian l’ait compris?

      Signaler
    • gastor13 gastor13

      @Jacques89 👍🤣🤣

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Des caméras dans les services municipaux , pour filmer les fonctionnaires en train de s’acharner au travail, Rué ” l’Ingeniore ” ne devrait pas trop tarder a réagir .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire