Municipales : Madrolle (UDE) se rêve en candidat de la majorité présidentielle à Marseille

OPA
Bref
Jean-Marie Leforestier
5 Sep 2019 10

Christophe Madrolle est candidat déclaré à la mairie de Marseille depuis plus d’un an et son interview accordée au site d’information Go-met. Ce membre de l’Union des démocrates et écologistes, une petite formation de centre-gauche partie prenante de la majorité présidentielle, précise ce jeudi dans La Provence son intention : il s’imagine désormais en tête de liste de la majorité présidentielle. « Si le président de la République considère que je suis le mieux placé et le plus rassembleur, je prendrai mes responsabilités pour mener l’union de la majorité aux municipales », explique-t-il au quotidien.

Christophe Madrolle rejoint ainsi les deux autres candidats déclarés officiellement à conduire la liste de la majorité présidentielle, le député Saïd Ahamada et le président de l’université d’Aix-Marseille Yvon Berland. L’ancien conseiller municipal de Marseille, passé par les Verts et le Modem, ira prêcher pour sa paroisse au « Campus » de La République en marche ce week-end à Bordeaux.

Actualisation à 18 h 57 : Christophe Madrolle ne brigue pas l’investiture de LREM mais le soutien de ce parti à sa candidature, proposée par l’UDE.

Source : La Provence

A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. BrallaisseBrallaisse

    Entretien étonnant où Madrolle déclare bien connaître Marseille avec le milieu artistique, entreprenerial et associatif. Et les marseillais dans tout cela ? . Encore un qui est hors sol

    Signaler
  2. lilicublilicub

    Etrange cette accroche avec le terme OPA.. Pour Marsactu Saîd Ahamada serait-il en danger pour cette course à l’échalotte?

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Tout ça, c’est bien joli : le casting s’enrichit tous les jours de noms tantôt inattendus, tantôt un peu usés avant même d’avoir servi. On frise déjà le trop-plein.

    Mais le vrai sujet n’est pas le dévouement de ceux-qui-ne-se-défileront-pas-si-on-les-sollicite. Le vrai sujet, c’est la vision à moyen et long termes, les priorités, le projet, le programme. Et de ce côté-là, à six mois des élections, c’est plutôt le vide.

    Signaler
    • Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

      Usés avant d’avoir servi, ou has been avant d’avoir été… Ce défilé de types prêts à se dévouer pour la collectivité, à pendre leurs responsabilités même si on ne leur demande pas et à céder à l’amicale pression de leurs amis imaginaires, est pathétique. Toujours un type de l’union des centres ratissant large pour changer de maillot en cours de match et se dévouer pour s’asseoir dans le fauteuil. Les valeurs, les idées, le programme, l’équipe ? Il sera toujours temps d’y réfléchir quand leurs ambitions seront satisfaites. On ne peut pas leur enlever le sens de certaines priorités. NEXT

      Signaler
  4. Titi du 1-3Titi du 1-3

    Pauvre de nous…

    Signaler
  5. Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

    Au passage, bravo au titreur qui traite l’affaire avec l’ironie qui convient (il se dit que pour les titres JM Leforestier à un nègre)

    Signaler
  6. Input-OutputInput-Output

    Un rêve pour lui…un cauchemar pour nous…Lui peut-être encore plus qu’un autre est le champion toute catégories des chaises musicales politiques : un vrai bernard l’hermite je vous dis !

    Signaler
  7. Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

    Il prétend rassembler Marseille alors qu’il échoue à rassembler son propre microparti puisque ses compères JL Bennahmias et FM Lambert ne le soutiennent pas dans cette aventure personnelle.

    Signaler
  8. ZumbiZumbi

    Une vie entière pour un misérable rêve… Iznogoud au moins nous faisait rire.

    Signaler
  9. Malaguena/JeannineMalaguena/Jeannine

    que de candidats n’en jetez plus!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire