Michèle Rubirola répond à Samia Ghali et rejette tout “chantage”

Dialogue
Bref
le 3 Juil 2020
10
Michèle Rubirola le 10 janvier 2020. (Image LC)

Michèle Rubirola le 10 janvier 2020. (Image LC)

Michèle Rubirola (PM) annonce par voie de communiqué, qu’elle ne souhaite pas céder à la “revendication individuelle” de Samia Ghali, qui avait demandé vendredi matin à être première adjointe à la mairie de Marseille. “Je ne serais l’otage d’aucun chantage, je réfute ces pratiques bien éloignées des enjeux et j’invite Samia Ghali à faire de même”, soutient-elle.

La tête de liste du Printemps Marseille garde cependant une main tendue vers Samia Ghali et souhaite “les voir, elle et ses colistiers, prendre part à l’exécutif” aux côtés du Printemps Marseillais, tout en renouvelant son “ambition de faire des quartiers nord une priorité”.

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. FM84 FM84

    Sobre, clair et tellement différent de la droite marseillaise!!!!

    Signaler
  2. juH juH

    Dans la provence, le communiqué est un peu plus complet et moins abrupt (elle réitère son souhait de convergence sur les programmes et pas sur des postes):

    “J’ai rencontré Samia Ghali et je lui ai redit mon ambition de faire des quartiers Nord une priorité. A quelques heures de l’élection de la maire, je lui renouvelle mon appel au rassemblement et ma volonté totale ainsi que celle de l’ensemble du Printemps Marseillais de les voir, elle et ses colistiers, prendre part à l’exécutif. Ils ont toute leur place dans cette équipe”
    “Je le dis avec gravité et détermination, l’avenir de Marseille ne doit pas se jouer autour d’une revendication individuelle. Je ne serai l’otage d’aucun chantage, je réfute ces pratiques bien éloignées des enjeux et j’invite Samia Ghali à faire de même.”

    Signaler
    • Marie Lanfranchi Marie Lanfranchi

      Merci d’apporter ces nuances tellement importantes. Si importantes que la présentation de Marsactu vient totalement dénaturer l’information. En cette période cruciale, les mots comptent et la grande responsabilité des journalistes est de ne pas trahir la réalité.

      Signaler
  3. JMD JMD

    Entièrement d’accord avec Marie Lanfranchi ! Vous avez des titres un peu “simplistes” de temps en temps …

    Signaler
  4. kukulkan kukulkan

    4 commentaires vous demandent plus de professionalisme sur cet article, revoyez votre titre ! en tiendrez vous compte ??

    Signaler
    • Maurice Maurice

      Vous voulez expliquer à un média ce qu’il a à faire et comment le faire ? Vous savez comment ça s’appelle ? Vous tenez à donner raison à Vassal ?
      Marsactu fait ce qu’il veut. Il ne dénature rien du tout, Un média a bien le droit d’attirer le lecteur comme il l’entend. Si le lecteur se borne à lire le titre ( qui n’est en rien mensonger), c’est qu’il ne mérite pas mieux. D’autant que le courrier complet est dans l’article. Et de toutes façons, si ça ne vous plait pas, dites-vous que d’autres trouvent, comme moi, que ce que dit M Rubirola est bien aimable, et qu’elle aurait aussi bien pu renvoyer simplement S Ghali à ses responsabilités.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Il est très bien ce titre. Et il résume en un mot tout le message adressé à Samia Ghali : Non à tout chantage. Le terme est bien employé dans la lettre et il s’adresse implicitement bien à elle, personne ne peut en douter. Peut-être le titre ne suggère t’il pas assez que “en même temps”, Rubirola offre néanmoins une vraie place à Ghali, mais seulement celle à laquelle elle entend la remettre en rappelant (un peu perfidement il est vrai) son score précis. Et cette dernière serait peut être inspirée d’en rabattre un peu au risque de perdre tout, la perspective d’un bloc des droites solidaires ayant sérieusement pris du plomb dans l’aile ces dernières 24 heures, faisant fortement chuter les actions de Madame Ghali.

      Signaler
  5. patrick patrick

    …Ce sont des exigences que nous partageons avec Samia Ghali, ses colistiers, et les 2,89 % des Marseillais qui ont voté pour son programme…

    et ici un élément tiré de la déclaration du PM et qui remet gentiment ghali à sa place

    Signaler
  6. Make OM Great Again Make OM Great Again

    Marseille a sa madone.

    Signaler
    • printemps ete 2020 printemps ete 2020

      la madone elle est pour tous les marseillais !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire