Michèle Rubirola annonce sa candidature aux élections départementales

confirmation
Bref
le 23 Avr 2021
18

Cette fois c’est officiel. Dans les colonnes de La Provence, Michèle Rubirola, première adjointe (Europe écologie-les Verts) au maire de Marseille, confirme qu’elle sera candidate aux élections départementales. Il y a deux jours dans un article du Monde, l’élue ouvrait la porte à cette possibilité, se disant “en réflexion avec [elle-même]”.

Michèle Rubirola est en compagnie du maire de Marseille Benoît Payan l’élue sortante dans le canton de Marseille-1, en centre-ville. Elle espère se représenter, au risque de contrecarrer les plans de Sophie Camard, maire (Printemps marseillais, GRS) des 1/7 pressentie sur le même canton. “Il faut que je sois légitime”, explique Michèle Rubirola pour justifier son implantation. Elle souligne aussi qu’elle a “souvent été candidate dans les arrondissements du 11e canton”.

À droite comme à gauche des voix s’étonnent de ce retour en campagne, quatre mois après sa démission fracassante du poste de maire pour raisons de santé. Interrogée sur ce point, la première adjointe, qui assure qu’elle ne briguera pas la présidence du conseil départemental, assume: “Je n’ai trahi personne en démissionnant. Et en restant première adjointe, je suis garante du programme. Au département, je n’aurai aucun problème à travailler sur des dossiers que je connais très bien.” 

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Les mots me manquent…

    L’autre nom cité dans l’article est une hypothèse bien plus respectueuse des électeurs.

    Signaler
    • Assedix Assedix

      J’avoue que je m’étais demandé pourquoi Marsactu ne relayait pas cette info incompréhensible révélée par le Monde… Mais je reconnais qu’ils ont bien fait d’attendre parce que l’explication vaut son pesant de cacahuètes ! Il s’agit donc d’e*merder S. Camard, la seule tête de liste qui n’ait pas quitté son poste de maire de secteur pour devenir adjointe (à moins qu’elle ait déjà été tricarde à ce moment-là, difficile à dire à la lumière de ces dernières “révélations”)
      Pfff, moi aussi les mots me manquent.

      Signaler
  2. Sentenzza Sentenzza

    Et si elle gagne, qui prendra sa place au bout de 6 mois?

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Et là Pierre 12 ,vous allez vous pouvoir régaler 😜.
    Martine est ridicule mais Michèle vient de la rejoindre au club .

    Signaler
  4. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Se “concerter avec soi même” pour décider d’aller travailler sur des dossiers “qu’elle connaît très bien” dans un Département où l’opposition est singulièrement aphone … oui, oui, tout cela est très bien pensé, on voit qu’elle est de bon conseil pour elle-même 😀 😀

    Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Là, j’avoue que j’ai relu bien des fois! Je n’y croyais vraiment pas, à se taper le cul par terre, à se dire que c’est un poisson d’avril à retardement.
      Mm Rubirola ne se concerte pas avec elle même, ce qui serait témoigner au moins d’une volonté de pluralisme (un geste d’intention, comme disent les éthologistes). Elle se dit “être en réflexion avec elle même”. Et si la chose est souvent souhaitable, et peut fréquemment s’avérer fort utile, il importe de ne point trop en abuser; car c’est une pratique qui peut vite devenir mono maniaque, et lorsque le réel (ici le politique)
      tente de s’insérer dans la réflexion, il se retrouve alors dans le rôle de l’intrus. Et elle nous a déjà montré qu’elle avait quelques difficultés avec ça, si je peux me permettre.
      Il semble bien qu’il y ait dans sa perception des choses, une sous estimation significative des effets collatéraux, sur l’électorat concerné, des décisions ou absences de décisions de la majorité P.M et autres switch capables de désorienter ou ré orienter plus d’un électeur… (ce défaut de vision semble d’ailleurs affecter, à des degrés divers, l’ensemble du groupe P.M)
      Elle continue sur le mode quelque peu impératif, “il faut que je sois légitime”, sans avoir l’air de supposer que c’est justement là où le bât blesse.
      Et, comme s’il était nécessaire de souligner le trait, elle assure qu’elle ne briguera pas la présidence du conseil départemental(!!!), sans visiblement pouvoir considérer que la question ne semble pas se poser. Là on vole haut, vraiment haut, bien au dessus du réel semble t il…

      Signaler
  5. patrick patrick

    Mme Rubirola si vous pouviez éviter de vous ridiculiser en restant à votre poste de 1er adjoint cela serait suffisant, non ? Ne vous pensez pas indispensable.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      ce n’est pas Mme Rubirola qui se ridiculise elle ridiculises ses électeurs mais du moment quelle nous dit ne pas avoir de problème que d’avoir été élue maire ne suffit pas à sa légitimité bla, bla …… l’on est bien obligé d’admettre quelle doit impérativement se présenter même éventuellement contre quelqu’un du PM .et dire que l’on avait cru que le PM c’était une nouvelle façon de faire de la politique
      zut encore raté

      Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Sa candidature et ses arguments sont d’une légèreté sans nom… il aurait mieux vallu qu’elle se fasse oublier Michèle au niveau électoral, et qu’elle se concentre sur son rôle de 1er adjoint, étant donné le boulot à faire, et ses déclarations précédentes justifiant sa démission (santé fragile, faible capacité de travail/lourde tâche ..).
    Elle le sait, ils le savent, que sa candidature va occuper tout l’espace médiatique et coûter cher et à Michèle et au PM ?

    Signaler
    • patrick patrick

      Vous savez ce que faisait dire Michel Audiard à Lino Ventura dans les Tontons flingueurs au sujet de ceux qui osent tout ?

      Signaler
  7. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Quand je lis les commentaires ici et sur les réseaux sociaux, je vois que la candidature de Mme Rubirola fait l’unanimité… contre elle. Y compris de la part d’électeurs de son propre camp.

    Si elle pouvait lâcher l’affaire, elle se rendrait service, et elle rendrait service à la gauche.

    Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Je pense certes la même chose. Mais, il nous faut quand même considérer que, quand bien même elle se retirerait, les dégâts sont fait en même temps que la question est posée.
      Alors que Muselier mitonne ses alliances, que Vassal nous ressort l’ancienne tribu en osant parler de “renouvellement”, alors que des collectifs travaillent et que les électeurs demandent que l’on cause orientations, priorités, programme… pour tenter de s’intéresser quelque peu à la chose, voila t y pas les affidés du P.M renvoyés à leur ligne de départ, à leur questionnement originel et à leur angoissante incertitude : Elle est là?? Rubirola???

      Signaler
  8. barbapapa barbapapa

    Les caprices, on les passe une fois mais pas deux !

    Signaler
  9. Pierre12 Pierre12

    Là ça dépasse l’entendement !

    Vous verrez que dans 5 ans, elle est capable de se représenter à la tête de la Ville 🤣🤣

    Moi je me cacherais dans un trou de souris, elle, se représente, et pas pour défendre ses engagements, mais pour contre Sophie Camard, énorme.

    Je vous donne pas deux jours qu’elle retire sa candidature. Je peux pas croire que quelqu’un va la soutenir, elle bat tous les politiques de France là.

    Et dire qu’ici vous avez (quasiment) tous voté pour elle…ou l’avez soutenu, en arguant très souvent qu’elle avait les épaules et de véritables compétences. Rendez-vous dans deux ans, vous tiendrez les mêmes propos sur son remplaçant. 😉

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Pas faux 😩

      Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et vous auriez même pus lui conseiller d’être au moins utile en allant vacciner les gens au Vélodrome en les piquant plutôt que de mettre des coups de couteau dans le dos des copines.
      Les médecins qui font de la politique, c’est jamais trop bon,suivez mon regard.

      Signaler
  10. Nicole MERONI Nicole MERONI

    Galéjade marseillaise ???
    Ou pense-t-elle que nous sommes tous amnésiques ?
    Le plus grave, ce genre d’attitude encourage l’absention.
    Triste , irresponsable.

    Modestine

    Signaler
  11. petitvelo petitvelo

    Se présenter pour aider son camp oui, mais alors il faut partir à la conquête d’un nouveau Canton. Sur la même commune ça reste très loin d un parachutage.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire