Matière obligatoire dans une sixième d’Edgard-Quinet, la danse balaie les idées reçues

Vu sur le web
Bref
le 29 Avr 2019
0

Depuis la rentrée, les 6e2 du collège Edgard-Quinet (3e arrondissement) appréhendent une nouvelle discipline. Une fois par semaine, ils prennent le chemin du Klap, la maison pour la danse, créée par le danseur Michel Keleminis. Garçons et filles apprennent des phrases de corps, à porter un bras léger et tutoyer la grâce parfois.

Le Parisien a suivi de près les jeunes danseurs inscrits dans le projet Adulédanse mené par Kelemenis. Délaissant les idées reçues, les collants et tutus qu’ils associaient à la pratique chorégraphique, les jeunes ados ont pris goût à cette découverte. « Danser, c’est se découvrir dans tous les sens du terme. Le projet implique de s’exposer devant les autres, et de les prendre en compte. Ce n’est pas rien pour des 6e, qui sont de grands inquiets mine de rien », relève Martine Guigou, la professeure de français. Une rencontre entre deux mondes qui s’ignorent.

Source : Le Parisien

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire