Martine Vassal promeut un ancien guériniste au sein de la majorité départementale

Ouverture
Bref
le 12 Fév 2020
7

La vice-présidente Sandra Dalbin partie chez Bruno Gilles et ayant été exclue de l’exécutif du département, Martine Vassal a fait un choix étonnant pour la remplacer. Elle vient de confier la délégation du handicap à Jacky Gérard, maire de Saint-Cannat. Si comme le dit un vice-président, « le rapprochement était engagé depuis un moment », le promu est un membre actif de l’ex majorité de Jean-Noël Guérini, le précédent président du département.

Longtemps membre du Parti socialiste, Jacky Gérard s’était présenté sous cette étiquette contre Martine Vassal à la présidence du conseil départemental en 2015. Benoît Payan, cité par Libération, avait alors déclaré : « J’ai dit à mes électeurs que je ne voterais pas Guérini au troisième tour, ce n’est pas pour voter pour le président de son syndicat ! »

« Beaucoup de personnes ont participé à la vie politique de Jean-Noël Guérini. Aujourd’hui d’ailleurs, on les retrouve un peu sur toutes les listes, justifie Martine Vassal. Aujourd’hui, on n’est plus sur des couleurs politiques mais sur des compétences et un large rassemblement. Vous savez, quand j’ai été élu présidente du département, il y avait 140 voix de la droite et du centre, il y en a eu 180. Je suis à l’aube d’un grand rassemblement. » Elle avait déjà recruté Denis Rossi, un autre conseiller général anciennement guériniste sur ses listes en vue des municipales.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Joël Gombin Joël Gombin

    Je ne comprends pas l’histoire des 180 voix alors que l’assemblée départementale compte 58 membres ?

    Signaler
    • patrick patrick

      c’est un rassemblement de grandes gueules…

      Signaler
    • Laurent MALFETTES Laurent MALFETTES

      Je suppose qu’elle parle de son élection à la métropole, et non au département ?

      Signaler
  2. pm2l pm2l

    Guérini aussi était un grand rassembleur … Il lui suffisait de sortir le carnet de chèques. Vassal a bien retenu la leçon

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    On résume : Mme Vassal confirme des gaudinistes pur jus peu réputés pour leur compétence (Moraine, Biaggi…), s’entoure de personnages dont la réputation est discutée dans son propre camp (Bonnard), promeut une créature de Guérini, invente une séparation entre les « affaires privées » et les fonctions publiques de ses proches (Ansquer) : pas de doute, c’est une candidature qui sent bon. Et qui marque une vraie rupture avec… l’honnêteté et la morale publique. Mais ce n’est pas un scoop : l’utilisation éhontée des fonds publics, depuis plusieurs années, pour promouvoir sa petite personne était plus qu’un indice.

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    J’ai peur, une peur panique : « Gaudin sors de ce corp!!! »

    Signaler
  5. Input Output Input Output

    De la gauche à la droite, à Marseille, c’est bonnet blanc…et gros bonnet…PS : Je crois qu’il y a une coquille dans l’article : MV n’a sans doute pas prononcé le mot de « compétences ». Ou alors elle voulait dire « connaissances »…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire