Lisette Narducci est candidate à sa succession en 2020

Rempilage
Bref
Benoît Gilles
3 Jan 2019 4

Lisette Narducci ne connaît pas encore la couleur politique sous laquelle elle se présentera en 2020 mais elle est certaine de concourir à sa propre succession “parce qu’il me reste beaucoup à faire”. Dans un entretien de rentrée à La Provence, elle se dit “déçue” du bilan de l’accord passé avec le maire de Marseille au second tour des municipales en 2014. Écoles de la Belle-de-Mai, parcs et jardins, habitat dégradé ou ravalement de façades, le compte n’y est pas, estime cette ancienne fidèle de Jean-Noël Guerini, dont elle est la binôme au conseil départemental.

L’entretien évoque également la plainte déposée à son encontre par plusieurs agents de la mairie de secteur (lire notre article). La maire indique avoir porté plainte à son tour “pour dénonciation calomnieuse”. Elle y voit une volonté de “ternir son image” à l’approche des municipales.

Source : La Provence

A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    La “couleur politique” de Mme Narducci ? Celle du regretté Edgar Faure, qui disait : « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. »

    Signaler
  2. Input-OutputInput-Output

    C’est surtout parce que la place est trop bonne et que l’exercice du pouvoir est enivrant…Et puis elle aurait tort de ne pas continuer à profiter du niveau de Q.I. de ses ré-ré-ré-électeurs…

    Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    C’est pas le Q.I des électeurs qui est en jeu , c’est le fait que grâce à Lisette le “petit” ,il est rentré à la ville.
    Donc une certaine forme d’intelligence de la part de l’électeur qui clientélisé , renvoie l’ascenseur au “clientéliste”. Ca c’est Marseille, Oh ! Bonne Mère .

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire