L’île du Frioul en passe de devenir un désert médical

Navette
Bref
le 18 Oct 2021
0
Port Frioul. Photo : Rémi Baldy

Port Frioul. Photo : Rémi Baldy

Jusqu’à présent, un infirmier faisait des allers-retours. Mais celui-ci a décidé de tout plaquer apprend-on dans La Marseillaise. Patrick Tellier n’est pas payé depuis 24 mois alors qu’il effectue quasi quotidiennement les trajets entre le Vieux-port et l’île de Ratonneau, au Frioul, où il exerce. La sécurité sociale ayant un temps refusé de rembourser ses trajets, le centre médical pour lequel il travaille ne l’a toujours pas payé. “Je pars donc aux Prud’hommes et fin octobre, j’arrête mon activité. J’ai trop donné sans prendre plus de quatre jours de repos consécutifs depuis deux ans, je suis fatigué”, s’exprime-t-il dans le quotidien.

Ici, la population est vieillissante, nous avons besoin d’un professionnel de santé à temps plein pour assurer les soins des plus âgés”, raconte une habitante de 82 ans. Une pétition de 200 signatures vient conforter ce besoin ainsi qu’un courrier envoyé à l’Agence régionale de santé par l’association “Mieux vivre au Frioul”. Partie intégrante de Marseille, l’île est rattachée au secteur du 1/7. Le premier adjoint (PCF) d’arrondissements, Christian Pellicani, dit soutenir les habitants : “J’ai saisi Michèle Rubirola, adjointe au maire déléguée à la santé, pour qu’elle presse l’ARS. Si nous n’avons pas eu de réponse d’ici la fin du mois, on reprendra nos réflexes militants et on manifestera devant le siège de l’ARS”.

Source : La Marseillaise
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire