L’État, la Ville et la métropole signent un projet pour rénover le centre-ville

Signé
Bref
le 15 Juil 2019
4

« Cela ne fera pas revenir les huit morts de la rue d’Aubagne, mais cela prouve que nous avons tout mis en œuvre pour éviter que cela se reproduise ». Comme d’ordinaire, Jean-Claude Gaudin finit son discours en s’autorisant une sortie improvisée. Elle s’adresse aux partenaires du projet partenarial d’aménagement (PPA) qui signaient ce lundi le document censé redonner une cohérence et une efficacité à la rénovation du centre-ville (lire notre article).

Pour la métropole et le département, Martine Vassal souligne la qualité du partenariat auquel sont associés les trois collectivités, mais aussi l’association des organismes HLM, l’agence nationale d’amélioration de l’habitat, l’établissement public foncier et la caisse des dépôts. « Nous nous sommes donnés 15 ans, cela peut paraître long mais regardez ce que Jean-Claude Gaudin a fait dans la Ville durant les 15 dernières années, on se dit qu’on peut le faire ». Le ministre du logement, Julien Dernormandie souligne pour sa part le dialogue incessant avec les collectifs et associations. Ces derniers pointent de leur côté le fait de ne pas avoir été associées en amont de ce projet. « Les habitants seront associés tout le long de la mise en œuvre de ce projet, insiste le ministre. À travers des maisons du projet, quartier par quartier, mais aussi au sein de comité constitué autour de chaque projet ».

Cette visite gouvernementale avait été précédée un entretien à La Marseillaise dans lequel le ministre annonce que l’agence nationale d’amélioration de l’habitat avancera la totalité des travaux d’office dans les immeubles frappés d’arrêtés de péril. En effet, l’absence de travaux d’office entrepris par la Ville fait partie des manquements soulignés après le drame de la rue d’Aubagne (lire notre article).

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. BrallaisseBrallaisse

    Encore une claque pour la gestion Gaudin. Ni plus, ni moins

    Signaler
    • lilicublilicub

      Il se dit même que Julien Denormandie aurait proposé à Gaudin un petit séjour à Las Vegas sur les frais du contribuables. Ce dernier aurait décliné l’invitation car il est allergique au homard.

      Signaler
  2. PiouPiou

    « Nous nous sommes donnés 15 ans, cela peut paraître long mais regardez ce que Jean-Claude Gaudin a fait dans la Ville durant les 15 dernières années, on se dit qu’on peut le faire »
    C’est du premier ou du second degré ?

    Signaler
    • LuD92LuD92

      Excellent !

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire