Les travailleurs marseillais de la réparation navale interpellent l’État sur l’amiante

Fibre
Bref
le 30 Juil 2019
0

Ils réclament « une réflexion sérieuse » sur la question de l’amiante. Les travailleurs de la réparation navale à Marseille, CGT navale et CGT métallurgie, ont écrit une lettre au premier ministre. Également adressé aux ministères concernés, collectivités, préfecture et représentant patronaux, le courrier mentionne « l’inégalité de traitement qui peut exister dans différents départements, pour plusieurs entreprises qui exercent la même activité avec les mêmes risques ».

Les travailleurs de la réparation navale rappelle ainsi que le RAT, repérage amiante avant travaux, ne s’applique qu’aux bateaux battant pavillon français. Or, certaines entreprises, comme le chantier naval de Marseille (CNM), travaillent en grande majorité sur des navires étrangers. Ils concluent : « L’amiante tue au quotidien et reste un problème majeur de santé publique. »

Source : La Marseillaise

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire