Les salariés des Pompes funèbres générales veulent récupérer leurs congés payés

Repos
Bref
Lisa Castelly
24 Avr 2018 0

Ils ont eu la surprise de découvrir sur leurs fiches de payes la disparition d’un certain nombre de jours de congés payés, envolés. Les salariés des Pompes funèbres générales (entreprise privée PFG) de la zone Aix-Marseille ont fait grève le 22 mars et organisent des débrayages réguliers depuis pour les récupérer. « Si aucun de nous ne l’avait remarqué, la direction ne nous aurait pas prévenus. On a donc demandé des explications », précise l’un des salariés à La Marseillaise. S’ils ne sont pas les seuls dans cette entreprise nationale à vivre la même situation, seuls les salariés du département sont entrés en conflit avec la direction. « Le nombre de morts dont on doit s’occuper varie, et d’après la direction des PFG, l’an dernier, on n’en a pas eu assez », résume le salarié.

Interrogé par le quotidien, la direction ne dit pas autre chose. « Nos salariés nous doivent une année de 1607 heures de travail, précise Thierry Breteau, directeur du secteur qui met en avant un accord d’entreprise « compliqué » mais bien légal. Au 31 décembre, certains ne les ont pas atteintes, mais elles leur ont été rémunérées ! La seule manière de compenser sans impact sur leurs salaires a été celle décidée par la direction nationale ». Des salaires qui sont déjà bas, « 1050 à l’embauche », assure le salarié.

Source : La Marseillaise

A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire