Les membres fondateurs de l’IHU s’opposent à un colloque antivax avec Didier Raoult

Délocalisation
Bref
le 24 Mar 2022
17

Les membres fondateurs et principaux financeurs de l’institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection et son directeur, Didier Raoult, s’opposent de nouveau. Le professeur marseillais a autorisé l’organisation par le collectif “Réinfo Covid” d’un colloque, au sein de l’établissement les 30 et 31 mars prochain, intitulé “Covid-19 : premier bilan des connaissances et controverses scientifiques”.

Cinq fondateurs de l’IHU (Aix-Marseille université, Inserm, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, Institut de recherche et développement, Établissement français du sang et Service de santé des armés) réclament la délocalisation de l’événement. “L’intitulé et la nature des participants et des associations partenaires ne laissent aucun doute sur les objectifs, expliquent-ils dans un communiqué commun. Les membres fondateurs n’ont pas été concertés et ne sont en rien associés à cette réunion. Ils  demandent donc à la direction de l’IHU qu’elle renonce à la tenue de cette rencontre au sein de son établissement”.

L’événement doit être inauguré par un discours de Didier Raoult et regrouper de nombreuses personnalités connues pour leurs positions antivax ou complotistes. On y retrouve des chercheurs étrangers comme le cardiologue américain Peter McCullough, qui soutenait que les vaccins faisaient plus de morts que le Covid-19, ou encore le biologiste Robert Malone pour qui la technique d’ARN messager serait mortellement dangereuse. Des figures françaises de la communauté antivax seront également présentes comme Laurent Mucchielli, sociologue tancé par le CNRS pour ses prises de position sur le Covid, mais aussi Laurent Toubiana et Louis Fouché, deux figures du mouvement d’opposition à la politique sanitaire du gouvernement et régulièrement accusés de complotisme.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Quand le papillon-même prudent donc scientifique-s’expose à la lumière de la bougie, il s’y brule les ailes.
    Proverbe africain

    Signaler
  2. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    C’est pas mal je trouve, car on y pourrra peut-être écouter des personnes qui ont un discours diferrent de la
    doxa gouvernementale et ainsi nous pourrons mieux nous faire une idee

    Signaler
    • RML RML

      Ah? Vous savez qu on va vers le printemps été 2022…

      Signaler
  3. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    Le Pr Raoult n’est pas antivax à ce que je sache !!

    Signaler
    • Thauvinus Thauvinus

      exactement

      Signaler
    • jacques jacques

      Soit il y a un cluster d’antivax parmi les lecteurs, soit, sous couvert de la ” liberté d’expression”, certains sont prêts à toutes les compromissions avec ces gens .
      Comme cela a déjà été dit, le C.A. leur demande d’aller faire ça ailleurs.
      Ce qui m’étonne c’est le fait qu’il ne s’agit pas d’une interdiction formelle mais d’une demande.
      Les mandarins, comme les loups ne se mangent pas entre eux!
      Enfin, plus que 3 mois et on sera débarrassés du charlatan en chef et d’une bonne partie de sa clique

      Signaler
  4. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    Ce ne sont pas des complotistes , toute personne qui n’est pas d’accord avec le gouvernement est
    complotiste.
    Le Pr Raoult n’est pas antivax à ce que je sache !,!

    Signaler
    • RML RML

      Ben si , la preuve!

      Signaler
  5. Jean Marie Jullien Jean Marie Jullien

    toujours les mêmes mots qui sont martelés, antivax et complotistes… Des personnes qui s interrogent ça ne doit plus exixter. Fini le droit à la reflexion, seulement le droit de penser comme il est dit de penser, sinon ces personnes complotent, mais elle complotent quoi? et ça m étonnerai fort que toutes les personnes qui compter se réunir n’aient reçu aucun vaccin de leur vie, c est sûrement des antivax â jour de leurs vaccinations

    Signaler
    • RML RML

      C’est normal que la réunion soit zilleurs, désolé.
      Vous avez lu le nom des membres fondateurs de l ihu?
      Bon.
      Et arrêtez de jouer la partition, ” c’est un scandale! Ils sont pas antivax. ”
      C’est normal que cette réunion n ait pas lieu dans l enceinte de l Ihu.

      Signaler
  6. Bernard BETANT Bernard BETANT

    Je ne vois pas en quoi il est choquant que les financeurs publics d’un établissement public (l’université fournit et rémunère l’essentiel des personnels de l’IHU) refusent d’être associés à un évènement dont ils craignent ce qui pourrait en sortir et, sauf erreur de ma part, qu’ils refusent juste d’héberger.

    Signaler
    • julijo julijo

      oui, c’est aussi mon point de vue. Utiliser les locaux de l’IHU peut sembler acceptation des propos tenus en son sein.
      avec la brochette d’invités on peut comprendre qu’un doute s’installe.
      il y a suffisamment de salles dans la ville qui permettent de réunir ce genre de colloque. cela ressemble à une provocation du groupe “reinfo covid” et de raoult.

      Signaler
  7. PierreLP PierreLP

    Le propos des cinq fondateurs de l’IHU de demandent pas l’interdiction de l’événement, mais sa délocalisation en dehors des bâtiments de l’IHU. Il faut bien lire !

    Signaler
  8. barbapapa barbapapa

    Un complotiste s’est-il lui même un jour qualifié de complotiste ?

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Oui Monsieur. Je suis le seul complotiste Dplg. Les autres sont des imposteurs .

      Signaler
  9. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Intéressants commentaires, qui montrent à quel point la “fabrique de la science” est chose inconnue pour beaucoup. Les invités à ce colloque antiscientifique n’ont ni la qualité de “n’être pas d’accord avec le gouvernement” (gageons que les Américains nommés dans l’article n’ont pas grand chose à faire de Macron et de Véran), ni celle de “s’interroger” (en réalité, ils martèlent des opinions personnelles) : leur seule caractéristique est d’être récusés par leurs pairs pour avoir affirmé des points de vue sans jamais prouver la validité de ceux-ci.

    Il est tout à fait normal que leurs élucubrations ne soient pas prononcées dans un institut de recherche médicale financé par l’argent public – et dont les dérives, ces deux dernières années, sont largement suffisantes pour en faire la risée des chercheurs scientifiques étrangers.

    Signaler
    • RML RML

      Très bien dit.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire