Derrière le masque de Louis Fouché, médecin anti-vaccin

Portrait
le 26 Jan 2021
89

Depuis plusieurs mois, Louis Fouché, réanimateur à l'AP-HM, fait parler de lui. Anti-masque, anti-vaccin, anti-restrictions en général, ce médecin enchaîne les plateaux télé et les interviews. Ses idées et aussi quelques contre-vérités qu'il propage lui valent de nombreux adeptes sur internet. Qui est-il vraiment ? Marsactu a mené l'enquête.

Médecin réanimateur à l'AP-HM, Louis Fouché séduit de très nombreux internautes par ses déclarations au sujet de la crise sanitaire. (Photo : VA)

Médecin réanimateur à l'AP-HM, Louis Fouché séduit de très nombreux internautes par ses déclarations au sujet de la crise sanitaire. (Photo : VA)

“Appelez-moi quand vous êtes devant, la sonnette ne marche plus”. Il aura suffi d’un coup de fil de quelques minutes pour fixer presque dans l’heure un rendez-vous chez Louis Fouché. Depuis plusieurs mois, celui qui est réanimateur dans un service de l’AP-HM (Assistance publique – Hôpitaux de Marseille) prend la lumière. Ton incisif, propos décalés et éloquence remarquable, Louis Fouché est ce que l’on appelle en journalisme un “bon client”. En octobre dernier, il a été invité par Didier Raoult à tenir à l’IHU une conférence filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Depuis, il a été reçu par un certain nombre de médias friands de polémiques, dont CNews, Sud Radio ou encore le volontiers complotiste site de France soir. Ces interventions  ainsi que les vidéos qu’il diffuse lui-même sur Youtube  cumulent des centaines de milliers de vues, avec un pic astronomique de plus de 800 000 pour celle réalisée à l’IHU.

À chaque fois, Louis Fouché y critique vivement la politique sanitaire mise en place par l’État et, à ses yeux, soutenue par les médias. Il débat volontiers, même avec des figures controversées comme François Asselineau du parti souverainiste UPR ou encore le Marseillais Salim Laibi, un temps ** proche d’Alain Soral et Dieudonné. “Toxicité du masque”, “camp de confinement” et même, plus récemment, “vaccin qui peut rendre stérile”, ce médecin n’hésite pas à diffuser des idées qui ne reposent sur aucun consensus scientifique sérieux. Quand on l’interroge sur ces propos, Louis Fouché ne se démonte pas et a toujours une longue justification pour expliquer l’emploi de telle ou telle expression, même quand elles font l’objet de démenti cinglant. Début janvier par exemple, l’AFP s’adonnait à l’exercice au sujet du vaccin et de son prétendu risque pour la fertilité.

“Il fallait que j’aille voir la souffrance”

Installé dans le calme des quartiers Sud, l’homme pratique la permaculture dans le jardin et l’éducation positive dans la maison. Louis Fouché aime que les choses soient connectées entre elles. Il prône un regard interdisciplinaire. Médecin anesthésiste-réanimateur, il a dans un premier temps étudié la philosophie et l’histoire antique. “Je discutais avec des gens morts depuis 600 ans de ce qu’est la souffrance, la vie, le bonheur… Et puis je me suis dit que ce n’était pas réel, qu’il fallait que j’aille voir pour de bon ce qu’est la souffrance et si je pouvais faire quelque chose. Je n’ai pas été déçu”, romance-t-il, assis en tailleur sur un fauteuil, tasse de thé à la main.

Pourquoi la réanimation ? “Vous claquez des doigts et vous avez un scanner, des infirmières, des médicaments extrêmement puissants. Je n’avais pas conscience de ça à l’époque, mais ça procure une certaine griserie, c’était un peu magique !”, narre-t-il encore. Un temps médecin à l’Institut de lutte contre le cancer Paoli-Calmettes, il est touché par cette expérience “vraiment dure”. Louis Fouché entreprend alors un master d’éthique de la santé. Puis revient à la réanimation. Aujourd’hui, âgé d’une trentaine d’années, il exerce à la Conception, dans le service de réanimation du centre régional des grands brûlés. Spécialité sur laquelle il porte un regard plus que critique.

“Vous arrivez au bout de la course, il n’y a pas de projet thérapeutique. Les gens sont en réanimation parce qu’avant on n’a pas fait ce qu’il fallait. On se demande tout le temps si ça vaut le coup de continuer. La principale leçon de l’anesthésie-réanimation, c’est que la mort n’est pas forcément un échec”, ose-t-il sans hésitation. Médecin et philosophe, Louis Fouché a un avis tranché sur tout. Mais si sa spécialisation est aujourd’hui au cœur de la crise, son service n’est pas vraiment en première ligne.

“Une vision lointaine mais rassurante”

Son service a vu passer moins de 4 % des patients Covid de l’AP-HM. Il faut garder de l’humilité sur cette maladie surtout lorsqu’on a vu moins de 25 malades”

“Ce sont les derniers que l’on mobilise, et c’est normal il faut garder les grands brûlés, mais cela peut donner une vision déformée, lointaine”, essaye de recentrer un de ses confrères réanimateurs d’un autre service de l’AP-HM. “Son service a vu passer moins de 4 % des patients Covid de l’AP-HM. Il faut garder de l’humilité sur cette maladie, sur l’efficacité des traitements, surtout lorsqu’on a vu moins de 25 malades”, abonde un autre réanimateur des hôpitaux de Marseille.

À l’inverse, Louis Fouché défend une vision “tête froide”“J’ai des collègues qui ont vu déferler des malades Covid et qui sont restés tétanisés. Je salue leur travail mais ils le font dans un certain cadre contraint par la politique sanitaire. Or moi, je critique la politique sanitaire”, se positionne-t-il en surplomb. Une posture qui ne va pas sans rappeler celle de Didier Raoult, autre médecin marseillais iconoclaste et controversé. La renommée scientifique en matière de maladies infectieuses en moins. Comme pour Didier Raoult, le succès de Louis Fouché vient en partie de son côté “rassurant” à l’heure où les informations quotidiennes sont sinistres. “La nature humaine a besoin d’être rassurée. Alors il y a ceux qui rassurent, et ceux qui inquiètent. Mais la vie sans masque est dangereuse“, ne démord pas l’un des réanimateurs cités plus haut.

Principal angle d’attaque de Louis Fouché : le gouvernement met en place des mesures disproportionnées par rapport à la dangerosité de la maladie. Lui milite pour rendre aux Français leur liberté perdue et se focaliser sur le dépistage, l’isolement et le traitement des malades. Le tout en mettant en place des techniques à domicile qui permettraient d’éviter au maximum l’hospitalisation. Et s’il le faut, ouvrir plus de lits de réanimation pour prendre en charge les cas graves. “Sur l’ensemble des statistiques, c’est une maladie qui touche les gens âgés et ceux qui ont des antécédents. Dire que ça peut tomber sur n’importe qui, ce n’est pas vrai”, répète-t-il à l’envi.

Mais là encore, Louis Fouché se retrouve bien seul, dans sa discipline, à porter ce discours. “C’est oublier les 30 % qui ont moins de 80 ans. Il se trompe sur les chiffres. Ses idées sont dangereuses, ce qui nous a sauvés c’est le confinement. Nous étions au bout de ce que l’on pouvait faire avec les personnes qualifiées pour prendre les patients”, argumente-t-on du côté de la Timone.

“Le problème, ce n’est pas le Covid”

Recadré par l’AP-HM en décembre, il ne peut pas s’exprimer au nom de son employeur

Avant les fêtes, Louis Fouché a été convoqué par la direction de l’AP-HM, qui lui reprochait de nier publiquement la gravité de l’épidémie. “Une censure”, estime le réanimateur controversé, qui se dit “prêt à perdre son travail” pour ses idées. “Il n’a jamais été question de le licencier, nous souhaitions échanger avec lui et lui dire qu’il peut penser ce qu’il veut, mais qu’il ne peut parler au nom de l’AP-HM”, réajuste un porte-parole des hôpitaux de Marseille. Depuis, le réanimateur commence ses interventions en se démarquant de l’AP-HM, mais reste déterminé dans la mission qu’il s’est fixée.

“Mon but est de faire sortir la peur, la peur du virus, la peur de le transmettre, la peur de perdre son boulot”, s’emporte-t-il avant de déborder des questions sanitaires : “et la peur de finir avec une crypto monnaie gérée par la banque mondiale…” Une association d’idées à grandes enjambées dont on peine à déterminer la logique, mais que l’on retrouve par exemple dans le documentaire complotiste Hold up, que le médecin cite d’ailleurs spontanément en référence. Car c’est en fait tout le système de santé que Louis Fouché remet en question. Voire “le système” tout court. “Nos problèmes systémiques sont évidents, ce n’est pas le Covid”, jure cet homme qui peut en quelques minutes passer d’un calme déconcertant à une tempête intérieure.

Et le réanimateur d’évoquer à tour de bras “la prolétarisation de la médecine” pratiquée par des médecins qui ne sont que “les jouets de l’industrie pharmaceutique” et enfin, “les multinationales perverses et paranoïaques qui veulent tout l’argent et le pouvoir”. Bref, un discours bien plus anxiogène et problématique que le ton “rassuriste” qu’il prône pourtant.

Likes et cercle cœur

Toujours assis en tailleur, Louis Fouché a mis au point des techniques pour se calmer seul. “Slow down…”, se dit-il a lui même en inspirant profondément. “Il n’y a pas de raison d’avoir peur de tout ça. Il faut être conscient, pour pouvoir entrer en action.” Le médecin entend ainsi mener “une guerre de l’information”. Pour ce faire, il a créé le site Réinfocovid qu’il gère avec une quarantaine de personnes organisées en “pôles” ou en “cercles” dans toute la France : “cercle de la guerre de l’information” donc mais aussi “cercle de la coordination des collectifs locaux”, “cercle des médecins”, “pôle créer” avec des artistes, et même “cercle cœur”, constitué des membres les plus actifs de ce collectif, uni autour de la notion, chère à l’extrême-droite, de “réinformation”.

Bernard* en fait partie. Médecin généraliste et homéopathe, il refuse de voir Louis Fouché comme un “gourou”. “Pour que la réalité scientifique sorte il faut des types comme Louis Fouché. Il dit juste des évidences, ce n’est pas un gourou mais un homme nature et simple”, assure Bernard qui compare le réanimateur à Irène Frachon, lanceuse d’alerte dans l’affaire du Mediator.

Pour d’autres, agacés des sorties du réanimateur, “Louis Fouché se bat contre lui-même”.

24 000 abonnés pour la page “Réinfocovid”

“Il ferait mieux de prendre des vacances”, glisse une autre source parmi les gestionnaires de la crise sanitaire à l’AP-HM. Et une autre : “il dit quelques vérités, mais aussi beaucoup de conneries.” Mais peu importe l’avis des spécialistes, sur les réseaux sociaux, le discours de Louis Fouché se diffuse en masse et fait exploser les statistiques. En plus des centaines de milliers de vues de ses vidéos, la page Facebook de Réinfocovid comptabilise plus de 24 000 abonnements. Soit quasiment autant que la page de l’AP-HM. “Je suis plus connu par des gens qui ressentent intuitivement des choses qui ne vont pas dans la politique sanitaire. Ils trouvent un écho dans ce que je dis”, auto-analyse-t-il.

C’est précisément le cas d’Aude*, qui fait partie des fidèles soutiens du réanimateur de la Conception et détient un rôle clef au sein du projet Réinfocovid. Elle a découvert Louis Fouché en regardant CNews, durant le premier confinement. “Je ne sais pas pourquoi, mais je l’ai contacté directement. Je voulais participer, j’avais besoin d’agir, j’étais confinée chez moi et je ne trouvais pas de travail. J’ai été touchée par son discours, j’étais d’accord avec lui”, se remémore la jeune femme. Mais Aude ne parle pas vraiment du fond, plutôt de forme. “Sa bienveillance, sa manière de parler, le fait de vouloir relancer le débat démocratique”.

Figure de l’outsider

Pour Lucie Guimier, chercheuse à l’université Paris 8 qui a réalisé une thèse sur les “anti-vaccin”, la personnalité de ce médecin correspond parfaitement à “la figure de l’outsider du milieu médical, comme Didier Raoult”. Une figure “payante, qui a du succès aux yeux de la population, car son discours est crédible. Il va pouvoir expliquer de l’intérieur quelles sont les interactions entre les gens, qui tire les ficelles…” Mais ce genre de personnalité, explique la chercheuse, peut aussi “emprunter des pentes glissantes, rallier des idées ou des mouvements dangereux, sectaires.”

Certaines personnes répondent à un besoin de comprendre, une angoisse des gens qui se retrouvent face à une situation complexe. En plus, c’est un médecin, il a donc le vernis de l’institution.

Kevin Limonnier, chercheur

Chercheur dans la même université, Kevin Limonier s’est penché sur le conspirationnisme, le complotisme et les techniques de manipulation via les réseaux numériques. Le cas de Louis Fouché l’amène sur le même registre que sa collègue : “Certaines personnes répondent à un besoin de comprendre, une angoisse des gens qui se retrouvent face à une situation complexe. En plus, c’est un médecin, il a donc le vernis de l’institution. Mais il peut aussi y avoir un vrai phénomène de radicalisation, il faut voir où cela mène. Faire converger plein de choses permet de s’arranger pour former un logiciel de compréhension du monde… Quand il n’y a plus de lignes directrices claires, chacun essaye de tirer la couverture à soi.”

Adepte du décroissant Pierre Rabhi – régulièrement pointé du doigt pour ses liens avec l’anthroposophie, mouvance spirituelle liée à des dérives sectaires – Louis Fouché assure prendre la parole par conviction, et non pas pour servir des intérêts quelconques. “Je fais cela pour laisser un monde meilleur à mes enfants”, jure-t-il en précisant qu’il préférerait “être avec eux maintenant plutôt que de donner une interview à Marsactu”.

Mais ses idées peuvent facilement basculer dans l’extrême. Il n’hésite pas, par exemple, à comparer les médecins des services de réanimation à des nazis. “Leur travail ne consiste qu’à faire arriver les trains à l’heure. Mais c’est cela, l’extraordinaire banalité du mal”, tente-t-il. Dangereux manipulateur ou empêcheur de tourner en rond ? Sûrement quelque-chose entre les deux, même si chez Louis Fouché, il n’y a pas de juste milieu.

 

*Le prénom a été changé à la demande de l’interviewé(e)

** Ajout du terme “un temps” le 26/01/2021, Salim Laibi reconnait depuis quelques temps “s’être fait avoir par les escroqueries de Dieudonné et Soral”


Droit de réponse de Louis Fouché

À la suite de la publication, le 26 janvier 2021, de l’article “Derrière le masque de Louis Fouché, médecin anti-vaccin”, Louis Fouché nous a fait parvenir un droit de réponse, que nous publions ci-dessous en intégralité et sans modification, comme le prévoit la loi.

Nous tenons cependant à souligner que Louis Fouché porte à plusieurs reprises atteinte à la réputation de l’auteure, en lui prêtant une intention malveillante et en qualifiant son article de mensonger, calomnieux et diffamatoire. Nous contestons fermement ces imputations, et nous tenons prêts à en répondre devant la justice, même si tel n’est pour l’instant pas le choix fait par Louis Fouché, qui se contente d’aligner des accusations. Ce simple fait aurait pu nous conduire à refuser l’insertion de ce droit de réponse, comme nous le permet la loi. Dans un esprit d’ouverture, nous avons cependant décidé de faire droit à sa demande, dont le contenu ne mérite par ailleurs pas que nous nous engagions dans une longue procédure, mais appelle des observations de notre part, plus longues qu’à l’accoutumée.

En guise de préambule, on ne peut que s’étonner que Louis Fouché voie dans la “convivialité apparente” de l’auteure un “mode opératoire” pour “arriver à [ses] fins”. Doit-on en déduire qu’il aurait préféré que nous publiions ce portrait sans le solliciter, en opposition avec le principe de contradictoire que nous tentons de respecter chaque fois que cela est possible, ou en prenant soin de ne pas le remercier pour le thé offert ?

Nous reconnaissons ensuite une erreur, dans l’âge de l’intéressé, ce qui aurait pu faire l’objet d’une simple demande de rectification de sa part.

Pour le reste, nous maintenons l’intégralité de nos écrits. Il n’est par exemple pas contestable que le service dans lequel exerce Louis Fouché ne représente qu’une part très faible des lits de réanimation dédiés au Covid au sein de l’AP-HM. Libre par ailleurs à Louis Fouché de contester que France soir soit “volontiers complotiste”, qualificatif employé par une pétition contre la dérive du titre portée par le Syndicat national des journalistes et d’anciens journalistes du quotidien. Ou encore que le concept de “réinformation” ait été forgé par l’extrême-droite, quand la paternité du terme est attribuée à plusieurs anciens membres ou sympathisants du Front national.

Ensuite, nous constatons que Louis Fouché tente de présenter sa position sur les mesures sanitaires comme “nuancée et prudente”, omettant de nombreux aspects des textes vers lesquels il pointe. Dans celui sur la question centrale du masque, on lit par exemple sous sa propre plume que “peut-être vaut-il mieux au contraire laisser l’infection se faire (…) pour que nous soyons au diapason du monde dans lequel nous vivons, et non en conflit avec lui ” et qu’un des effets de son port obligatoire est “l’apparition de kapos aux ordres” – ce qui constitue sans doute une nouvelle référence à Hannah Arendt…

Enfin, il est de notre devoir de journalistes de mettre en garde les lecteurs de ce droit de réponse contre les allégations qu’il contient sur le lien entre le port du masque et les effets toxiques sur la santé du dioxyde de carbone, ainsi que le risque d’infertilité associé au vaccin développé par Pfizer. Nous renvoyons nos lecteurs aux nombreux articles de vérification sur le sujet, dont celui de l’AFP déjà cité dans notre article initial. Nous espérons qu’à défaut d’apporter une réponse crédible à notre article, ces éléments avancés par Louis Fouché permettront d’éclairer davantage le portrait que nous avons publié.

Texte du droit de réponse

Monsieur Le Directeur de la Publication,

Par la présente, Monsieur Louis FOUCHE entend exercer son droit de réponse qu’il m’a chargé de retranscrire, suite à un article qu’il estime caricatural paru dans votre journal à la date du 26 Janvier 2021 et clairement orienté contre lui, intitulé : « Derrière le masque de Louis Fouché, médecin anti-vaccin ». Il considère que les propos tenus par votre journaliste, Madame Violette ARTAUD, tendant manifestement uniquement à le discréditer aussi bien sur le plan personnel que professionnel, apparaissent comme étant particulièrement malveillants à son encontre.

Monsieur Louis FOUCHE, dont l’honneur et la crédibilité sont ici gravement mis en cause, tient à souligner que la tonalité de cet article, contraste fondamentalement avec la convivialité apparente dont votre journaliste a fait preuve à son égard au cours de leur longue conversation, ce qui de son point de vue, apporte un éclairage intéressant sur les modes opératoires utilisés par le journal MARSACTU pour arriver à ses fins.

De manière générale, l’article est hélas rempli d’erreurs factuelles, d’approximations en tous genres, d’incohérences et d’interprétations libres ne reposant que sur des affirmations péremptoires, infondées voir mensongères et honteusement calomnieuses et diffamatoires.

À commencer par ce simple fait, Monsieur Louis FOUCHE n’est pas «aujourd’hui, âgé d’une trentaine d’années», mais avait 41 ans au jour de l’interview qu’il a malencontreusement accepté de donner à MARSACTU. Interview consentie avec calme et hospitalité comme à son habitude. Il dément donc catégoriquement s’être emporté à quelque titre que ce soit, ce que certaines lignes suggèrent.

Aussi, sur la base d’un style lexical dorénavant classique propre aux courants de pensée dominants n’admettant pas la moindre contradiction ni réflexion critique, l’auteur de l’article n’hésite pas à le diaboliser en le présentant tour à tour comme un partisan des théories complotistes en faisant notamment écho aux interviews accordées au média en ligne France Soir, puis plus sentencieux encore, comme le gourou du collectif REINFOCOVID décrit à demi-mot comme un mouvement sectaire.

En guise de point d’orgue du portrait qui est brossé, l’article procède par amalgames douteux en mettant en scène un tabou médiatique classique laissant entendre que Louis FOUCHE serait proche de mouvements extrémistes, notamment de droite, avec la dose de souffre que ce genre de comparaison contient du fait de son association au racisme et à l’antisémitisme dans l’inconscient imaginaire collectif fantasmé. A titre d’illustration, plusieurs termes utilisés, sans la moindre source sérieusement vérifiable et dont certains sont à la limite de l’injure, sont particulièrement parlants :

« le volontiers complotiste site de France soir », « Le documentaire complotiste Hold Up » …« il refuse de voir Louis Fouché comme un gourou»,….. « lui valent de nombreux adeptes sur internet »,……« Adepte du décroissant Pierre Rabhi – régulièrement pointé du doigt pour ses liens avec l’anthroposophie, mouvance spirituelle liée à des dérives sectaires »….«contre-vérités qu’il propage», …..« uni autour de la notion, chère à l’extrême-droite, de “réinformation”, …….« Mais ses idées peuvent facilement basculer dans l’extrême »….. « Salim Laibi, proche d’Alain Soral et Dieudonné. »…. « Dangereux manipulateur »….. « Un discours bien plus anxiogène et problématique que le ton rassuriste qu’il prône…. « romance-t-il, »

Tout y passe…

D’autre part, l’article auquel il est répondu énonce d’autorité des phrases stéréotypées habituellement martelées et rabâchées en boucle dans le contexte sanitaire actuel. Elles ne vont pas sans rappeler la dialectique dogmatique habituellement utilisée par certains autres médias ou membres de la classe politique… à l’heure où les informations quotidiennes sont sinistres»…..Ou encore, «Mais la vie sans masque est dangereuse»….

Pour autant, les sources et données scientifiques concrètes, précises, sérieuses et probantes qui devraient être nécessairement associées à une tel discours, font manifestement défaut.

Ces techniques, prises dans leur ensemble, sont malheureusement devenues les moyens déloyaux classiques ayant pour finalité de délégitimer toute forme de discours et pensées critiques contradictoires.

En outre, l’article de presse s’appuie sur des rumeurs et propos tenus par des personnes qui semblent se positionner en opposants « courageux » du Docteur Louis FOUCHE dans son milieu professionnel, mais que MARSACTU n’hésite pas à promouvoir et mettre en avant, à l’appui de manœuvres de nature à porter atteinte à son image dans le cadre de sa fonction de médecin anesthésiste réanimateur.

En effet, MARSACTU ne les cite pas, mais n’hésite pas à rapporter les propos peu élogieux qui auraient été tenus par les intéressés, et qui laisseraient entendre qu’il serait incompétent dans l’exercice de ses fonctions de médecin anesthésiste réanimateur.

Dans ce contexte, Monsieur Louis FOUCHE entend rétablir la réalité de la position qu’il propose sur la base des éléments de réponse d’importance majeurs qui suivent.

A l’hôpital de la CONCEPTION, qui a accueilli à ce stade plusieurs centaines de malades COVID, un staff entre les réanimateurs et les services accueillant les malades COVID se réunit quotidiennement. Le Docteur Louis Fouché a donc participé à la prise en charge des patients hospitalisés en réanimation (bien plus de 25), et pris également part à l’intégralité des discussions sur les cas de COVID.

Précisément, il existe à ce jour (20 Février 2021), 51 places d’hospitalisation COVID + 4 places de réanimation COVID + 12 places de réanimation polyvalente pour les malades POST COVID (tests négativés et réanimation polyvalente).

Sur les questions entourant les mesures sanitaires actuellement mises en œuvre (Vaccination, Port du masque, Mesures restrictives de libertés….), contrairement à ce qui est écrit, Louis FOUCHE et les médecins et scientifiques du collectif REINFOCOVID ont toujours adopté une position nuancée et prudente. Ils estiment que ces mesures doivent faire l’objet d’une évaluation sérieuse de leur efficacité comme des effets/dommages collatéraux. Puis d’un choix eu égard à la balance bénéfice-risque (comme pour toute thérapeutique) afin de vérifier que ces mesures ne produisent pas plus d’effets délétères que de bénéfices. (Article R4127-40 du code de la santé publique)

Cette position, nuancée et ouverte à une réflexion commune et critique de la politique sanitaire, a été réaffirmée avec force au soutien de l’ensemble des interviews du Docteur Fouché comme celles des autres membres médecins et scientifiques de REINFOCOVID qui ont été amenés à s’exprimer. La balance bénéfice risque concernant le port du masque dans la rue et pour les enfants a été jugée défavorable par le collectif dans le cadre d’une évaluation sérieuse mis en place à ce titre. Sa position est donc de mettre fin à ces deux mesures injustifiées. En revanche, le collectif REINFOCOVID préconise des mesures ciblées efficaces et moins toxiques tel que le port du masque FFP2 pour les patients fragiles, au même titre que des confinements ciblés des personnes malades ou positives. En témoignent notamment l’article sur les masques publié sur le site de REINFOCOVID (https://reinfocovid.fr/science/pro-masques-ou-anti-masques/) ou le verbatim de son entretien avec la journaliste Jeanne Baron (https://www.youtube.com/watch v=7gdEUti5XgE) auxquels il est renvoyé pour de plus amples précisions.

Par ailleurs, le docteur Louis Fouché souligne qu’il ne dispose d’aucune chaine Youtube, aucun compte Twitter ou Facebook ou quelconque réseau social à son nom dans lesquels figureraient des vidéos publiques. La chaine Youtube intitulée « Dr Louis Fouché backup intégral » a été dénoncée à plusieurs reprises par lui-même et le collectif comme constituant une usurpation d’identité poursuivant un but diffamatoire. Les vidéos du Docteur Fouché sont minoritaires sur les réseaux sociaux et laissent la parole à de très nombreux autres contributeurs. En revanche, il est invité par de très nombreux médias alternatifs et youtubeurs. Il mobilise du temps et de l’énergie pour répondre au mieux à ces demandes d’entretiens. Une équipe de graphistes bénévoles ainsi que de scientifiques bénévoles relisent (comme en publication scientifique), et sourcent scrupuleusement les données scientifiques évoquées dans toutes les vidéos publiées par ReinfoCovid pour s’assurer de la qualité des données fournies.

Il existe en revanche une censure par les réseaux sociaux des vidéos du collectif REINFOCOVID. A ce jour, 5 vidéos, traitant des tests, des masques, des vaccins à ARNm ont été censurées sur Youtube avec des interdictions de publications.

S’agissant de la toxicité du masque, le journal MARSACTU semble ignorer la réalité et le sérieux de deux études allemandes et danoises sur le sujet. Il existe en effet de nombreuses inquiétudes, notamment de la part des pédiatres, des orthophonistes et des professionnels de la petite enfance quant aux effets néfastes du masque. Certains de ces articles sont publiés sur le site REINFOCOVID :

Le collectif enfance et liberté a écrit un texte de 20 pages sur le sujet : http://enfance-libertes.fr/bilan-de-limpact-du-protocole-sanitaire-sur-la-sante-des-enfants/

Articles sur les preuves scientifiques des effets toxiques sur la santé d’un excès de dioxyde de carbone (CO2) https://reinfocovid.fr/science/les-masques-co2-et-toxicite/
Article listant les risques pour les enfants liés au port du masque https://reinfocovid.fr/science/manifeste-pour-les-enfants/
D’autre part, les « camps de confinement » ont été évoqués par le Docteur Fouché en référence au député Randy Hillier (Canada) dans une séance au parlement dans laquelle il demande des précisions sur les camps de quarantaine.

(https://www.facebook.com/randy.hillier/videos/questions-whats-goingon/1041767169579615/)

Au Canada il y a bel et bien des centres de confinement :

https://www.latribune.ca/actualites/le-centre-de-confinement-ouvert-au-moins-jusquen-septembre-b3b45b32564b615b23ad6c4d62ea8fba

Idem pour l’Australie : https://au.ambafrance.org/COVID-19-Informations-pour-les-Francais-se-trouvant-en-Australie-FAQ

Dans la même veine, selon France bleu Isère, la Chine construit des centres de quarantaine:

https://www.francebleu.fr/infos/international/coronavirus-la-chine-construit-un-enorme-centre-de-quarantaine-1611122612

En Inde : un couple se marie dans un camp de

quarantaine :https://www.ledauphine.com/sante/2020/12/11/elle-se-marie-en-combinaison-dans-un-centre-de-quarantaine-apres-avoir-ete-testee-positive-au-covid

En France, il existe des centres sociaux de confinements pour le covid-19 :

https://www.francehorizon.fr/actualite/centre_social_de_confinement_covid19_le_reseau_associatif_se_mobilse

Les propos prétendument tenus par le Docteur FOUCHE selon lesquels la vaccination serait susceptible de rendre stérile, ont été totalement dénaturés. En effet, ont été évoquées les hypothèses de toxicité et les données troublantes des essais de Pfizer. Les hypothèses des Dr Wodarg et Dr Yeadon (ancien directeur de recherche de Pfizer) qui alertent sur le risque d’infertilité induite dans une lettre à l’agence européenne du médicament, ainsi que des données présentent dans le dossier d’AMM conditionnelle du vaccin, sont détaillées ci-après. A la page 5 du document de Wodarg et Yeadon, on peut lire: « This means that it could take a relatively long time before a noticeable number of cases of postvaccination infertility could be observed. » On retrouve ce document facilement accessible par un lien dans l’article de France soir sur le sujet (https://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-sars-cov-2-le-dr-wodarg-et-le-dr-yeadon-disent-stop).

D’autre part, dans le dossier D’AMM conditionnelle du vaccin Pfizer Corminaty (https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/comirnaty-epar-public-assessment-report_en.pdf), il est noté page 50 : Lors des essais chez l’animal, une mutiplication par 2 des pertes pré-implantatoires ont été notées dans le groupe des animaux vaccinés. Précisément, 9.77% de pertes pré-implantatoires de l’embryon ont été observés chez les rattes vaccinées par le vaccin Pfizer contre 4.09% chez les rattes ayant reçues le placebo. Il n’est pas dit si cette différence est significative. On ne peut pas interpoler la significativité sans connaitre les données brutes, qui ne sont pas disponibles. Pfizer justifie que ces pertes pré-implantatoire se situent dans la plage des données de contrôles historique de (5.1% ; -11,5%), sauf que 9.77% ne se situe pas dans cette fourchette.

Ce même constat d’altération des propos du Docteur FOUCHE s’impose au sujet de la mention d’une comparaison qui aurait été faite entre les médecins des services de réanimation et les nazis. A cet égard, il ne visait en aucun cas les médecins mais l’environnement technico administratif dans lequel ils évoluent en se référant à la philosophe et politologue Hannah ARENDT, bien connue entre autres pour ses travaux sur l’origine du totalitarisme et auteur de l’ouvrage EICHMANN A JERUSALEM.

Enfin, ce que le journal MARSACTU assimile opportunément à un recadrage de l’AP-HM, se trouve en réalité être un dialogue instauré de manière cordiale et constructive visant à clarifier la position de son institution et celle d’un citoyen porte-parole d’un collectif distinct.

Il existe aujourd’hui de nombreux points d’accord entre REINFOCOVID et l’AP-HM, comme de nombreux points de désaccords.

Compte tenu de l’intégralité de ce qui précède, il ne pouvait donc être question pour Monsieur Louis FOUCHE, de laisser sans réponse un tel écrit arbitraire résultant d’un reportage mené totalement à charge contre sa personne.

Par conséquent, il y a lieu de publier immédiatement le présent droit de réponse rectificatif. A défaut, Monsieur Louis FOUCHE se réserve la possibilité de prendre toute(s) mesure(s) propre(s) à la sauvegarde de ses droits, et notamment d’intenter une action en justice contre votre journal pour diffamation.

Je vous prie de croire, Monsieur Le Directeur, en l’assurance de mes sentiments distingués.

Maître Ludovic HERINGUEZ

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Joelle Joelle

    Assez inquiétant ce monsieur…
    N’aurait il pas un problème psychiatrique, je pense à une phase maniaque ?

    Signaler
    • Mathieu Trigon Mathieu Trigon

      C’est intéressant ce besoin de psychatriser ceux et celles qui dépassent du cadre…

      Signaler
    • Vitamines Vitamines

      Ahhh la belle époque stalinienne, quand on pouvait interner les opposants… Nostalgie (soupir..)

      Signaler
  2. jean-michel vola jean-michel vola

    Madame Artaud,
    Je voulais vous féliciter pour votre aricle : intelligible, bien formulé sur un personnage difficile à cerner à l’ecrit. Lui, Raoult, Peronne, etc…sont les gilets jaunes de la science et de la médecine. La connologie n’a pas de frontières, elle n’est pas réservée aux ignorants, et c’est cela qui est insupportable de la part de ces hommes qui sont sortis de l’espace du raisonnable où le doute a disparu. Ils se sont forgés des personnages pathologiques, et développent leur ressentiment comme dirait Cynthia Fleury.
    JM VOLA

    Signaler
    • margaux margaux

      “les gilets jaunes de la science”. Votre propos fleure bon le mépris social. Je ne suis pas sûr que ce ne soit que dans les discours de Fouché, Raoult ou Peronne que “le doute a disparu”. Des doutes, je n’en vois aucun chez les médecins médiatiques, la plupart des journalistes et des politiques qui répètent à longueur de temps qu’il faut confiner au maximum et que ce n’est qu’un des seuls moyens (avec le vaccin) d’enrayer l’épidémie.

      Signaler
    • nicolas brun nicolas brun

      Plutôt que “gilet jaune” je dirais plutôt les “trumpistes” de la science mais sinon entièrement d’accord JM VOLA

      Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      Je ne suis pas groupie de raoult et heureusement, mais lui n’est pas anti vaccin puisqu’il vaccine

      Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      je ne suis pas une groupie de raoult, mais il y a une “légère” différence raoult lui vaccine

      Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      Je suis solidaire du soutien à la Journaliste de Madame Artaud

      Signaler
  3. Freddo69 Freddo69

    Louis Fouché est un dangereux illuminé.
    Sa place n’est pas dans une réa.
    Il est une insulte à tous les médecins qui sz battent depuis des mois.
    Et bien entendu il refuse le débat public avec d’autres reanimateurs qui pourraient le mettre au pied du mur de ses inepties.

    Signaler
  4. nicolas brun nicolas brun

    Trop bien cet article ! Vous vous occupez des zozos (en étant gentil) de l’IHU après ? Stop the cono !

    Signaler
  5. Aamande1208 Aamande1208

    Première déception de Marsactu. Certes un sujet épineux mais la contres-arguments n´ont pas de sources, qui sont ces témoins ? le portrait de ce médecin est très orienté. Je pensais m’être abonnée pour profiter d’un vrai travail critique et d’investigation, pas pour lire des fables mainstream. Dommage

    Signaler
    • danielle danielle

      Je suis de votre avis. Ces commentaires fleurent déjà le parti pris. On aime se payer la tête des trublions. Ce n’est pas ce qu’on demande à la presse.
      Quant à l’avis de certains lecteurs….!!!!

      Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Cest un vrai travail d’investigation sur le personnage. La fable c’est lui qui la raconte : il ne travaille pas en unité covid. Il a un point de vue, c’est tout.

      Signaler
    • Castellan Castellan

      A danielle, l’avis de certains lecteurs vaut au moins autant que le vôtre.

      Signaler
    • Ulysse 13 Ulysse 13

      Entièrement d’accord, on croirait entendre les ministres macroniens

      Signaler
    • jojofresh13 jojofresh13

      je suis d’accord avec vous et trés déçu de cet artcle de Marsactu . Il est où le travail d’investigation ? Dommage…..

      Signaler
  6. Mireille Urbain Mireille Urbain

    Pour lutter contre le Covid, Fouché préconise la mise en place des mêmes mesures prises par la Chine. Dans nos pays occidentaux et rebelles, elles seraient inacceptées et constamment transgressées. La Chine a assigné à résidence la population de toute une ville de plusieurs millions d’habitants en faisant le nécessaire pour qu’elle soit approvisionnée, suivie, testée, etc. Lorsqu’on croise -hier rue Parades à la sortie des lycées- des dizaines d’ados sans masque et très groupés, lorsqu’on entend le bruit que font dix ou quinze personnes derrière le rideau baissé de resto ou de bistro dans mon quartier, qui pourrait faire accepter les contraintes à la chinoise?

    Signaler
  7. barbapapa barbapapa

    Internet a donné une tribune à tout un chacun, et il est normal d’y voir fleurir des esthètes, des gourous, des messies, des gens bien et des gens mauvais, des populistes, des chtarpés, etc.

    Signaler
    • Castellan Castellan

      Peut-être mais Fouché est médecin anesthésiste réanimateur à l’AP-HM, ça fait une différence il me semble au non droit à l’erreur et à la “connologie”.

      Signaler
  8. LuD92 LuD92

    Dans une période où nos politiques ne fixent aucun cap, sinon préserver leurs arrières, Fouché dit peut être des conn*, mais Delfraissy qui parle d’un ” virus diabolique et beaucoup plus intelligent qu’on ne le pense”, ne fait pas mieux. Delfraissy toujours, nous informe que les vaccins seront peu efficaces sur les variants … A t on besoin d’une parole rassurante ? Ou de vérité ? La vérité, bien fou qui croit la connaitre aujourd’hui.
    Si la situation sanitaire est inquiétante, la situation économique se dégrade – toujours pour les plus pauvres. Alors on se contente de chercher à être rassuré, et là, on ne manque pas de tribuns plus ou moins doués.

    Signaler
  9. MarsKaa MarsKaa

    Merci Marsactu pour votre travail si nécessaire.
    Ces personnages ont attiré à eux toutes sortes de personnes, dans tous les milieux sociaux et toutes les professions, de toute sensibilité politique.
    Ils ont fédéré des personnes qui ont pour point commun la défiance envers le pouvoir, envers “les medias” ou pour certaines simplement l’angoisse de la situation (peur de l’effondrement, peur de perdre son boulot, peur des bouleversements,…) angoisse qui conduit à faire l’autruche, ou à chercher des coupables, tant on craint ce qui se passe.
    Mais je vois que cela évolue. Des personnes au depart attirées par ces personnages et leurs discours “hors système” sont nombreuses aujourdhui à finalement devenir sceptiques, à exercer leur esprit critique sur ces personnages.

    Signaler
  10. Guillaume CLEMENTE Guillaume CLEMENTE

    Le ton de cet article est inquisiteur et de mauvais aloi.
    Nombreux dont ceux qui, comme moi, sont en accord de pensée avec le Docteur Fouché.
    Je suis déçu par votre journal qui reprend le discours gouvernemental ambiant.

    Signaler
    • Freddo69 Freddo69

      Quand on a vu 25 patients Covid en 1 an… on se tait.

      Signaler
    • RML RML

      Je ne trouve pas le ton inquisiteur. Ce n est pas parce qu on ne pense pas comme vous, qu on pense comme le gouvernement. Pardonnez moi, mais ce clivage binaire, le même que M.Fouché d ailleurs, ne rend pas compte de la complexité du monde. Cette article , pour ma part, l écrire pour comprendre “d’où” il parle, et contextualise très bien sa parole. Et souvent, le contexte eclzire le sens.

      Signaler
  11. julijo julijo

    Un peu de calme peut être est nécessaire. Pourquoi ce toubib particulier, dirait lui des conneries plus importantes que ce qu’on entend tous les jours à la télé ? il n’est pas en première ligne dans son service, certes, les médecins-experts de l’expertise télévisuelle le sont, eux ? non, pas plus que ça.
    Effectivement les « résosocio » permettent à tout un chacun de faire son petit commentaire en indiquant ses titres de gloire et sa profession et on a tous tendance à « écouter » ces gens là…. Qui sont « avertis » et on est à l’overdose d’infos sanitaires et médicales sur le sujet.
    Pour moi le drame ce ne sont pas ces « rebelles », toubibs, peut être en mal de reconnaissance qui s’expriment, le drame ce sont les infos « officielles » diffusées en large et en long, tronquées parfois, hésitantes souvent, et souvent également malheureusement contradictoires… ces tergiversations ouvrent la porte en grand aux théories diverses, sérieuses ou pas, réelles ou pas.
    Alors, on ne sait pas, on ne sait plus. Chacun avec son approche personnelle décide de croire ou de ne pas croire mais pas uniquement ces « rebelles », la crédibilité des gens –au pouvoir- qui devraient être transparents dans leurs infos, est nulle. Ils en ont trop dit, trop fait.
    Aujourd’hui, une seule préoccupation devrait nous animer, en tout cas, la seule qui m’anime, moi, c’est : se protéger, protéger les siens, les gens autour de nous. Et tenter de grappiller au fil des media quelques éléments d’infos.

    Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Il y a aussi des ingénieurs atomistes contre le nucléaire , des pacifistes qui passent leur temps à balancer de l’acide sur les forces de l’ordre , des écologistes qui prennent l’avion et des medécins contre l’allopathie. Vous me direz il faut de tout pour faire un monde. Il est contre les vaccins mais injecte à ses patients de bonnes doses de pas mal de choses dans le service où il exerce. Alors mon bon Louis , soyez en accord avec vos idées , orientez vous vers des médecines autres et vos angoisses méthaphysiques seront effacées. Son confrère Michel CYMES a trouvé un créneau dans la presse de santé , celle de ce bon Louis serait sûrement bien acceullie dans la revue Psychologie.

    Signaler
  13. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    SudRadio, CNews, Asselineau, Laibi, Rabhi, ok, tout est dir, ça fleure bon la France réac

    Signaler
    • CAT13 CAT13

      Vous oubliez l’interview de ce bon Louis FOUCHE chez Radio Courtoisie, radio d’extrême droite, ce monsieur semble l’esprit vif de la culture, mais beaucoup de certitudes également. J’ai l’impression pour l’avoir vu sur des vidéos qu’il se prend un peu pour un gourou avec ses adeptes, qui ne font preuve d’aucun discernement et sens critique lorsqu’on remet en doute sa bonne parole…

      Signaler
    • Betty13 Betty13

      Voir l’extrême droite…

      Signaler
  14. margaux margaux

    Comme souvent depuis des mois, vous avez clairement choisis de relayer la doxa sur le Covid. Tous ceux qui sortent de ce discours à Marseille, vous les gratifiez d’articles critiques et de mauvaise foi comme celui-ci. Votre titre annonce la couleur, Louis Fouché est un médecin “antivaccin”. Est-il réellement “antivaccin” ou seulement opposé à celui dont il parle? Auquel cas votre titre est trompeur. Vous citez Louis Fouché avec des formulations ironiques, ses propos se voient à chaque fois contrebalancés par des anonymes et vous les tirez toujours vers des catégories complotistes ou sectaires. Ensuite, quand vous précisez que Aude, soutient de Fouché, s’intéresse surtout à “la forme” de son discours, vous oubliez de dire que les deux chercheurs cités plus bas font exactement la même chose, sans rentrer dans le fond du débat. Il serait bien que les journalistes cherchent à favoriser une discussion sereine sur cette gestion de crise plutôt que de dénigrer tous ceux qui en ont une opinion critique et cherchent des alternatives. Vous pouvez critiquer Louis Fouché ou nuancer ce qu’il dit, mais prenez au moins au minimum son discours au sérieux sans l’assimiler de suite à du gloubi-boulga complotiste dont se délecterait les incultes.
    Rappelons que la France est un des rares pays à recourir à l’attestation de sortie dérogatoire et à mettre en place des couvre-feux si contraignants, tout ça avec des résultats sur la mortalité qui ne font pas rêver mais qui ont des effets sur l’économie très prégnants : qui touchent surtout les jeunes qui entrent sur le marché du travail et les commerçants, peut-être moins les journalistes salariés de Marsactu. Rappelons aussi que, malgré les propos de vos réanimateurs anonymes, l’âge moyen des décès en France se situe autour de 81 ans (soit un an de moins que l’espérance de vie moyenne) et que la majorité souffrent d’une ou plusieurs comorbidités.
    Quant à “Didier Raoult, autre médecin marseillais iconoclaste et controversé”, n’oubliez pas que son institut a mis en place à Marseille une capacité et techniques de tests les plus efficaces en France (quantité de tests, rapidité des résultats, surveillance génomique des variants, partenariats avec les marins pompiers pour les détections de SARS-CoV 2 dans les eaux usées ou avec des EHPAD etc.) et prôner dès le départ une prise en charge précoce des patients, à rebours des actions et des recommandations du gouvernement.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      D’abord ce n’est pas son institut , c’est celui qui a été payé avec nos impots. Il a sûrement orchestré le truc sans doute mais il est loin d’être l’inventeur, le metteur au point de l’ensemble des équipements et moyens et méthodes d’analyses.
      Puis, pas d’histoires, il est dans le système jusqu’au cou et depuis 15 jours il a bien fait machine arrière, et ses prédictions avec .
      Dieu n’est pas de ce Monde , ne jamais l’oublier

      Signaler
    • margaux margaux

      @Brallaisse. Ne me faites pas dire ce que j’ai pas dis. Sortez du cliché : personne prenant la défense de certaines actions/recommandations de Raoult = adorateur d’une divinité antisystème…

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      C’est vrai qu’il y a de l’ironie dans cet article et que l’on sent un parti pris. Celui des faits et des informations vérifiées peut-être… Moi cela ne me dérange pas que Marsactu (ou tout autre journal) ait (ou prenne) une position sur un sujet. Les lecteurs de Marsactu sont assez avisés pour la décrypter sans se la laisser imposer. Leurs commentaires en sont les preuves…

      Signaler
  15. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    L’ennui dans ce reportage c’est que les sources sont inidentifiables. C’est vrai que le journaliste peut et doit protéger ses sources. Tout de même, il serait intéressant qu’il y ait une contradiction…
    Toutefois nous pouvons dire que la ”crise sanitaire” depuis plus d’un an affole les populations et que les journalistes/publications peuvent être mis à rude épreuve.
    Toutefois le ”portrait” de ce médecin qui ”ré-informe” dans la tradition connue de la modification des informations me fait plus penser à la déviation propre à Orwell où son héros Winston Smith remanie le passé au profit d’une version ”officielle”. Nous en sommes arrivés là où n’importe qui, si il possède suffisamment de bagout et un vernis autorisé ou autoritaire à pignon (symbolique ou pognon) sur rue. Pour moi ce portrait permet aux lecteurs-trices de se faire une opinion dans ces temps troublés où les journalistes sont en premières lignes dans l’information.
    Après ce n’est qu’une question de liberté de conscience. Avoir une confiance méfiante vis à vis de la moindre information surtout si elle provient d’un média qui conforte nos biais de confort. Dont acte !

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      C’est un grand paradoxe que d’avoir toujours des candidats pour dire des âneries à visage découvert pendant que ceux qui savent se cachent…

      Signaler
  16. Ulysse 13 Ulysse 13

    Madame Artaud, votre article est globalement à charge et très orienté. Ce n’est pas le Dr Fouche et les visions alternatives qui sont dangereuses mais ce conformisme à la pensée unique qui de plus, est révoltant. Vous niez des faits indiscutables dont les conflits d’intérêt scandaleux et la dangerosité potentielle du pseudo vaccin PFIZER. En tant que journaliste vous seriez plus inspirée à défendre les lanceurs d’alertes au lieu de vous mettre au service des organisateurs d’une société mortifère, Orwelliene et sans avenir. Il est effectivement rassurant de rester dans le troupeau et d’hurler avec les loups, mais l’histoire nous apprend cependant que la résistance est toujours plus noble que la collaboration à de vils intérêts. MERCI au Dr Fouche et Réinfocovid pour avoir le courage de dénoncer ce qui doit l’être.

    Signaler
    • nicolas brun nicolas brun

      Va falloir redescendre un peu les illuminés

      Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Laissez la Résistance et la collaboration à leur place, dans l’histoire des années 1940.
      Blablater sur une chaine YouTube n’est pas de la Résistance.
      Refuser de mettre un masque n’est pas de la Résistance.

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Allez encore un Jean Moulin autoproclamé. Devant le nombre de “résistants” Gaston Defferre (contestable sur bien des points en maire ou ministre mais résistant entre 1940 et 1944) doit bien se marrer sous son rocher de St Pierre.

      Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      En tant que ministre il a fait une grande Loi
      La Loi Cadre (1956) préparant la décolonisation.

      Signaler
    • Vitamines Vitamines

      L’un de vos opposants, en vous répondant, écrit :”Laissez la Résistance et la collaboration à leur place, dans l’histoire des années 1940.”
      Eh bien non, il est toujours utile de rappeler que les premiers résistants, ceux de 1940, seraient qualifiés aujourd’hui “d’extrême-droite” compte tenu de leurs origines politiques (Action française, maurassiens, Croix de feu de Laroque, etc.) pendant que les collabos de a première heure, y compris ceux de collaboration active et idéologique, venaient presque tous de la gauche “antiraciste” des années 30, de la LICA (devenue licra), de la SFIO, etc. (et je ne parle pas du PCF aligné sur le Pacte G-S). Lire la somme de Simon Epstein, universitaire israélien : “Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance”, dont une bonne synthèse se trouve sur Wiki (https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_fran%C3%A7ais).

      Signaler
  17. Brallaisse Brallaisse

    Margaux ,
    D’abord ce n’est pas son institut , c’est celui qui a été payé avec nos impots. Il a sûrement orchestré le truc sans doute mais il est loin d’être l’inventeur, le metteur au point de l’ensemble des équipements et moyens et méthodes d’analyses.
    Puis, pas d’histoires, il est dans le système jusqu’au cou et depuis 15 jours il a bien fait machine arrière, et ses prédictions avec .
    Dieu n’est pas de ce Monde , ne jamais l’oublier

    Signaler
  18. Jacques89 Jacques89

    « …Quand il n’y a plus de lignes directrices claires, chacun essaye de tirer la couverture à soi.”
    Un bon résumé de ce que nous vivons avec le déferlement des toubibs sur les ondes alors qu’on se demande toujours ce qu’ils viennent y faire dès lors qu’ils ne savent pas grand choses. Comme dit l’autre : « vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent » et vu le résultat de la mortalité dans le monde, ceux qui savent ne sont apparemment pas dans les pays les plus développés.

    Signaler
  19. Paul_ Paul_

    Marsactu ne nous avait pas habitués à ce genre d’article : chasse au “complotiste”, culpabilisation par association (qu’est ce que ça peut faire qu’il discute avec l’UPR ?). C’est un peu dommage, on dirait Libé ou le Monde.

    Sinon, quand vous écrivez “Pour Lucie Guimier, chercheuse à l’université Paris 8 qui a réalisé une thèse sur les “anti-vaccin”, la personnalité de ce médecin correspond parfaitement à “la figure de l’outsider du milieu médical, comme Didier Raoult””, vous vous trompez assez lourdement avec cette comparaison. Didier Raoult n’est pas un “outsider du milieu médical” : il est professeur de médecine, c’est-à-dire le degré le plus élevé de la médecine institutionnelle en France, et l’Etat a financé à hauteur de plus de 100 millions d’Euros la création de l’IHU Méditerranée qu’il dirige depuis sa création…combien de professeurs de médecine ont été choisis pour créer ex nihilo un nouvel institut avec un tel budget ? Comme figure d’outsider, on fait mieux.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Raoult est un franc tireur, pas un outsider

      Signaler
  20. Mars1 Mars1

    Incroyable comme un article tel que celui-ci peut provoquer des réactions extrèmes, alors que plusieurs opinions y sont exprimées par des intervenants divers.
    Personnellement je ne l’ai pas ressenti comme hostile à ce médecin mais essayant de comprendre le personnage. Il semble que certains ne supportent pas qu’on fasse état des doutes qui existent sur des prises de position aussi tranchées que celles de L. Fouché.
    On peut contester le discours et certaines décisions du gouvernement, mais dans cette crise jusqu’à présent personne ne peut se targuer de détenir la vérité définitive.

    Signaler
  21. Jean Michel BERTRAND Jean Michel BERTRAND

    Combattre le virus c’est être un mouton, un covidiot, voire un collabo ! Nier la pandémie, sortir les pires âneries, c’est être un rebelle,voire un résistant ! Insupportable discours, surtout quand il est porté par des courants de droite et d’extrême droite,courants qui dans l’histoire ont toujours été du côté du bâton

    Signaler
    • margaux margaux

      Je ne pense pas qu’il soit opposé à combattre le virus, la question n’est pas celle de la finalité mais celle des moyens. Ce sont les moyens mis en place par le gouvernement qui sont du côté “du batôn”, pas ceux qui s’y opposent (en tout cas pas la majorité). Les moyens du gvt sont clairement de droite et d’extrême droite : faire passer les personnes pour responsables des reprises épidémique (relâchement pendant l’été, les fêtes etc.), mettre en place des couvre-feu à 18h avant même de rendre le télétravail obligatoire, arsenal policier sans précédent, attestations dérogatoire de sortie etc.
      Par contre concernant les mesures qui ne sont pas forcément du côté “du baton”, le gouvernement a été nul partout : tests, préservation et créations de nouveau lits, subventions pour l’analyse des génomes, tests aux frontières etc.

      Signaler
  22. François CAMILLERI François CAMILLERI

    .
    J’ai découvert ce mot “ultracrépidariens” au début de cette pandémie lorsque d’innombrables prétendus experts étaient invités par les medias à donner leurs avis, comme ils le donnent généralement sur tout et sans avoir de connaissances ou de compétences sur les sujets évoqués.
    Pierre Rabbhi, par exemple, n’a jamais propagé d’idées sectaires et l’Anthroposophie a été fondée par Rudolf Steiner, dont la méthode éducative des Enfants de la Terre a fait ses preuves.
    Pierre Rabbhi, l’Antroposophie, Rudolf Steiner, sont loin de m’être étrangers. Donc juger de ce Mr Louis Fouché sans avoir de notions médicales ou scientifiques me paraît très hasardeux et faire preuve d’un certain “ultracrépidarisme”

    Signaler
  23. Brallaisse Brallaisse

    Alors Margaux , quand vous avez des campagnes d’informations indiquant que le seul moyen immédiat pour se protéger et de protéger les autres sont ces fameux “gestes barrières” et que les gens ne les pratiquent pas , ce n’est pas être de droite ou de gauche , c’est être simplement abruti.Après la tribu des yakafaukon me fatigue face à un problème qui me semble d’une compléxité extrême.
    Compliqué , et comme le soulignait de Gaulle avec son “comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ?”. Trop de mesures , les gouvernants sont des liberticides, pas assez de mesures , c’est le foutoir . Chacun la sienne. Alors Margaux , si vous avez des solutions et non pas celles qui enfoncent les portes ouvertes , n’hésitez pas.
    Pour en finir entre ceux qui savent soi disant tout comme notre Raoul marseillais et ceux qui ne savent rien comme notre Louis , la vérité est sûrement entre les deux avec des dirigeants qui j’en suis convaincu font du mieux ou le moins mal possible .
    En Europe , tous ont une politique cousine voire similaire et cela n’est quand même pas un hasard , cela fait beaucoup d’extrémistes de droite et de droite au kimomètre carré imbéciles, et si les gens de gauche ou d’extrême gauche étaient des génies cela se saurait sûrement.
    Alors soyons un peu plus Larghissimo

    Signaler
    • margaux margaux

      Encore une fois Brallaisse, vous déformez mes propos. Je répondais à l’idée de Jean Michel Bertrand, assimilant Fouché à l’extrême droite en lui montrant que les mesures qu’on a prise rapidement et fortement en France le sont aussi… Il faut donc mieux à mon avis regarder la réalité concrète que fantasmer sur les liens probables de tel ou tel personnage qui permet de réfléchir sur les mesures sanitaires.
      Enfin, vous vous trompez en parlant de politiques cousines ou similaires. Certaines le sont en effet, mais les tendances politiques dominantes existent dans plusieurs pays ou régions à la fois. Aussi, la plupart des pays du Nord de l’Europe par exemple ne recourent pas au confinement comme la Suède (morts/hab équivalent en France) ou dans des versions très très allégées sans l’arsenal policier qui va avec comme la Norvège ou le Danemark (mortalité bien plus basse).

      Signaler
    • Magnaval Magnaval

      C’est vraiment désolant de continuer, face à la réalité des faits, à raconter n’importe quoi. Non, la Suède qui a, certes, un bilan chiffré similaire au notre (mais avec des conditions géographiques et sanitaires tout autres), a en réalité un bilan catastrophique si l’on compare à ses voisins qui ont confiné et imposé le masque. L’Allemagne nous “rattrape”, la différence ne tenant, de toute évidence, qu’à l’épisode de Mulhouse qui a accéléré le démarrage de l’épidémie dans le Grand Est. Quand à l’arsenal policier que vous dénoncez (une attestation électronique ?) , à voir l’attitude de nos concitoyens, il est visiblement encore très insuffisant, voire inexistant. Mais à vouloir jouer les Jean Moulin ou les Allende de comptoir, la clique des malcontents se ridiculise jour après jour.

      Signaler
  24. corsaire vert corsaire vert

    Quand les gourous s’en mêlent !
    Qu’un habitué des comptoirs tienne ce tels propos , normal, mais des médecins !!!! Peut être jaloux de la notoriété d’un autre mégalo qui prétendait avoir” inventé “la panacée” et espérait le Nobel ?
    Heureusement, machine arrière toute , cela commençait à devenir risqué.
    N’est pas Pasteur qui veut …
    Encourager la non vaccination alors que nous n’avons que cela pour le moment ,
    refus du port du masque et autres simulacres de libre citoyen, c’est un comportement de meurtrier avec préméditation .
    Heureusement que nous ne sommes pas à l’époque du BCG obligatoire ! Comment ,les gouvernants nous ont retiré la liberté de propager la tuberculose ? de quel droit ? atteinte aux libertés individuelles !!!
    Les seuls points d’accord, sont que les mesures gouvernementales sont inappropriées, non respectées , et que les labos, encouragés, font leur beurre à cette occasion , quitte à laisser filer l’épidémie …pour mieux engranger plus tard avec de belles surenchères bien juteuses .
    Alors en attendant, que chaque citoyen se prenne en charge en pratiquant les mesures barrière, et on évitera au maximum, avec nos petits moyens , de semer la mort autour de nous .
    Car c’est bien de cela qu’il s’agit, et je parle en connaissance de cause : voir mourir un proche de cette maladie ..je ne le souhaite à personne …

    Signaler
  25. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    CNews, Sud Radio France soir tous les médias que je boycotte!! puisqu’il compare les médecins des services de réanimation à des nazis, mais proche des nazis Alain Soral et Dieudonné. , pourquoi ne quitte t il pas ce métier!! enfin c’est à dire que ça paye . Adepte de pierre rabhi ( ce dernier a été très amis avec l’écrivain maurrassien Gustave Thibon, et qui en principe vit dans une vieille bicoque encore à voir ?) pourquoi réside t il dans des quartiers Sud
    En jouant sur tous les tableaux? Il prend un peu à l’un un peu à l’autre, un peu du raoult qui n’est pas complotiste mais qui “roule pour lui” et qui vaccine, ainsi il fait une philosophie et se crédibilise auprès de gens qui sont en détresse morale.
    Effarant LF interviewé par Salim Laïbi “Le Libre Penseur” proche de dieudonné et soral (surprenant car ce dernier déteste tout ce qui magrébin , de couleur etc.. j’irai pas me faire soigner les dents!!
    quant à LF, mon ORL qui exerce à la conception m’a dit que c’était un fou!! la réa avec lui j’aurais peur!
    Merci à Marsactu journal de qualité, pour cette excellent article

    Signaler
    • nathdemars nathdemars

      Oui tout à fait
      Un imposteur

      Signaler
  26. Rémy Bargès Rémy Bargès

    Un médecin philosophe manipulateur,grisé par sa propre image, qui a un avis sur tout et qui, sous couvert de rassurer ses semblables les entretient dans la suspicion, l’ignorance et le déni de la science, c’est juste insupportable.
    Ça me fait penser à quelqu’un…

    Signaler
    • nathdemars nathdemars

      Un imposteur

      Signaler
  27. nathdemars nathdemars

    Entre vérité et arrangements avec la réalité,lui et Raoult se préoccupent de leur égo sur dimensionné,certains y trouvent une explication rassurante sur une réalité qui l’est moins ,mieux vaut penser que l’Etat ment en permanence au lieu d’admettre l’évidence que notre Société, nos modes de vie , notre petit confort plein de gadgets futiles sont la cause de cette pandémie qui est loin d’être la dernière ( fonte des glaces et apparitions de nouveaux virus ) Tant pis pour l’humanité…

    Signaler
  28. Daniel Bourély Daniel Bourély

    Mouais. Il n’a pas inventé l’eau tiède, semble-t-il… Rien de social dans son discours, ni historique, ni économique…Un drôle de troll, pas très passionnant.

    Signaler
  29. Castellan Castellan

    “Vous arrivez au bout de la course, il n’y a pas de projet thérapeutique. Les gens sont en réanimation parce qu’avant on n’a pas fait ce qu’il fallait. On se demande tout le temps si ça vaut le coup de continuer. La principale leçon de l’anesthésie-réanimation, c’est que la mort n’est pas forcément un échec”, ose-t-il sans hésitation.
    Il vaut mieux ne pas tomber entre ses mains de médecin anesthésiste car en tant que réanimateur, il est plutôt pour la mort. Mais de telles déclarations devraient le faire radier par l’ordre des médecins.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      En effet cette formule un peu lapidaire fait froid dans le dos…

      Signaler
  30. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Après avoir lu tout les commentaires, le mien compris, j’en viens à constater combien la bête à picots n’attaque pas que les poumons.
    Faut prendre parti à tout prix, donner son avis malgré tout.
    Combien de virologue, d’épidémiologiste la France compte-t-elle? Bien sûr dans les médecins, spécialistes ou non, il s’en trouve certains qui me semble un peu déséquilibrés. Mais je crois que M. Fouché a trouvé un créneau qui lui permet de dire ce qu’il avait à dire dans un désert relativement ouvert. De plus cette ”crise sanitaire” oblige chacun et n’importe qui à prendre parti, à donner un avis, malgré tout.
    Dans ces circonstances, le calme ou le recul me semble important. Des messages contradictoires s’entrechoquent dans l’esprit de chacun. Puis nos biais de confort font le reste…! Pour nos ennemis (?) c’est du pain béni pour eux. Un petit virus, un gouvernement, un système mondial qui chancelle et l’homo sapiens s’affole pendant que les dominants dominent et font leur pelote.
    ****************************************************************************************
    Ressaisissez-vous!
    Évitez de prendre des vessies pour des lanternes.
    Faites comme les journalistes, assurez vous de vos sources plutôt que redire ce que vos amis, relations et autres ”followers” répètent. Vérifiez et, de temps en temps pensez contre vous.
    Cette pandémie est un excellent crash-test de santé mentale!
    Profitez en bien!

    Signaler
  31. Thierry Markey Thierry Markey

    Bon…
    J’ai payé 1€ pour découvrir votre site parce que j’avais été attiré par votre article sur le Dr Fouché.

    1€ perdu.

    Désolant de lire tous les poncifs que vous alignez comme de bons petits soldats.

    Au moins mon opinion est vite faite : Je me désabonne de votre torchon brun/noir.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Une opinion un peu vite faite, comme vous dites… Merci d’être passé

      Signaler
  32. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Je suppose qu’en publiant ce reportage intéressant et plutôt nuancé, Marsactu savait ce qu’il faisait : déclencher la machine à commentaires qu’on voit en général en surchauffe sur les réseaux sociaux, avec son cortège d’avis aussi définitifs que sans nuance, ses contrevérités sur la “dangerosité potentielle” (sic) du vaccin ou sur la situation suédoise, et l’indécence de ceux qui se qualifient de “résistants” parce qu’ils minimisent la gravité de la pandémie.

    Signaler
    • julijo julijo

      le reportage en lui même est intéressant, les commentaires donnent l’impression de lire les “micro-trottoirs” des chaines d’infos, ou effectivement certains -débats- sur les résosocio….
      Marsactu a-t-il mesuré l’impact ???? pas si sûr ! mais globalement navrant quand même.

      Signaler
  33. Louise LM Louise LM

    très déçue du ton ricanant et de la mauvaise foi de cet article
    Marsactu ne m’avait pas habituée à ça
    un exemple : Fouché aurait vu seulement 25 malades covid dans son service de réa? Mais l’immense majorité des médecins qui commentent tous les jours l’actualité du virus ne sont pas des soignants du covid
    tout est prétexte à persiflage,dans l’article
    de la critique , oui, mais pas sur ce mode

    Signaler
  34. Louise LM Louise LM

    A voir la dernière interview de Michèle Rivasi par un journal belge (!), on se dit qu’il y a peut-être dans cette crises des choses plus graves à dénoncer que les vidéos de Louis Fouché

    Signaler
  35. hervechik hervechik

    Beaucoup de débat dans les commentaires sur l’article et sa forme, son but, plus que sur M. Fouché et ses idées…

    Personnellement, je vous remercie pour cet article qui, c’est ma perception, donne la parole à cette personne tout en la relativisant à l’aide de faits. Les commentaires de ses collègues sont anonymes bien entendu. Certains y voient un parti-pris, je vois au contraire un volonté de rester ouvert d’esprit. Mais les faits sont les faits, la journaliste n’apportent pas de conclusions mais vous donne des infos pour vous faire une opinion.

    Dans l’ensemble il s’agit d’un éclairage sur un personnage et une mouvance, qui sont comme presque tout, ni tout blanc ni tout noir. Je trouve que c’est du bon travail.

    Signaler
  36. Vitamines Vitamines

    Les “journalistes” néo-staliniens et le “consensus scientifique”… Trop drôle. Mais, à la relecture, effrayant Marsactu. Et puis, se moquer des médias qui aimeraient la polémique et les bons clients comme Cnews et faire soi-même un long article à charge contre ce “bon client”, quelle incohérence.
    Et bien sûr l’étiquette qui se voudrait infamante de “conspirationniste”.. Comme si on nous disait tout et comme s’il n’y avait jamais eu de complot dans l’Histoire.
    Bref, ça ne vole pas très haut dans le journalisme ” de gauche”, qui finit souvent du (bon) côté du manche…

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      “Toujours privilégier l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare” (Michel Rocard au meilleur de sa forme).

      Signaler
  37. skan skan

    Les faits parlent d’eux-mêmes, il suffit de faire un tour sur le web pour s’apercevoir qu’il a également donné des interviews à Ema Krusi (représentante de QAnon en Europe selon Conspiracy Watch) et Thierry Casasnovas (youtubeur qui a fait l’objet de plusieurs signalements à la Miviludes et proche de Dieudonné).

    Côté médias, citons également Radio Courtoisie et Epoch Times (journal qui soutient entre autres Donald Trump et les politiques d’extrême droite en Europe).

    Signaler
    • CAT13 CAT13

      Exactement!

      Signaler
  38. RML RML

    Chère Violette, continuez à faire des portraits, et n’écoutez pas les réponses partisanes. l’art du portrait c’est bien ce que vous avez fait. Et je pense, qu’il est important, à Marseille, de faire des “portraits” des personnes médiatisées, comme Monsieur Fouché. Parfois un portrait écorne quelqu’un que vous aimez, et ça rend les gens furieux. Nous n’aimons tant l’information que quand elle dit comme nous…Vous ne changerez pas la nature humaine. Mais qu’il est difficile, aujourd’hui, de porter la contradiction. Le monde est devenu Noir et Blanc. Et d’une certaine manière, c’est bien ce que rend votre article : les propose de M.Fouché et des propos contradictoires. La tristesse ; c’est de lire les commentaires insultants sur le journal. Mais évidemment, les journalistes ne font que mentir, nous le savons bien. Si vous êtes indépendants, que vous n’appartenez pas à un grand groupe de presse, c’est pour devenir forcément le média d’un discours de l’autre camp. En écrivant cela, et je lis qu’on vous le reproche, vous ne “valez pas mieux” que Libé etc…vous basculez instantanément dans la catégorie des médias évidemment manipulés et “aux ordres”. C’est normal. c’est le discours même de la manipulation de la forme et non du fond. En tous cas, je vous remercie d’avoir le courage de publier ça. Car vous n’ignoriez pas, qu’à Marseille, “Fouché” est devenu une icône, et qu’y toucher, vous vaudrait le déchainement de ses nombreux partisans. Ne vous excusez pas et continuez à faire votre métier, parce que nous en avons besoin.

    Signaler
  39. Hubert VIALLET Hubert VIALLET

    Ce n’est pas en faisant des amalgame que la vérité jaillira !
    Ce qui m’importe c’est de comprendre pourquoi on a pas le droit de se faire sa propre opinion sans être traité de complotiste ?
    Les essais Discovery lancé début mars 2020 avec 4 candidats ont omis le traitement proposé par l’IHU, alors que d’autres ont été choisis. Pourquoi, finalement fin mars seule l’Hydoxichloroquine a finie par être intégrée, mais sans l’Azithromicine puis abandonné rapidement !!
    Il n’y a pas de traitement, ni curatif ni préventif seul le vaccin nous sauvera.
    Alors, Qui est complotiste ? j’aimerais bien savoir
    Hubert VIALLET simple citoyen

    Signaler
  40. Laurent Laurent

    L’article tourne un peu son objet en dérision. C’est délibéré et clairement annoncé dans le chapeau.
    Il ne relaie ni le discours dominant côté médias classiques, ni le discours dominant dans certains réseaux dit sociaux. Il apporte un éclairage un peu décalé à des lecteurs qui, à priori, disposent d’un bon esprit critique .
    La diversité des approches constitue la richesse de Marsactu.

    Signaler
  41. jasmin jasmin

    L’anesthésiologie est la spécialité de médecine la plus éprouvante. Les étudiants en médecine “normalement constitués” s’orientent vers autre chose. Il faut une concentration surnaturelle et en même temps, beaucoup de distance. Le pétage de plomb y est fréquent. Si on savait en allant au bloc opératoire pour se faire opérer qu’on aurait Louis Fouché comme anesthésiste, après avoir lu cet article, il est possible qu’on demanderait à reporter l’operation le temps qu’un autre anesthésiste soit de service.

    On pourrait penser qu’il cumule: anti-masque, anti-vaccin, anti toutes les restrictions, parle avec les gens morts depuis plus de 600 ans, se sent grisé avec des pouvoirs surnaturels au bloc, fait des interviews dans les réseaux Trumpistes, Qanon et extrême droite. Je note qu’il est toujours là et qu’on lui a juste demandé de baisser le volume des déclarations intempestives. C’est chouette le service public, on ne peut jamais être viré, et en plus, si on est anesthésiste, gynécologue ou ophtalmologue, on a toutes les chances de dire tout ce qu’on veut, où on veut, sur ses collègues et leurs méthodes et la situation sanitaire, jusqu’a sa retraite.

    Pourtant, la question est simple: qui veut revenir à sa vie d’avant decembre 2019, aller à nouveau au resto, embrasser tout le monde, aller au théâtre et au cinéma, ne faire du télétravail que s’il a envie, et sortir de sa prison à domicile s’il est à la retraite? Si oui, ce n’est vraiment pas une question d’opinion personnelle. Il faut que 75% de la population soit immunisée contre ce virus et ses variants, donc vaccinée, car la durée d’immunisation si on a eu le COVID (et donc fabriqué des anti-corps) est souvent beaucoup plus courte. Ensuite il faut renouveler le vaccin tous les ans. Les gens sont majoritairement volontaires maintenant, il faut accélérer le rythme. Tous les Américains seront vaccinés d’ici le milieu de l’été. Au rythme actuel de vaccination, en France, on aura fini fin 2023.

    D’ici là, une seule solution pour limiter la propagation le temps que les gens soient vaccinés: gestes barrières, c’est à dire: port du masque couvrant le nez et la bouche partout (y compris à domicile si avec personnes extérieures au noyau avec lequel on vit), lavage des mains au moins deux minutes avec soin entre les doigts et sur la “pince” qui touche les éléments, distance au minimum d’un mètre ou plutôt 1,50m comme le préconisent tous les autres pays entre deux personnes masquées, plus si un ne le porte pas. Et il faut tenir le temps que tout le monde soit vacciné. On en a marre? évidemment. Pensez à Anne Franck dans son cagibi pendant la guerre durant 761 jours. Vous y arriverez aussi. D’ici là, même si la majorité des morts du COVID sont les gens très âgés ou ceux avec comorbidités, ce sont les autres en apparence en super bonne santé, asymptomatiques la plupart du temps qui les envoient à la mort. C’est un meurtre déguisé et on arrivera rarement à prouver qui est le coupable. Est ce une raison pour le commettre? Allez, on tient encore un peu. On laisse les illuminés parler à ceux morts il y a 600 ans.

    Signaler
  42. Jacques89 Jacques89

    Pas facile de rester objectif devant autant de divergences avec la doxa professionnelle en action. Qui a raison ? Une chose est sûre : personne ne peut prétendre à détenir la Vérité tant que les lobbies actionnent leurs pouvoirs de conviction auprès de nos autorités à l’évidence incapables de prouver le contraire; Sanofi apporte le stigmate de cette incompétence. Gageons que, dans quelques années, à l’occasion de quelques « Cash investigation » ou « Envoyé spécial », nous saurons le fin mot de l’histoire. Pour l’heure, une majorité « moutonneuse » suit le mouvement sans trop se poser de questions. Elles sont pourtant nombreuses à ne pas avoir de réponse et comme au début de l’humanité quand il n’y a pas de réponse c’est forcément Dieu qui est à l’œuvre ; qu’il soit de Nazareth de Latche ou de Macronie. Les politiques ont encore un bel avenir devant eux ; l’esprit critique n’est pas né.

    Signaler
  43. pierre b pierre b

    Bravo Marsactu! Le droit de réponse du Dr Fouché démontre bien que votre article initial était justifié et visait juste.

    Continuez, et si il y a des poursuites en justice, on fera une cagnotte…

    Signaler
  44. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    Ce qui m’étonne c’est que le droit de réponse n’est pas signé du fouché, mais d’une personne qui écrit pour lui. Surprenant ? Pourquoi ?

    Signaler
  45. GlenRunciter GlenRunciter

    Vous êtes à la Conception, on est sur le point de vous endormir pour une opération chirurgicale, Louis Fouché vous glisse à l’oreille “la mort n’est pas forcément un échec…” C’est sympa de se dire que ce guignol a des adeptes qui trainent par-ci par-là !

    Signaler
  46. SudOfMe SudOfMe

    Whaff ! Intéressant … ou pathétique cet article , sa réponse et les commentaires des lecteurs.
    Si vous avez la possibilité, lisez :
    Le vrai du faux sur le mensonge, ce mal immoral et nécessaire qui cimente la société. Par Florence Rosier Le Monde Publié le 01 mars 2021
    Je ne sais pas pourquoi tout cela me fait penser à ce papier …

    Signaler
  47. ThereseDerrien ThereseDerrien

    Je n’ai jamais lu une “enquête” sur Marsactu aussi peu sérieuse. Vous partez avec une idée déjà préconçue de Louis et prenez tout ce que vous percevez allant dans votre sens pour décrédibiliser le personnage. C’est pathétique et je n’appelle pas ça du travail journalistique. C’est dommage car vous faites aussi de bonnes enquêtes, particulièrement au niveau de la corruption des politiques. Mais cet article, et le fait que vous ne vous remettiez même pas en question me désole et va me faire résilier mon abonnement.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      “Louis” (sic) n’a besoin de personne pour se décrédibiliser : il le fait très bien tout seul.

      Signaler
  48. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    Je suis trés déçue par Marsactu à propos de cet article
    C’est INDIGNE et MENSONGER ,sans nuances ,s’alignant
    sur la ligne du gvt

    Signaler
  49. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    QUI est Violette ARTAUD ? à quel titre elle parle ?
    je suis DEGOUTEE ..

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire