Les “marcheurs” marseillais appellent un rassemblement des “progressistes”

Invitation
Bref
Axel Lambert
6 Juin 2019 11

Via un communiqué de presse publié le 6 juin, une trentaine de “marcheurs“, dont les quatre députés LREM des Bouches-du-Rhône, lancent un appel à rassembler l’ensemble des “progressistes marseillais”. “Ce projet qui nous a unis pour la France, nous souhaitons le construire pour Marseille avec tous les progressistes marseillais car, et c’est une bonne nouvelle, il y a des progressistes partout!“, indique le texte.

Alors que le parti présidentiel hésite encore sur sa stratégie pour les municipales, et notamment sa tête de liste, la tribune réunit les tenants de différentes lignes. Ce texte peu clivant pose le constat d’une ville où “les inégalités s’accroissent” et qui “fonctionne toujours sur des schémas urbains archaïques”.


A la une

Les dossiers chauds du conseil municipal du 17 juin 2019
"Foisonnant, touffu... Un vrai jeu des sept familles avec du financier, des infrastructures, de l'école, de la santé, du sport, des parcs et des...
Enquête judiciaire : six membres de la vieille garde de Gaudin vont quitter la mairie
Une nouvelle fois, la visite de gendarmes au sein des services municipaux a des conséquences immédiates et ce, bien avant l'issue de l'enquête préliminaire...
“Difficile de séparer l’impact du nouveau rejet en mer d’Alteo et celui des boues rouges”
La semaine dernière, le CSIRM, le comité de surveillance et d'information sur les rejets en mer d'Alteo, a transmis au préfet un rapport de...
Marseille se met à la vignette anti-pollution mais ne s’en servira presque jamais
Attendue depuis plusieurs années, la petite carte a fait son apparition dans les arrêtés préfectoraux publiés début juin. On y voit une petite zone...
Un énième rebondissement dans les négociations fragilise la charte du relogement
À quelques jours du conseil municipal censé entériner le projet et après des dizaines de réunions sur le sujet (lire notre article), la charte...
Le Rassemblement national change de patron dans les Bouches-du-Rhône en vue des municipales
Au Rassemblement national, on les appelle les préfets. Contrairement à ce qui se fait dans d'autres formations politiques, les secrétaires départementaux ne sont pas...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. patrickpatrick

    tous les opportunistes vont pouvoir faire acte de candidature.

    Signaler
  2. julijojulijo

    les “progressistes” marseillais, c’est un peu comme la “gauche” !!
    On y met quoi en définition….
    le progressisme de macron ?
    de même que les “schémas urbains archaïques”…certes, ils le sont aujourd’hui.
    mais on attend toujours le nouveau monde promis…. et lrem au niveau de l’Etat ne fait pas la preuve d’un esprit très novateur…. les schémas archaïques subsistent bien.

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Entre le début de la phrase, “ce projet qui nous a unis pour la France”, et la suite, “les progressistes marseillais”, y aurait pas comme une contradiction ? Pas sûr que le “progressisme”, ce soit l’affaiblissement du Code du travail, l’accroissement des inégalités fiscales, l’absence de réponse à l’urgence écologique…

    Si c’est ça, le projet pour Marseille, LREM n’aura aucune difficulté à trouver un terrain d’entente avec Mme Vassal.

    Signaler
  4. leravidemiloleravidemilo

    Et oui, ce projet qui nous a tous unis pour la France, et l’a par ailleurs fractionnée la France, au plus Haut degré (et…ce n’est qu’un début… au rythme cadencé de la marche…) et on veut bien l’appliquer à Marseille qui, en matière de fractionnement, se pose là, au point de ne plus en être une cité et de devoir, par conséquent, ré inventer des citoyens d’un type nouveau (créer ou crever, c’est selon).
    Bon, “pour Marseille avec tous les progressistes marseillais car, et c’est une bonne nouvelle, il y a des progressistes partout, même à Marseille” elle est bien bonne et comprenne qui voudra! Allez Martine, Samia, Renaud, revient Karim, non mais… Profitez en, les inscriptions sont ouvertes, y en aura pas pour tout le monde et la date de clôture des inscriptions n’est pas donnée…( on fait comme le boss, on joue le maitre des horloges)
    D’autant que, l’article du Monde est probant, nous sommes trente, et personne pour “incarner” la chose, à croire que les marseillaises- ais soient toujours partant pour une incarnation (parions que les catholiques zombies y soient moins nombreux qu’ailleurs, ça peut le faire).
    Mais nous on est pas content du tout. Nous on veut bien Castaner qui, la dernière fois nous a fait le coup de l’oiseau migrateur vers la haute Provence, entre les deux tours (de piste) pour finalement aller se planquer sur un perchoir; Nous on veut bien Nunez, après ses dernières déclarations publiques genre c’est pas parce qu’il a eu la main arrachée qu’il s’agissait d’une violence illégale… (fermez bien la fenêtre même si vous créchez au 4ème…) Nous on veut bien une bonne et authentique incarnation. Ravier aurait sans doute préféré lui un autre (L)oiseau mais bon, on s’en fout de Ravier, enfin jusqu’à la prochaine ouverture des urnes. Comment ça après c’est trop tard? Mais ça fait déjà quelques temps que pour Marseille c’est trop tard non? Et c’est quand même pas pour ça que vous allez cesser de nous jouer le même film hein!
    Et puis on l’a bien compris, puisque le coup vient de “marcher” aux européennes, les progressistes, nous, contre les fachos, y a pas déraison que ça” marche” pas ici aussi, et de toute façon vous n’avez plus que ça en magazin alors…
    Bon, on l’aura compris, si l’habileté politique de Macron est bien réelle, elle ne crée rien chez sa soldatesque en terme d’imaginaire politique , encore mois sur le marécageux terrain marseillais; ça n’infuse rien, ça n’imprime pas, ça duplique point, et ça tente sa chance. Les marcheurs ont du mal à planter leurs radicules, à prendre leur envol, en sont réduits au point de pleurer l’absence de Castaner et consorts qui ne descendrons pas de leur perchoir chèrement acquis. ça va donc dépendre quand même de l’équipe d’en face; espérons que le match ne soit pas trop nul!

    Signaler
    • Input-OutputInput-Output

      En l’absence de pouce levé, je like !

      Signaler
  5. Input-OutputInput-Output

    Ah ah ah… Il y a deux jours, Saïd Ahamada, qui ne doit son poste de député qu’à son opportunisme et son patronyme, déclarait qu’il n’y aurait pas d’alliance avec LR. Et maintenant, LREM ratisse (à nouveau) le plus large possible en recrutant tous les “progressistes”… Malheureusement, tout ceux qui continueront à se lamenter des mensonges de nos “politiques” ne feront pas une majorité et iront au mieux grossir les rangs des abstentionnistes…

    Signaler
  6. OpiniatreOpiniatre

    LREM devra choisir. Leur fanstasme serait de grouper autour d’eux des modernistes de gauche et de droite (de Muselier à Ghali), mais le glissement à droite de LREM et ses convictions écolos bien récentes ne leur permettront pas de prétendre à ce rôle. Sauf quelques ralliements individuels seraient possibles, et on sait qu’ils n’apportent pas grand chose, sauf à discréditer encore plus les ralliés. Au final, soit ils iront au secours de Vassal, ce qui peut-être assez efficace mais guère “progressiste”, soit trouveront des passerelles avec les gens qui se bagarrent pour que cette ville progresse réellement (collectifs, écolos, gauche non-guériniste). LREM peut aussi se couper en deux, c’est arrivé à d’autres, dans l’ancien monde.

    Signaler
  7. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    INPOU-POUPUT , un petit carton jaune , pourquoi petit d’ailleurs, pour votre réflexion sur le patronyme de Saïd Ahamada.
    Que vous le trouviez opportuniste pas de problème, mais pour le reste….

    Signaler
  8. Félix WEYGANDFélix WEYGAND

    Moi je trouve que la perspective d’avoir comme tête de liste un gars qui s’appelle Saïd Ahamada MAIS AUSSI qui a une solide expérience administrative en collectivité territoriale et une bonne formation, ET ENCORE qui vient des quartiers nord avec des racines familiales dans l’importante mais méprisée communauté d’origine comorienne de notre ville ET QUI EN SUS dit qu’il ferait volontiers tandem avec une femme issue des rang des Verts… C’EST BIEN !!
    “Opportuniste” … honnêtement quand on est caché derrière une pseudonyme on peut avoir un peu de décence avant de s’attaquer comme cela à quelqu’un sur son nom !

    Signaler
    • TaramaTarama

      Dans tout ce que vous dîtes, seule la ” solide expérience administrative en collectivité territoriale et une bonne formation” est véritablement une qualité.

      Pour le reste, qu’il “s’appelle Ahamada”, qu’il “vienne des quartiers nord”, qu’il soit “membre d’une communauté importante mais méprisée”, n’en sont pas, au sens politique du terme. On peut être tout ça et être incompétent (ou pire).

      Pour le tandem avec Michèle Rubirola-Blanc donc, ça c’est de la stratégie.

      Et sinon, quelles sont ses idées à ce Monsieur ? Parce qu’au niveau national, on a compris que ça traitait les problèmes sociaux à coup de novlangue et de flashball.
      Et en local, pour ou contre la privatisation du patrimoine public ? Pour ou contre le bétonnage de la ville ? Pour ou contre les PPP ? Etc.etc.

      Signaler
  9. Félix WEYGANDFélix WEYGAND

    Bien sûr Tarama. Mais c’est quand même important d’avoir des élus qui ne soient pas tous des “notables” profession libérale, universitaire ou héritier de cliniques… Et dans une ville cosmopolite c’est “normal” que la representation ressemble à la population. Enfin souvent les “représentants de la diversité” ont été cooptés par les élites en fonction de leurs simple “bonne mine” et de leur docilité… là on a un gars qui revendique le leadership dans son camp, il veut être candidat pour être Maire de Marseille et montre ainsi que c’est possible à tous ceux et à toutes celles (de toute opinion politique), qu’on ne doit pas s’interdire de le faire. Je dis juste que c’est bien.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire