Le Sénat adopte la proposition de loi de Bruno Gilles (LR) sur l’habitat indigne

Votée
Bref
Julien Vinzent_
12 Juin 2019 6

Le Sénat a adopté dans la nuit de mardi à mercredi la proposition de loi de Bruno Gilles « visant à améliorer la lutte contre l’habitat insalubre ou dangereux ». L’élu LR marseillais, par ailleurs candidat déclaré aux municipales, s’est félicité dans un communiqué de l’unanimité autour du texte qui a reçu le soutien du gouvernement, ce qui témoigne selon lui de sa « faculté de rassemblement ».

Parmi les mesures validées, on compte le renforcement des amendes en cas de non respect du permis de louer, qui sera expérimenté à Noailles, et l’accélération de certaines expropriations pour cause d’insalubrité ou la possibilité pour les associations de se constituer partie civile, avec l’accord des locataires (voir le dossier sur le site du Sénat).

Le texte, déposé en décembre, a cependant fortement évolué sous l’impulsion des sénateurs, avec l’abandon de certaines propositions mais aussi des mesures nouvelles. La sénatrice marseillaise Samia Ghali (PS) a par ailleurs fait adopter le principe d’un rapport sur la « sous-utilisation » de la consignation des allocations logement par la CAF en cas de logement indécent. Le texte doit désormais être examiné par l’Assemblée nationale.


A la une

Au 22 rue des Feuillants, l’habitat indigne entre les mains de la justice
Mise en danger de la vie d'autrui, conditions d'hébergement incompatible avec la dignité humaine, refus délibéré d'exécuter les travaux prescrits, perception de loyers, refus...
La plateforme de prise de rendez-vous Doctolib s’impose à l’AP-HM
En quelques clics, il est maintenant possible de réserver son rendez-vous médical avec plus de 100 praticiens de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille...
[Ô mon bateau] Faute de casse, des vieilles coques à l’abandon
Au large de la rade marseillaise, les plongeurs s'en donnent à cœur joie. À une quinzaine de mètres de profondeur, ils peuvent nager le...
À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste
"Je suis fatigué de ces négociations. J'ai besoin de mes sous. J'ai l'impression que c'est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié...
[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Vincent Squale VertVincent Squale Vert

    Le monde à l’envers…. Ils ne font rien à Marseille, ne transfèrent à la caf aucun diagnostic technique réalisé parle SCHS(en font-ils d’ailleurs ?) et qu’un ou deux rapports à l’ars pour chaque CODERST (à mettre en rapport avec la volumétrie de la problématique) , et demandent une nouvelle fois aux autres de faire et les incriminent presque… Heureusement que l’ars et la caf font à la place de la ville et de ses élus !!!

    Signaler
  2. Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

    À quand une loi contre les élus qui se réveillent avec quinze ans de retard quand l’irréparable est arrivé ?

    Signaler
    • Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

      Il n’y a pas que l’habitat qui soit indigne à Marseille…

      Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Il y a ainsi un tweet extraordinaire de M. Gilles, qui ferait rire si ce n’était pas tragique : « Dans la droite ligne de la lutte contre l’habitat indigne, que je mène depuis maintenant un mois en tant que Sénateur de Marseille, en lien avec les autorités locales, je vous annonce aujourd’hui quatre nouvelles actions concrètes (…). » Il est daté du 18 décembre 2018 (https://twitter.com/brunogilles13/status/1075119778946256898)

      Le type n’a même pas honte de reconnaître que le sujet lui a totalement échappé de 1995 à novembre 2018… et est devenu un objet de « lutte » « depuis maintenant un mois », c’est-à-dire, en clair, depuis qu’il y a eu 8 morts.

      Signaler
    • Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

      CQFD

      Signaler
  3. BrallaisseBrallaisse

    Vu la démarche du personnage , il va donc nous pondre une proposition de Loi sur l’insalubrité des écoles marseillaises, sur les transports, la propreté , la pollution, sur le code de bonne conduite des élus.
    Il est né le Divin Enfant
    Jouez haut-bois, résonez musettes.
    Il est né le Divin Enfant,
    Chantons tous son avènement.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire