Le projet de reprise de six McDo, dont celui de Saint-Barthélémy, suspendu

URGENT
Bref
Jean-Marie Leforestier
9 Août 2018 1

Le projet de reprise de six restaurants McDonald’s a été suspendu, a-t-on appris ce jeudi auprès de l’avocat du comité d’entreprise (CE), Ralph Blindauer. Cette cession devra donc attendre la décision du tribunal de grande instance, dont l’audience aura lieu le 20 août. Il étudiera une requête des salariés visant à annuler ces ventes. L’avocat avait déposé de nouveaux éléments avec notamment le rapport du cabinet Technologia pour le CE qui a conclu, comme l’a raconté La Marseillaise, à un “risque d’échec très élevé” du projet de reprise.

“Il s’agit d’une affaire frauduleuse, je plaiderai en ce sens et il ne faut pas que des choses irréversibles se produisent avant”, explique Ralph Blindauer. Quant aux salariés, après la tentative d’immolation de l’un d’eux dans le restaurant de Saint-Barthélémy (lire notre article), ils ont décidé d’occuper les lieux et y resteront même après la décision de suspension du tribunal. “Nous souhaitons que McDonald’s France s’assoie autour d’une table avec nous. Nous ne bougerons pas avant. Ce sont les seuls à prendre les décisions”, jure Christophe Lomonaco, délégué syndical CFE-CGC rejoint par une employée : “Il faut qu’ils débloquent la situation, il est inconcevable qu’une multinationale mette au chômage 77 employés.”

1
commentaires

A la une

À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
Pourquoi l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche traîne
Les commerces de l'escale Borély passent une nouvelle saison sans pouvoir ouvrir le dimanche. Le centre commercial du Prado connaît un premier été sans...
En période de pic comme le reste du temps, Marseille à la traîne pour réguler la voiture
Pendant deux semaines, la donne a changé. Pour décourager les visiteurs de passage de circuler en voiture, le tarif des horodateurs a été doublé,...
Après des mois de conflits, la cession du McDonald’s Saint Barthélémy frôle le drame
Sur la terrasse du McDonald's de Saint Barthélémy, ce mardi après-midi, le temps s'est comme arrêté. Une trentaine de salariés de ce fast-food des...
Agression au McDo de Saint Barthélémy : coup de pression ou “délinquance de droit commun” ?
Un fait, deux interprétations. Ce dimanche, aux alentours de 22 heures, deux femmes accompagnées de leurs enfants entrent dans le restaurant McDonald's de Saint...
  1. Germanicus33Germanicus33

    Mc Do doit respecter ses salariés: l’entreprise n’est rien sans eux. Ces gens ne doivent pas être traités comme des citrons pressés !
    Le tribunal doit leur rendre justice !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire