Le projet de reprise de six McDo, dont celui de Saint-Barthélémy, suspendu

URGENT
Bref
Jean-Marie Leforestier
9 Août 2018 1

Le projet de reprise de six restaurants McDonald’s a été suspendu, a-t-on appris ce jeudi auprès de l’avocat du comité d’entreprise (CE), Ralph Blindauer. Cette cession devra donc attendre la décision du tribunal de grande instance, dont l’audience aura lieu le 20 août. Il étudiera une requête des salariés visant à annuler ces ventes. L’avocat avait déposé de nouveaux éléments avec notamment le rapport du cabinet Technologia pour le CE qui a conclu, comme l’a raconté La Marseillaise, à un “risque d’échec très élevé” du projet de reprise.

“Il s’agit d’une affaire frauduleuse, je plaiderai en ce sens et il ne faut pas que des choses irréversibles se produisent avant”, explique Ralph Blindauer. Quant aux salariés, après la tentative d’immolation de l’un d’eux dans le restaurant de Saint-Barthélémy (lire notre article), ils ont décidé d’occuper les lieux et y resteront même après la décision de suspension du tribunal. “Nous souhaitons que McDonald’s France s’assoie autour d’une table avec nous. Nous ne bougerons pas avant. Ce sont les seuls à prendre les décisions”, jure Christophe Lomonaco, délégué syndical CFE-CGC rejoint par une employée : “Il faut qu’ils débloquent la situation, il est inconcevable qu’une multinationale mette au chômage 77 employés.”


A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Germanicus33Germanicus33

    Mc Do doit respecter ses salariés: l’entreprise n’est rien sans eux. Ces gens ne doivent pas être traités comme des citrons pressés !
    Le tribunal doit leur rendre justice !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire