Le président de l’OM envisage des investissements en baisse si le club ne gère pas le stade

Menace
Bref
Benoît Gilles
16 Mai 2018 1

Les négociations sont en cours mais l’ambiance tendue. En charge du partenariat public-privé du Vélodrome et de sa gestion, la filiale de Bouygues Arema a engagé des pourparlers avec l’Olympique de Marseille pour partager la gestion du stade. Invité de la matinale de France Bleu Provence, conjointement au maire de Marseille, le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud est revenu sur ce bras de fer en précisant : “On a compris que le stade n’était pas à vendre. Ce n’est pas un problème pour nous. Il y a d’autres solutions pour faire en sorte que l’OM soit l’opérateur du stade Vélodrome. C’est essentiel pour nous“.

En cas d’échec des négociations en cours, le président de l’OM agite désormais une menace : “Si cela ne devait pas se produire, alors on en tirerait toutes les conséquencesNous afficherions une ambition moindre et des investissements moins importants. Ce serait dommage pour les Marseillais et leur équipe“. Un jour de finale de coupe d’Europe, c’est un avertissement qui peut avoir une certaine portée.

1
commentaires
Source : France Bleu Provence

A la une

Le parc national des Calanques fait tout un plan de ses merveilles et horreurs sous-marines
Le plongeur remonte sur le bateau et attrape sa feuille blanche et une règle. Il fait un croquis des reliefs marins avant de replonger...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
Pourquoi l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche traîne
Les commerces de l'escale Borély passent une nouvelle saison sans pouvoir ouvrir le dimanche. Le centre commercial du Prado connaît un premier été sans...
En période de pic comme le reste du temps, Marseille à la traîne pour réguler la voiture
Pendant deux semaines, la donne a changé. Pour décourager les visiteurs de passage de circuler en voiture, le tarif des horodateurs a été doublé,...
Après des mois de conflits, la cession du McDonald’s Saint Barthélémy frôle le drame
Sur la terrasse du McDonald's de Saint Barthélémy, ce mardi après-midi, le temps s'est comme arrêté. Une trentaine de salariés de ce fast-food des...
  1. libegafralibegafra

    “Pas à vendre” c’est la première phase idéale d’une vente juteuse.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire