L’OM rêve toujours de gérer le Vélodrome en direct

Vu sur le web
Bref
Benoît Gilles
9 Fév 2018 1

Les Jours entame une nouvelle série, Massilia foot system, sous la plume de Michel Henry, ancien correspondant de Libération sur le Lacydon. Le deuxième épisode de son « obsession » est consacrée au stade vélodrome et aux négociations toujours en cours entre l’Olympique de Marseille et Arema, la filiale de Bouygues, gestionnaire du stade dans le cadre du partenariat public-privé pour 35 longues années.

Au départ, le contrat de PPP a été conçu pour pouvoir s’ouvrir un jour au club résident. Et depuis cet été, le nouvel actionnaire du club Frank McCourt a repris des négociations exclusives avec le club. Objet : « passer un contrat avec le consortium qui offrirait 100 % de l’exploitation à l’OM, pendant qu’Arema continuerait ses autres fonctions, notamment dans l’entretien du stade ». Problème : l’accord prévoirait forcément une redevance puisque Arema doit verser à la Ville près de 12,5 millions d’euros chaque année, produit de cette exploitation. Un montant qu’elle peine à réunir. Depuis cet automne et la transmission par Arema des résultats d’exploitation, l’OM est censé faire une offre, qui tarde.

1
commentaires
Source : Les Jours

  1. ptit-marinptit-marin

    et alors? vous auriez payé vous un nouveau stade sur vos « impôts locaux », si toutefois vous en payez à marseille?

    la ppp est et reste la meilleure solution.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire