L’OM rêve toujours de gérer le Vélodrome en direct

Vu sur le web
Bref
Benoît Gilles
9 Fév 2018 1

Les Jours entame une nouvelle série, Massilia foot system, sous la plume de Michel Henry, ancien correspondant de Libération sur le Lacydon. Le deuxième épisode de son “obsession” est consacrée au stade vélodrome et aux négociations toujours en cours entre l’Olympique de Marseille et Arema, la filiale de Bouygues, gestionnaire du stade dans le cadre du partenariat public-privé pour 35 longues années.

Au départ, le contrat de PPP a été conçu pour pouvoir s’ouvrir un jour au club résident. Et depuis cet été, le nouvel actionnaire du club Frank McCourt a repris des négociations exclusives avec le club. Objet : “passer un contrat avec le consortium qui offrirait 100 % de l’exploitation à l’OM, pendant qu’Arema continuerait ses autres fonctions, notamment dans l’entretien du stade”. Problème : l’accord prévoirait forcément une redevance puisque Arema doit verser à la Ville près de 12,5 millions d’euros chaque année, produit de cette exploitation. Un montant qu’elle peine à réunir. Depuis cet automne et la transmission par Arema des résultats d’exploitation, l’OM est censé faire une offre, qui tarde.

Source : Les Jours

A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ptit-marinptit-marin

    et alors? vous auriez payé vous un nouveau stade sur vos “impôts locaux”, si toutefois vous en payez à marseille?

    la ppp est et reste la meilleure solution.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire