Le président de la Société des eaux de Marseille cédera sa place en juin

Départ
Bref
Adrien Simorre
14 Nov 2018 2

Dans le cadre d’une présentation de la gouvernance de la Société des eaux de Marseille (SEM), son président Loïc Fauchon a annoncé qu’il quittera la société en juin 2019, rapportent Les nouvelles publications. À la tête de l’entreprise depuis 27 ans, il avait aussi pesé dans l’accueil à Marseille en 2012 du Forum Mondial de l’eau, organisé par le Conseil mondial de l’eau dont il était alors le président. Celui qui a développé la présence internationale de la SEM, notamment en Afrique, évoquait volontiers son engagement international en faveur de la “cause de l’eau”, comme lors de sa mission de rapporteur spécial à la Cop 22 (La Provence).

Plus récemment, il avait été mis en cause sur les conditions d’attribution de marchés de l’eau et de l’assainissement de la communauté urbaine Marseille Provence métropole en 2013. Le parquet national financier mène depuis 2017 une enquête pour trafic d’influence, de favoritisme et de prise illégale d’intérêts. C’est dans ce cadre que Loïc Fauchon avait alors été entendu sous le régime de la garde à vue (voir notre article).

La SEM, filiale de Veolia, est en charge de la distribution de l’eau potable à Marseille depuis plus de 50 ans, et cumule des marchés dans 70 collectivités de la région PACA. Une période de transition était ouverte depuis le dernier conseil d’administration d’avril, qui avait vu la désignation de Sandrine Motte au poste de directrice générale de la SEM. Le nom de celui qui succédera à ce poste hautement stratégique n’a pas été évoqué.

Source : Les Nouvelles Publications

A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Est-ce bien celui qui est président du conseil d administration de la Safim ?
    Si cela est le cas, comme le monde est petit à Marseille ?

    Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Est-ce bien celui qui est président du conseil d administration de la Safim ?
    Si cela est le cas, comme le monde est petit à Marseille ?
    N’en jetons plus 😊

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire