Le président de la chambre de commerce d’Aix-Marseille écarté du Medef local

Eviction
Bref
le 28 Fév 2022
0
Jean-Luc Chauvin en meeting à Aubagne le 11 octobre

Jean-Luc Chauvin en meeting à Aubagne le 11 octobre

Jean-Luc Chauvin, le président de la chambre de commerce et industrie d’Aix-Marseille Provence (CCI AMP) ne siégera plus dans les instances exécutives de l’Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE13). C’est ce que vient de lui indiquer le président du syndicat patronal local dans un courrier, que nos confrères de Gomet’ ont pu consulter. Philippe Korcia y écrit avoir décidé de changer “en profondeur le collège des grands mandataires et le collège des personnes qualifiées afin d’attribuer les sièges à d’autres personnalités engagées et fidèles à partir de février 2022.” 

Ce dernier invoque le choix de Jean-Luc Chauvin de nommer trois membres de la CPME, autre organisation patronale locale, au bureau de la CCI AMP “au détriment du Medef”. Contrairement au précédent scrutin, les deux syndicats patronaux avaient choisi de faire liste commune aux élections consulaires 2021. Dans un courrier en réponse également consulté par Gomet, le président de la CCI AMP se défend et met en avant le “bureau élargi actuel de la CCI AMP, [dont] sept élu(e)s sont issu(e)s des rangs de l’UPE 13.” Isabelle Longchampt, la présidente de la fédération du BTP, vice-présidente de l’UPE 13 et élue à la CCI AMP devrait remplacer Jean-Luc Chauvin dans les instances de l’organisation.

Source : Gomet'

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire