Le gouvernement choisit Marseille pour lancer son nouveau plan anti-drogue

Annonce
Bref
le 16 Sep 2019
5

Quatre ministres du gouvernement d’Edouard Philippe ont choisi la deuxième ville de France pour venir présenter, lundi matin, leur plan de lutte anti-drogue, annonce La Provence. Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez, son secrétaire d’État, Nicole Belloubet, la ministre de la Justice et Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics seront ce mardi à Marseille, régulièrement en proie aux règlements de compte entre réseaux de drogue. Selon La Provence, le ministre de l’Intérieur devrait dévoiler le nom de l’unité choisie pour remplacer celle chargée de combattre le trafic de stupéfiants. C’est, à en croire le quotidien, l’Office anti-stupéfiants (Ofast) qui devrait donc succéder à l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis). En 2017, cette dernière instance était entachée par la mise en examen de son directeur, mis en examen pour des questions de légalité relatives aux relations avec les indics.

Dans ce contexte et après un week-end particulièrement violent, la sénatrice Samia Ghali a demandé elle, ce lundi, la tenue d’un comité interministériel de sécurité pour Marseille. « La violence liée aux trafics a franchi un cap jamais atteint, nous devons protéger ces Marseillais de ces commandos de guerre, nous ne pouvons plus attendre« , a insisté la sénatrice après que neuf personnes ont été blessées ce week-end dans des affrontements entre bandes rivales à la cité des Rosiers, située dans le 14e arrondissement.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Philippe LamottePhilippe Lamotte

    Ces incapables du gouvernement vont-ils jouer à Zorro à Marseille? Non, non, l’Ofast, dont le directeur a été viré, devient simplement l’Ocrtis, dont les sbires vont être repris. Les trafiquants, les revendeurs, les choufs et compagnie peuvent continuer à faire leurs affaires tranquilles. Une seule solution: la légalisation!

    Signaler
    • Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

      À propos de légalisation, si tant est que ce ne soit pas un abandon de la lutte, vous parlez du cannabis je suppose ? Parce que ce n’est pas la seule drogue qui circule, vous savez… Je ne crois pas qu’on parle le légaliser la coke, le crack, l’héroïne ou le condensé d’huile de vidange avec laquelle le cannabis est souvent coupé ?

      Signaler
  2. BrallaisseBrallaisse

    Je vous souhaite qu’une chose, que les Dieux vous protège de la drogue vous-même ou vos proches.
    Cette saloperie est un véritable fléau.

    Signaler
  3. Minh DerienMinh Derien

    Quatre ministres à Marseille, pour illustrer la faillite des politiques publiques de lutte contre la drogue, dans la ville où ils se sont le plus évidemment plantés et pour annoncer des mesures basées sur les mêmes bases que celles qui ont prouvé leur échec.
    Bon. Il fait six degrés de plus à Marseille qu’à Paris. Castaner n’a pas pris beaucoup de vacances avec le G7… ça peut expliquer !!!

    Signaler
    • lilicublilicub

      Bien dit… Et pour ceux qui sont dans un questionnement sur Castaner, petit voyou qui fut à la solde de Guérini. sur Belloubet qui avec aplomb voudrait nous faire avaler des couleuvres sur sa fausse déclaration patrimoniale.. et Darmanin qui baise des call-girls en leur promettant d’intervenir dans des dossiers judiciaires, les dealers ont de quoi en prendre … de la graine.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire